[VIDEO] Religions

Sainte-Suzanne : le curé stigmatise les autres croyances, le groupe interreligieux s'indigne, l'Eglise présente ses excuses

  • Publié le 5 juin 2024 à 16:36

Dans son homélie prononcée lors de la messe du dimanche de Pentecôte ce 18 mai 2024, le père Jean-François Laco, curé de la paroisse de Sainte-Suzanne a lancé une charge lourde contre les autres religions. Bouddah, qualifié de "Monsieur bel vente", le Cavadee, le servis kabaré... aucune autre croyance n'a trouvé grâce aux yeux de cet homme d'Église pourtant sensé prêcher la paix et l'amour de son prochain. Très content de lui-même visiblement, il ensuite mis en ligne la vidéo de son homélie sur sa chaine YouTube. Elle a soulevé une vague d'indignation. Elle a été supprimée depuis, mais des internautes ont publié en début de semaine des extraits de ce discours pour le moins haineux. Ce mardi 5 juin, Monseigneur Chane-Teng, a présenté aux autres religions les excuses de l'Eglise catholique. Ce mercredi, le Groupe de dialogue interreligieux, regroupant toutes les religions de l'île, s'indigne a à son tour des propos de Jean-François Laco (Photo : Page Facebook de Jean-François Laco)

Les extraits de l'homélie publiés par les internautes sont édifiants. Là Jean-François Laco fustigent ceux qui pratiquent la sorcellerie la "la religion du brrrrr" et "set la point rien pou fé é ki bate (tambour -ndlr) balalai balala i anpesh aou dormi allusion aux célébrations". Regardez

Là, le curé s'en prend aux personnes consommant de l'alccol et qui dansent ensuite "n'importe comment sans respect". Regardez

Dès ce mardi, Monseigneur Chane-Teng a présenté les excuses de l'église dans un post publié sur les réseaux sociaux du diocèse. Regardez

Ce mercredi, le Groupe du dialogue inter religieux de La Réunion a publié un communiqué pour "déplorer les propos de cet officier du culte" et prendre note des excuses présentées par le Diocèse de La Réunion"

"Ce curé très prolixe s’est permis de véhiculer des propos tendancieux alors que fondamentalement une religion doit nous servir à nous relier et non nous stigmatiser. Elle est l’expression de notre foi envers le Suprême nonobstant la forme et elle nous permet de faire société" souligne le GDIR

"Rappelons que non sans difficultés et obstacles, après avoir subi deux traumatismes tels que l’esclavagisme et l’engagisme, nous avons ces 176 dernières années, su et pu construire notre identité réunionnaise singulière sur un socle issu d’apports civilisationnels riches en diversité ethnique, cultuelle et culturelle" dit encore le GDIR.

Dénigrer les rituels des autres, c’est ignorer les philosophies qui sous-tendent les différentes formes d’expression religieuses présentes sur notre île. L’anthropologie créole véhicule une richesse humaine reconnue et ne pas faire preuve d’équanimité envers toutes ces expressions, notamment religieuses, serait au final faire fi de l’humanité" remarque le Groupe du dialogue inter religieux de La Réunion

"A l’image de notre société matérielle, consciemment ou inconsciemment, un mécanisme mercantile insidieux s’installe chez les unes et les autres ; reflet de notre recherche de plaisir incessante, générant ainsi bon nombre de frustrations, d’incompréhensions à l’image du mal être sociétal ambiant" poursuit le communiqué.

"L’expression de notre foi, ne doit pas revêtir un aspect mercantile où quelque part on « vanterait son produit » ! Ce serait éloigner le fidèle de sa voie spirituelle. Un guide religieux, spirituel doit pouvoir nous aider à creuser notre propre filon religieux sur la base de nos textes et pratiques sacrées, sans pour autant blâmer l’Autre" note le GDIR

"Choisir une voie, l’approfondir, s’épanouir spirituellement nous permettra chaque jour de faire un pas en toute sérénité, de faire preuve d’amour, de partage en harmonie avec mère Nature. Inlassablement travaillons pour une meilleure compréhension de l’Autre, dans le respect et la dignité" termine le Groupe du dialogue inter religieux de La Réunion.

Mercredi en milieu de journée l'association régionale Tamij sangma a publié à son tour un communiqué. La structure "déplore les propos entendus sur une vidéo circulant sur les réseaux sociaux lors d'une homélie prêchée par le Père Jean Fraznçois Laco".

