L’établissement fermé jusqu’à nouvel ordre (actualisé)

Saint-Benoît : 52 enfants et adultes incommodés à l'école André Hoareau, deux personnes hospitalisées

  • Publié le 9 février 2024 à 19:20

Au moins une cinquantaine d'enfants et adultes ont été pris en charge ce vendredi matin 9 février 2024 à l'école maternelle André Hoareau de Saint-Benoît. Les victimes se plaignent de démangeaisons et de problèmes respiratoires. La préfecture a activé le plan "nombreuses victimes". Un important dispositif de secours a été déployé. À cette heure, deux personnes ont été hospitalisées en urgence relative (l’une pour douleurs et vomissements et la seconde pour des examens complémentaires). L’école maternelle André Hoareau reste fermée jusqu’à nouvel ordre. Ce mardi du produit anti-fourmis avait été pulvérisé au sein de l'établissement (Photo d'illustration www.imazpress.com)

"52 adultes et enfants ont été vus par les médecins sur place. Les enfants ont été récupérés par leurs parents, ne présentant pas de symptômes inquiétants. Leur bon état de santé ne justifie pas une prise en charge hospitalière", informe la préfecture.

Les premiers malaises ont été signalés dans le courant de la matinée. Des élèves, des enseignants et un agent communal ont été incommodés.

Les pompiers ont été alertés. Plusieurs véhicules de secours ont été envoyés sur les lieux. Dans le même temps "les parents ont été avertis", indique le rectorat interrogé par Imaz Press. L'école comportant 150 élèves a ensuité été fermée.

- Le plan "nombreuses victimes" déployé -

Devant le nombre important de personnes à prendre en charge par les ambulances et les services de secours, la préfecture a déclenché le plan "nombreuses victimes" (NOVI).

Ce dispositif consiste "à déployer des moyens du Sdis et du Smur afin de prendre en charge les victimes sur place" explique la préfecture à Imaz Press. Selon ce plan, ce sont "les équipes de secours sur place qui établissent les bilans et transfèrent les personnes si besoin".

Les raisons de cette intoxication ne sont pas encore connues. Ce mardi du produit anti-fourmis avait été pulvérisé au sein de l'établissement. "Une équipe risques chimique et biologique du SDIS est sur place pour rechercher les causes de ces problèmes de santé. Les deux produits utilisés ces-derniers jours pour le traitement contre les fourmis dans cet établissement ne sont pas toxiques, a confirmé le centre national antipoison", précise la préfecture.

Cette opération de désinsectisation intervenait à la suite d'une invasion de fourmis. "Les produits utilisés par une entreprise spécialisée en désinsectisation sont sans danger pour les enfants" avait estimé la commune de Saint-Benoît dans un communiqué publié ce jeudi.

L'établissement avait gardé ses portes fermées ce jour là. Il est "nécessaire d'effectuer une aération prolongée avant de pouvoir accueillir à nouveau les élèves" avait noté la mairie.

- L'école fermée jusqu'à nouvel ordre -

Ce vendredi 9 février 2024, la mairie de Saint-Benoît informe que l’école maternelle André Hoareau restera fermée jusqu’à nouvel ordre après une suspicion d’intoxication.

"Suspectant une intoxication, le maire de Saint-Benoît en concertation avec l’Éducation nationale a décidé de fermer l’école jusqu’à nouvel ordre, afin d’identifier les causes et mettre en œuvre les mesures nécessaires pour garantir la sécurité de toutes et tous", précise le communiqué.

La municipalité précise que le protocole à respecter après la désinsectisation de l’école été suivi à la lettre. Par ailleurs, les produits utilisés par l’entreprise spécialisée sont conformes aux normes environnementales et de santé.

Des investigations complémentaires ont été demandées auprès de l’Agence régionale de santé de La Réunion. Dans l’attente de ces résultats, par mesure de précaution, l’établissement restera fermé.

www.imazpress.com/redac@ipreunion.com

guest
1 Commentaires
Baba
Baba
2 semaines

Il se passe toujours quelque chose à St Benoit. On se croirait à la SAMARITAINE