[PHOTOS - VIDÉOS] Mobilisation devant la préfecture

Saint-Denis : les motards en colère disent toujours "non" au contrôle technique obligatoire

  • Publié le 13 avril 2024 à 11:45

Ce samedi 13 avril 2024 dès 10h, les conducteurs de deux-roues se sont rassemblés devant la préfecture. Ils répondaient à l'appel de la Fédération française des motards en colère (FFMC), pour protester contre l’obligation de contrôle technique des deux-roues motorisées (CT2RM) effective à partir du lundi 15 avril 2024 (Photo : sly/www.imazpress.com)

Partout en France, la FFMC a appellé l'ensemble des motards à se mobiliser contre cette mesure. De nombreux rassemblements sont organisés ce samedi 13 et dimanche 14 avril. À Saint-Denis, les motards se sont rassemblés dans les jardins de la préfecture. Regardez

Il aura fallu dix ans et de nombreux recours pour faire appliquer en France cette directive européenne de 2014, déjà mise en place presque partout sur le continent.

Un dispositif qui ne fait pas l'unanimité, comme explique Joël Josserand, coordinateur FFMC 974 "tout ça ce n’est qu’une question d’argent, de lobbys. L'État veut s'enrichir".

"Il y n'a pas besoin d'un contrôle technique. Nous les motards on entretient nos deux-roues régulièrement, on sait que c'est très important pour notre sécurité. Un motard s'il entretient pas ses pneus, ses freins, s'il est pas habillé correctement, tout ça fait partie de sa carosserie à lui, il a intérêt à ce que ça soit bien entretenu.

On est beaucoup plus vigilant sur l'entretien de nos motos, que les conducteurs de voiture car nous savons qu'en prenant soin de notre moto, on assure notre sécurité", explique le motard.

"La FFMC lutte depuis 2007 contre ce projet sans aucun fondement en termes de sécurité routière. Il y a bien mieux à faire pour améliorer la sécurité et les performances environnementales des deux-roues motorisés. C'est une mesure inutile et coûteuse", dénonce la Fédération dans un communiqué.

Joël Josserand détaille "l'ensemble des assurances indique que en 2002, 0,4% des accidents de deux roues à moteur sont directement causés par une défaillance technique du véhicule".

Le motard estime que le contrôle technique coûtera entre "50 à 60 euros". "Au début, ça sera un simple contrôle visuel, puis progressivement dans les années suivantes, ça sera un contrôle sonore, de la vitesse, et le prix sera aussi progressif", détaille Joël Josserand. Regardez

Les 6.700 centres de contrôle technique ne pourront pas tous réaliser le CT2RM  car cela nécessite des équipements spécifiques et une formation particulière. Les conducteurs sans contrôle technique à jour risquent une amende de 135 euros ou une immobilisation du véhicule.

Pour contrer ce dispositif, la FFMC a lancé le site internet balancetoncentre.org. Le but : recenser tous les centres de contrôle technique qui acceptent de réaliser le CT2RM et les boycotter. Elle publie également le "guide du boycotteur" pour organiser le boycott du #CT2RM.

Lire aussi - Motos et scooters  : un nouveau contrôle technique contesté

- Le contrôle technique des deux-roues mis en oeuvre le 15 avril 2024 -

Alors qu'ils échappaient jusqu'ici au contrôle technique - instauré en 1992 pour les voitures - les deux-roues devront désormais être s'y soumettre tous les trois ans, sous peine d'amende de 135 euros.

Cela concernera l’ensemble des véhicules de la catégorie L, soit les scooters, motos, tricycles ou voiturettes. Les véhicules d’avant 1960 seront épargnés, sous réserve d’être titulaires d’une carte grise collection.

La date limite du contrôle technique dépend de l'année d'immatriculation :

• le 31 décembre 2024 pour les modèles avant 2017,
• le 31 décembre 2025 pour les véhicules immatriculés entre 2017 et 2019,
• et le 31 décembre 2026 pour les plus récents.

Lire aussi - Le contrôle technique des deux-roues progressivement mis en oeuvre à partir d’avril 2024

Lire aussi - Du nouveau sur les routes, hausse des prestations sociales... tout ce qui change en avril

lc/www.imazpress.com /redac@ipreunion.com

guest
9 Commentaires
Kinou
Kinou
1 mois

Si vous croyez que ça va changer quelque chose alors il n'est pas surprenant que vous pensiez que la majorité des motos sont trafiquées. Le CT ne changera rien, celui qui veut faire chier le monde maintenant le fera tout autant après le 15/04 en remettant sa chicane (ou son silencieux) le temps du CT avant de la retirer juste après. Regardez, vous par exemple, quand vous avez passé des examens vous avez sûrement écrit des choses très intelligentes sur votre copie, ça 'e vous empêche pas de faire preuve de la plus élémentaire des candeurs dans le cas présent 😂

le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cat
le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cat
1 mois

A ne pas oublier l’entre file où certains ZEUF croient que la route leur appartienne, avec les feux de détresse clignotant en permanence …

» Lorsque le sage montre la lune, l’imbécile regarde le doigt. » : Les conducteurs sans contrôle technique à jour risquent une amende de 135 euros ou une immobilisation du véhicule.

Pierrot 974
Pierrot 974
1 mois

Rouler sur des motos en mauvais état provoque très rapidement un contrôle devant Saint Pierre. Tous ceux qui ont mis les fesses sur une moto le savent. Les autres, visiblement moins.
Quant aux pots non conformes, ils seront remplacés par ceux d'origine, seulement le temps du contrôle technique.
Ce n'est donc qu'une nouvelle histoire de pompe à fric.
Ceci dit, contrôler les nuisances sonores serait une très bonne chose.

Lal
Lal
1 mois

Bonne nouvelles
Vivement les radars sonores
Pas pour les associations de motard.
Mais pour le peu de vous voyez de qui je parle . Les sans casque et sans assurance
Et sans les silencieux de la moto.

Lal
Lal
1 mois

Ya déjà 2 ans que l'on attend le radar pour nuisance sonores.

Ils ne s'en rendent même plu contre
Que leurs motos font autant de bruit
Avec une cagoule +un casque
Pour eux ses normal .
Ex sur 100m de route limitation30 km la moto hurle et tout les 10minute ses comme ça

HULK
HULK
1 mois

Je n'ai rien contre les motards, mais c'est tout à fait normal. Je ne vois pas pourquoi une moto de 900 cm3 serait exonérée de contrôle technique et pas une petite Twingo d'occasion. Un peu de justice tout de même.

Estelle
Estelle
1 mois

Force est à la loi celui qui ne veut pas se conformer confiscation de son engin.pas de discussion.

Msp
Msp
1 mois

alléluhia !
oui enfin !
c'est sur que vous entretenez vos motos mais vous ne vous gênez pas pour créer le plus de nuisance sonore possible.
oui j'ai bien compris votre argument de la sécurité pou vous signaler mais non...désolée il y a trop de voitures et de motos pour une si petite ile.

moa
moa
1 mois

Enfin le contrôle technique moto... Fini les pots d'échappements trafiqués enfin enfin enfin.
Et si comme ils le disent tous "nos motos sont clean et entretenus" alors pourquoi s'y opposer. Ils n'ont rien a craindre, moi je crois plutôt que beaucoup de pots sont trafiqués et ça les inquiète... 👍👍