Sur fond de conflits internationaux

8-Mai 1945 : La Réunion rend hommage aux combattants et aux victimes de la guerre

  • Publié le 8 mai 2024 à 17:22
  • Actualisé le 9 mai 2024 à 10:37

Ce mercredi 8 mai 2024, est célébrée la commémoration de l'armistice du 8 mai 1945 qui met fin à la meurtrière Seconde Guerre Mondiale. Pour l'occasion, La Réunion a organisé plusieurs cérémonies commémoratives devant les monuments aux morts. Les élus et la population ont salué la mémoire des soldats et combattants morts pour la France lors de la Seconde Guerre Mondiale. Cette année, cette commémoration prendra une nouvelle fois une allure particulière alors que la guerre sévit dans plusieurs pays comme en Ukraine ou encore Gaza (Photo d'illustration : www.imazpress.com)

  • La préfecture

Les autorités civiles et militaires ainsi que les représentants des associations patriotiques se sont réunis ce matin au monument aux morts de Saint-Denis pour célébrer la victoire du 8 mai1945.

  • Le Port

La traditionnelle cérémonie de commémoration de la Victoire du 8 mai 1945 s’est déroulée ce matin au Monument aux morts sur la place de l’église Sainte-Jeanne d’Arc au Port.

Une cérémonie en présence du maire du Port, Olivier Hoarau et des élus du Conseil municipal, des membres du Conseil municipal des enfants, de la députée Karine Lebon, de la conseillère départementale Isabelle Erudel, des représentants des anciens combattants, de la Police Nationale et Municipale et des militaires de la Base Navale. Nous publions ci-dessous le communiqué de la ville du Port.

  • Saint-Paul

Avec les forces vives du territoire, ses anciens combattants, sa jeunesse et sa population, la ville de Saint-Paul célèbre la mémoire des millions de soldats, de résistantes et de résistants engagé·es pour mettre fin à la barbarie de la Seconde Guerre Mondiale.

L’adjointe au Maire de Saint-Paul, déléguée aux Affaires militaires, Hélène Rougeau, place cette cérémonie émouvante organisée à Saint-Gilles-les-Hauts sous le signe du souvenir à l’occasion de la Victoire des forces alliées et de la capitulation de l’Allemagne nazie le 8 mai 1945.

"Au nom du Conseil Municipal de Saint-Paul et du Maire, nous voulons aussi leur témoigner de l’immense reconnaissance que nous avons à leur égard. Nous les remercions également au nom des Saint-Pauloises et des Saint-Paulois", ajoute l’élue.

  • Saint-Leu

Ce jeudi matin, la ville de Saint-Leu a marqué la commémoration de l’Armistice du 8 mai 1945 sur la place du monument aux morts. Le Maire, Bruno Domen, en présence des élus du Conseil municipal, des anciens combattants, des représentants des forces armées et des citoyens, a souligné  l’importance du devoir de mémoire pour les générations futures.

Dans cet esprit de transmission, le centre de secours de Saint-Leu était représenté, avec la participation des jeunes sapeurs-pompiers.

Le Maire, Bruno Domen a salué a les élèves de la classe de 3ème du collège Harry Gruchet de la Chaloupe Saint-Leu qui ont été invités par l’Elysée pour représenter La Réunion. Elèves qui lors de leur séjour dans l’hexagone, ont pu visiter les plages du débarquement en Normandie ainsi que le cimetière américain d’Omaha Beach avant de se rendre à Versailles, puis à Melin.

  • Saint-Benoît

  • Petite-Île

  • Saint-Philippe

  • Sainte-Suzanne

  • Saint-Louis

  • Étang-Salé

- Le conflit le plus meurtrier de l’histoire -

On estime à près de 60 millions le nombre de morts de la Seconde guerre mondiale, soit quatre à cinq fois plus que la guerre de 14-18. Selon les bilans, la moitié serait des civils. L’Union soviétique a payé un lourd tribut avec une estimation de près de 20 millions de mots. La France recense environ 1 million de morts, dont 400.000 civils. Cette guerre fera aussi plusieurs millions de blessés et plus de 30 millions de déplacés en Europe.

La Shoah aura bien sûr marqué les esprits et l’histoire avec cette volonté de déporter des individus pour des raisons raciales, religieuses ou encore liées à l’orientation sexuelle. Selon l’Institut d’histoire du temps présent et le Ministère des Anciens Combattants, près de 141.000 personnes ont été déportées de France. 75.000 environ pour des raisons raciales (2.500 survivants) et 66.000 environ pour des raisons diverses dont 42.000 pour des faits de résistance (23.000 survivants).

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

guest
1 Commentaires
Sorby
Sorby
2 semaines

Ce n’était pas dimanche

Merci a vous en effet nous avons corrigé