Agriculture

L'Urcoopa n'utilise pas de maïs génétiquement modifié

  • Publié le 25 septembre 2012 à 15:00

Dans un communiqué transmis ce mardi 25 septembre 2012, l'Urcoopa (union réunionnaise des coopératives agricoles) souligne qu'elle n'utilise pas de maïs génétiquement modifié, et que ses sites de fabrication, implantés au Port et à Cambaie, respectent rigoureusement la réglementation européenne. Nous publions ci-dessous le communiqué.

"Les sites de fabrication de l’Urcoopa, implantés au Port et à Cambaie, respectent rigoureusement la réglementation européenne. Cette réglementation, l’Urcoopa l’accompagne de deux démarches volontaires : la certification qualité ISO 9001 et l’agrément GBP AC (guide des bonnes pratiques pour la fabrication d’aliments composés). Ces deux démarches valent pour l’ensemble du processus de fabrication, depuis l’achat des matières premières, jusqu’à la livraison en élevage.

Les aliments fabriqués à La Réunion sont élaborés par nos soins, dans le respect des règles de la profession. Ces aliments sont composés de matières premières 100% végétales ou minérales. La grande majorité des matières premières que nous utilisons sont cultivées en France métropolitaine. C’est le cas des céréales comme le maïs, le blé, l’orge mais aussi le colza, le tournesol et la luzerne. Toutes ces matières premières sont garanties sans OGM. L’Urcoopa n’importe donc pas de maïs génétiquement modifié à La Réunion.

Pour être complet sur le sujet, sachez que la production de protéines végétales, principalement apportées par le soja, est insuffisante en France pour répondre aux besoins de l’élevage. La culture du soja étant essentiellement concentrée sur le continent américain, l’Urcoopa, à l’instar de la quasi-totalité de ses homologues européens s’y approvisionne. Ce soja, qui peut être issu de plantes génétiquement modifiées, est dument autorisé par les pouvoirs publics à la commercialisation et à l’utilisation en alimentation animale.

Toutes les matières premières utilisées par Urcoopa sont scrupuleusement sélectionnées, contrôlées et tracées afin de garantir un produit fini d’une qualité optimale. La liste des composants et leurs caractéristiques figurent en toute transparence sur les étiquettes des aliments pour le bétail que nous commercialisons".

guest
1 Commentaires
pita
pita
11 ans

merci a l'urcoopa de se soucier un peu plus de notre santé que les importateurs de viande congelée. il ne vous reste plus qu'a trouver du soja non ogm meme un peu plus cher. vous devriez trouver un marché, aidez vous des commerces de proximite pour monter un circuit non ogm.