Elle ajoute : "le dénigrement des autres croyances qu'est la sienne ne peut jamais être un argument de  prêche dans un lieu saint. Ce comportement est inadmissible et contraire à nos valeurs de tolérance et d'acceptation de l'autre. D'ailleurs ce n'est pas la première fois qu'un curé se comporte ainsi . Nous souhaitons un apprentissage du vivre ensemble sur cette terre de la Réunion,  reconnue  pour son harmonie  et l'élan fraternel  de  sa population, malgré toutes les blessures subies dans son passé."

www.imazpress.com / redac@ipreunion.com

 

guest
9 Commentaires
Y.H.W.H
Y.H.W.H
1 semaine

Dieu est unique mais les autres religions adorent ils ce même Dieu qui s'est fait connaître qu'aux juifs? Les autres religions n'adorent ils pas plutôt Satan qui se déguise en ange deLumière?
Vive le père Laco. Honte à l'évêque. L'évêque a t il oublié que les apôtres sont mort pour que on adore que Yahwé le seul vrai Dieu qui est père, fils et saint esprit. L'évêque ne devrait pas oublier qu'il est le successeur des apôtres et qu'il doit faire comme les apôtres. L'évêque ne devrait pas être un politicien à la sauce "mi aim zot toute".

hamed
hamed
1 semaine

les idoles qu'ils ont inventés ça leur ressemble et ceux qui sont sencé de faire savoir l'éssentiel met de l'huile sur le feu à chaque fois le modérateur est idéologique

hamed
hamed
1 semaine

Pourquoi voyez vous en mal ce qu'il dit de bien à ses ouailles
rien de vu et connu doit être caché dit N.S.Jésus.Christ

Y.H.W.H
Y.H.W.H
1 semaine

Honte à notre eveque qui n'agit pas selon L'esprit Saint mais selon l'esprit du monde. au lieu de soutenir pere laco qui est un fidèle du christ , il soutient les adorateurs du diable et les idolatres... quand au chrétiens qui ne respectent pas le 1er commandements de Dieu et adore les dieux des autres religions , bon courage à vous en enfer. C'est parce que Dieu est Amour qu'il a créé l'enfer , pour que ceux qui en toute liberté ne veulent pas suivre ses Commandements et donc le suivre lui au Royaume de Dieu, aille dans un lieu qui leur est réservé .

Paule Fabien
Paule Fabien
2 semaines

Pourquoi cherchez-vous à faire monter la sauce et alimenter les polémiques ? Le curé en question a critiqué la pratique simultanée de plusieurs cultes, il n’en a stigmatisé aucun. Si vous êtes un tant soit peu au fait de la vie réunionnaise, vous devez bien savoir que le syncrétisme religieux y règne. Au lieu d’être pl citer les propos du curé, et d’apaiser ceux qui se sont sentis à tort blessés, vous fomentez la division.

Ded
Ded
2 semaines

et il vient d'où ce mec? Mais dans le fond , il dit ce que l'église a longtemps dit sur toutes les religions qui elles mêmes racontent les mêmes choses. Aucun culte ( qui pourtant prêchent "l'amour du prochain" ) n'a jamais admis les autres , sous tous les prétextes , dernière religion arrivée sur terre , déicide ( ma grand mère qui en parlait toujours ne faisait que répéter les mots du Vatican!) Alors , rien de nouveau sous le soleil!

Fabrice
Fabrice
2 semaines

L'Empereur Chante Teng est un petit joueur. Ce curé ne dit absolument rien en contradiction avec le magistère de l'Eglise catholique, bien au contraire, il l'affirme sans détours. Chane Teng qui est à la limite de la double religion ne peut que faire son mea culpa. Quelle hypocrisie. Dieu vomit les hypocrites et les tièdes.

Saint-bernard
Saint-bernard
2 semaines

Je m’excuse mais les curés ou les prêtres sont d’une hypocrisie totale en confession ils savent des choses sur des faits divers important qui touche notre société actuelle
Je les trouve pas très sain

Phoénix974
Phoénix974
2 semaines

Et l'hypocrisie générale dans toute sa grandeur. Des excuses de l'évêque au nom de l'Eglise? A-t-il au moins pris la peine d'écouter ces dizaines de milliers de fidèles catholiques réunionnais qui eux, soutiennent ce prête, sur le fond du sens de son homélie? Mgr Pascal, il est dommage que votre loyauté envers votre officiant se soit à ce point fragilisée, vous Homme d'église qui enseignez les mêmes valeurs chrétiennes que celui que vous fustigez. Comment alors dans les messes, continuer à réciter et honorer le fameux Crédo qui prône la croyance en un Seul Dieu, Unique et Indivisible? Avec votre désaveu envers ce prêtre, plein de fidèles ne se reconnaîtrons plus dans les enseignements dont vous en êtes garant.