Élections européennes

Dissolution de l'Assemblée, victoire du RN... les réactions à La Réunion

  • Publié le 10 juin 2024 à 07:41

Ce dimanche 9 juin 2024, ont eu lieu les élections européennes. À La Réunion, le RN de Jordan Bardella est en tête dans 21 communes sur 24 avec 31,5% des voix. LFI est en tête au Port et à Saint-Joseph. Renaissance est en tête à Sainte-Rose. Le parti du chef de l'État totalise 15,2 % de suffrages devant devant les socialistes (environ 14% environ). Le président de la république Emmanuel Macron a également annoncé - non sans surprise - la dissolution de l'Assemblée nationale. Voici les réactions à La Réunion après le scrutin pour les européennes (Photo : www.imazpress.com)

- Olivier Hoarau, maire du Port

Mon appel au rassemblement derrière la candidature de Younous Omarjee a su porter la gauche à la victoire ce soir au Port !

Les résultats montrent un net recul du RN avec Manon Aubry qui finit en tête avec 33%. C’est un très beau succès pour la gauche sur notre territoire.

Le Port confirme ainsi, à nouveau, son ancrage à gauche. Les valeurs du vivre-ensemble et de fraternité ont mis en échec les idéologies d’extrême droite.

- Cyrille Melchior, président du Département

Les résultats des élections européennes viennent d'être publiés. Je remercie les électrices et les électeurs de s'être déplacés. Je ne peux, toutefois, que regretter le faible taux de participation à La Réunion à une élection pourtant si importante pour le développement de notre île.

J’adresse mes félicitations à Younous Omarjee et à Marie-Luce Brasier-Clain. La Réunion compte sur eux pour défendre ses projets et ses dossiers.

Notre île fait face à des défis uniques et à des besoins spécifiques que nous devons continuer à porter sur la scène européenne avec vigueur et détermination.

Nos efforts doivent se concentrer sur des dossiers cruciaux tels que le développement économique, la transition écologique, l'amélioration des infrastructures, et la promotion de la culture et de l'identité réunionnaise.

- Mathieu Hoarau, maire de l'Étang-Salé

Malgré un recul de près de 9 points par rapport aux précédentes élections Européennes de 2019, le taux de participation à ces élections qui s’établi à 31,42% pour la commune, reste largement au-dessus de celui de la moyenne départementale, ce dont je me félicite.

Le parti présidentiel, avec moins de 10% des suffrages exprimés, paye sans nul doute l’absence de représentation du département sur sa liste après l’éviction du député sortant. Il paye également le mécontentement grandissant des Français et l’usure du pouvoir.

La bipolarisation de la vie politique Française entre les grands partis qu’étaient le PS et les Républicains a vécue. Dans cette atomisation des partis traditionnels, le parti socialiste avec 12% des suffrages s’en sort mieux que les Républicains qui ne récoltent un peu moins de 5% des voix.

L’opposition Gauche- Droite se mesure désormais à l’analyse des résultats de La France Insoumise et du Rassemblement National. Avec plus de 32%, le Rassemblement National représenté par Jordan Bardella fait plus du double du score de la France Insoumise (moins de 15%) marquant l’ancrage à droite de l’Etang-Salé.

L’Europe est un acteur majeur du développement de notre Ile et j’appelle de mes voeux que les Députés Européens élus ce soir, quel que soit leur appartenance politique, défendent avec ardeur l’intérêt de notre Région, confetti de l’Europe dans la zone stratégique qu’est le Sud-Ouest de l’Océan-Indien.

La Réunion département français, Région d’Europe, compte sur ses nouveaux élus pour défendre notre statut. Les Electrices et électeurs Réunionnais comptent sur ses nouveaux élus pour redorer l’image de la Politique et de ses acteurs et pour leur redonner le goût de retourner aux urnes.

- Juliana M'Doihoma, maire de Saint-Louis

Ces élections se sont déroulées dans le calme à Saint-Louis. Nous avons bien évidemment comme sur toute l’île un taux de participation très bas. Ici comme ailleurs, les électeurs sont plus captivés par les scrutins locaux que par ces élections européennes.

Cette abstention traduit notamment le fait que la campagne des européennes n’a pas été audible à La Réunion où les enjeux du Parlement Européen sont pourtant déterminants pour nos institutions et entreprises, mais au final peu perceptibles pour la population.

Faut-il voir un frein dans le mode de scrutin (à la proportionnelle sur un seul tour) auquel les citoyens sont moins habitués ? Faut-il y voir par ailleurs le fruit d’un déficit de représentativité des Réunionnais sur les listes candidates ?

Ce qui est sûr, c’est que les résultats donnent à voir une fois de plus la montée des extrêmes et du populisme sur notre île… C’est triste pour un territoire comme le nôtrepourtant marqué par les valeurs du vivre-ensemble. C’est probablement le fruit de la colère et de l’insatisfaction des habitants confrontés à un quotidien de plus en plus difficile…C’est en tout cas une invitation à revisiter nos modes d’agir, à toutes les échelles…

- Joé Bédier, maire de Saint-André

Je tiens tout d’abord à féliciter le réunionnais Younous Omarjee pour sa réélection au parlement européen. Il était fondamental pour La Réunion de disposer d’un élu réunionnais d’expérience au sein de cette grande institution si stratégique pour notre région et son développement global. L’absence de représentation de qualité aurait été préjudiciable pour notre territoire et je tiens à remercier les électeurs pour leur mobilisation.

Notre île est une région ultrapériphérique (RUP) qui bénéficie d’importantes subventions européennes qui permettent d’investir dans nos écoles, dans nos infrastructures sportives et notamment sur nos routes afin d’améliorer nos déplacements. A Saint-André, c’est plus de 30 millions d’euros de subventions européennes dont nous avons bénéficié en 2023.

Les résultats de l’élections européennes à La Réunion illustrent essentiellement le ras le bol des citoyens vis-à-vis des problématiques que nous connaissons, c’est-à-dire le chômage, la vie chère, le logement et la précarité. Cela ne témoigne pas à mon sens d’une adhésion aux valeurs de l’extrême droite qui vantent le séparatisme, la division et le repli sur soi. En tant que Maire, je suis constamment confronté aux difficultés de nos concitoyens et je regrette parfois que des mesures sociales pragmatiques ne soient pas davantage engagées.

Le Président de La République a décidé dès l’annonce des résultats de dissoudre l’Assemblée Nationale. Cette annonce historique rappelle à quel point nous vivons un moment politique crucial pour notre région et pour notre pays. Cette dissolution implique donc de nouvelles élections législatives dès le 30 juin prochain. Les réunionnais seront donc appeler aux urnes pour élire leurs représentants à l’assemblée nationale. L’union des forces populaires sera alors essentielle pour un avenir plus solidaire, plus juste et plus humain.

guest
4 Commentaires
Missouk
Missouk
1 semaine

Les "moutons soumis" votent comme vous en âme et conscience. Ils n'ont simplement pas la même conscience que vous!

ZembroKaf
ZembroKaf
1 semaine

Melchior qui adresse ses "félicitations" au RN !!!

Man974
Man974
1 semaine

@ Baret : Pas étonnant que dans toutes les communes de France, les électeurs aient voté pour la liste qu'ils avaient envie d'emmener au Parlement européen. Ça s'appelle la Démocratie. Le mépris des autres ne vous honore pas !

Baret
Baret
1 semaine

Pas étonnant qu a saint joseph les quelques électeurs ,comme un troupeau de moutons les ordres de son berger se sont vraiment des soumis qui sont insoumis.