Le bateau n'est plus manœuvrable

Saint-Denis : un voilier en difficulté, pas de remorquage possible en raison des conditions de mer

  • Publié le 25 janvier 2024 à 16:04
  • Actualisé le 25 janvier 2024 à 16:12

Depuis ce mercredi 25 janvier 2023, l'Aloha, un voilier réunionnais avec à son bord trois personnes est en difficulté au large de Saint-Denis. Le navire n'est plus manœuvrable à la suite à une panne. Une opération de remorquage a été tentée mercredi avec l'appui des sauveteurs en mer (SNSM) de Sainte-Marie. Elle n'a pas pu être menée à bien en raison des mauvaises conditions météo. Aucun remorquage n'est prévu ce jeudi matin toujours en raison des conditions en mer dégradées. "Une tentative sera peut-être faite dans l'après-midi si on trouve la bonne fenêtre météo", précise le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (Cross) (Photo Sly/www.imazpress.com)

Pour sécuriser le voilier, le patrouilleur l'Osiris II - qui lui aussi ne peut rentrer au port en raison de la mer - reste aux côtés du navire en difficulté.

"Comme les vents sont inhabituels et que le régime d'alizé expose l'entrée du port à des vents forts, on ne peut pas le ramener. On ne peut pas tracter l'Aloha face aux vents, notamment en raison du poids. Et sans vitesse, on ne peut pas être manoeuvrant", explique le Cross à Imaz Press.

"Nous allons essayer de faire une tentative de remorquage dans l'après-midi si le temps le permet et que les vents s'amortissent", précise le Cross. "On va essayer de faire cela avant la nuit."

À cette occasion, le Cross tientà rappeler le numéro d'urgence à appeler en cas d'urgence en mer. "Si vous êtes témoin d'une urgence en mer, appelez le 196, numéro du Cross".

www.imazpress.com/redac@ipreunion.com

guest
4 Commentaires
Élise
Élise
1 mois

Il y a beaucoup de juges sur internet...
Personnellement bravo aux sauveteurs de Sainte Marie vu les conditions météo.

Passoar
Passoar
1 mois

Pour ceux qui seraient tentés de blâmer un peu rapidement, le Voilier était parti de l'île Sainte Marie sur la côte Est de Madagascar bien avant que monsieur le Préfet n'aie communiqué ses consignes.

Les conditions météorologiques récentes ayant été récemment compliquées, ( Cyclone Belal) je suppose que les plaisanciers n'ont pas eu trop le choix de la fenêtre météo ( pour cette traversée vous partez pour plusieurs jours, lorsqu'il s ont pris la mer Candice n'était pas formée)...

Ensuite une fois en mer, pas le choix, quelques soient les conditions il faut bien faire des choix et arriver quelque part...


Et avec des avaries ce n'est vraiment pas de tout repos...

Templier974
Templier974
1 mois

Il revenait de Madagascar, en réponse à la personne d'avant.

Jean Perarnaud
Jean Perarnaud
1 mois

Que fait ce voilier en mer,il me semble que les consignés de Mr le Préfet étaient très claires, et en plus faire prendre des risques aux sauveteurs, j'espère qu' il va prendre une belle amende