"Bann ki touni dann nout santyé"

Frédéric Maillot : "le comportement de ces deux hommes s’apparente à de l’exhibitionnisme sexuel"

  • Publié le 1 décembre 2023 à 09:56
  • Actualisé le 1 décembre 2023 à 14:10

L’édition du Quotidien de ce jour, le 30 novembre 2023, dédie un article à l’initiative des membres d’une association de promotion du naturisme en liberté. Notant avoir été "Interpellé par de nombreux internautes, parents d’élèves ou citoyens", le député Frederic Maillot note que "si le naturisme est une pratique reconnue, elle ne demeure pas moins limitée dans l’espace". Il estime que "le comportement de ces deux hommes s’apparente plutôt, pour ne pas dire totalement, à de l’exhibitionnisme sexuel". Pour le député Ratenon, "je ne tolérerai aucune "qualité vilain manière" au nom de la liberté" (Photo d'illustration : www.imazpress.com)

L’édition du Quotidien de ce jour, le 30 novembre 2023, dédie un article à l’initiative des membres d’une association de promotion du naturisme « en liberté ».

Ceux-ci se sont lancés dans une randonnée au cœur de notre île en ralliant Mafate depuis Cilaos par le sentier très fréquenté du col du Taïbit. L’article relate, en outre, la rencontre de ces randonneurs dénudés avec des enfants en sortie scolaire.

Interpellé par de nombreux internautes, parents d’élèves ou citoyens soucieux des évènements qui se déroulent sur notre île, il me paraît nécessaire de relayer leur inquiétude quant à l’attitude ces deux hommes.

Si le naturisme est une pratique reconnue, elle ne demeure pas moins limitée dans l’espace, dans des lieux qui lui sont réservés et dont les abords font l’objet de panneaux d’avertissement.

Le comportement de ces deux hommes s’apparente plutôt, pour ne pas dire totalement, à de l’exhibitionnisme sexuel.

Pour rappel l’article 222-32 du code pénal prévoit que « L'exhibition sexuelle imposée à la vue d'autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende. (...) Lorsque les faits sont commis au préjudice d'un mineur de quinze ans, les peines sont portées à deux ans d'emprisonnement et à 30 000 euros d'amende. »

La jurisprudence à ce titre, admet l’exhibition d’une nudité sans « gestes déplacés » dans « une ambiance nudiste » (Tribunal Correctionnel Toulon 4 décembre 1952). Toutefois, le nudiste qui s’expose à la rencontre fortuite et non imprévisible de touristes et de promeneurs se rend coupable d’exhibition sexuelle. (Cour d’appel Aix-en-Provence, 10 décembre 1953).

Les faits qui se sont produits aujourd’hui à la Réunion relèvent bel et bien d’une infraction pénale puisque deux hommes se sont élancés nus sur un sentier de randonnée fréquenté par tous, croisant de nombreux passants et même des enfants.

Je vous demande donc de prendre les mesures afin de veiller à ce que ce type d’agissements ne se reproduisent plus à l’avenir sur notre territoire.

Si La Réunion est une terre d’accueil et de tolérance, elle ne doit pas devenir la scène d’infractions pénales impunies sous couvert d’opérations de communication.

- Le député Ratenon juge cela scandaleux -

"C’est inadmissible, scandaleux, profondément choquant.

Nous les Réunionnais n’avons pas cette culture qui s’apparente à de la débauche.

Le naturisme, oui, pour celles et ceux qui aiment sa, mais il doit se pratiquer dans des lieux réservés et encadrés par la loi.

Je ne tolérerai pas qu’on importe ici dans notre pays « toute qualité vilain manière » au nom de la liberté. Une pratique s’apparente à de l’exhibitionnisme et de déviances.

La liberté des uns s’arrête là ou commence celle des autres.

Je suis d’autant plus choqué que l’on rapporte que ces individus se sont baladés tout nu sur un sentier très fréquenté et auraient croisés des enfants!

C’est honteux.

Je le dénonce et le condamne de façon la plus énergique.

NON, on ne peut pas tout faire.

Je souhaite que la justice sera ferme avec ces individus qui se sont permis d’essayer de faire valoir leur pratique.

J’espère que la condamnation sera unanime à tous les niveaux et qu’on ne laisse pas penser, par un silence, que cela pourrait se faire. Je m’y opposerai de toutes mes forces.

Qu’ils aillent exposer leur grappe de raisin avariée ailleurs.

Lire ici

www.imazpress.com/redac@ipreunion.com

guest
4 Commentaires
Hubert
Hubert
4 mois

La nudité en public est autorisée en France. L'article 222-32 du code pénal le précise: "...l'exhibition sexuelle est constituée si ... la commission explicite d'un acte sexuel, réel ou simulé."
→ La simple nudité ne relève pas de cette infraction.

Zoulou
Zoulou
4 mois

Prend un bon fouette zepinard corrige a zot. La Réunion terre de tolerance et non de deviance..
Kreol sava fait nudiste dans metro zot

Bastien
Bastien
4 mois

Il ne faut juste pas tourner le dos. Quelle polémique bidon. Ce type devrait déjà se regarder dans une glace et couper ses cheveux. Là aussi, ce n'est pas normal.

James C
James C
4 mois

Cause sérieux il y a pas un vrai sujet à s’occuper…