Campagne électorale

Saint-Joseph : Younous Omarjee et Jean-Luc Mélenchon visitent deux exploitations agricoles soutenues par l'Europe

  • Publié le 3 avril 2024 à 13:50
  • Actualisé le 3 avril 2024 à 16:27

Dans le sillon de la campagne électorale pour les européennes, Younous Omarjee et Jean-Luc Mélenchon se sont rendus à Saint-Joseph ce mercredi 3 avril 2024. Au programme de ce déplacement : une visite de deux structures ayant bénéficié du soutien de l'Europe, dont un élevage de poulets et une culture sous serres (Photo rb/www.imazpress.com)

Younous Omarjee, candidat à sa réélection, a rappelé depuis Saint-Joseph "la nécessité de porter de nouvelles propositions" pour protéger l'agriculture réunionnaise.

"Les planteurs ne veulent plus participer aux organisations de producteur parce qu'il y a une trop grande complexité, et en raison de la distribution des aides. Vous avez une série d'acteurs qui se gavent, et à la fois il ne reste quasiment rien pour le planteur. En revanche, tous les intermédiaires jusqu'à la grande surface se sont gavés. Cela doit changer" a déclaré l'eurodéputé.

"Notre plus grand adversaire, c'est l'abstention" a estimé Jean-Luc Mélenchon. "La liste conduite par Younous Omarjee et Manon Aubry est la seule qui a voté contre tous les accords de libre-échange" a-t-il rappelé, taclant ses opposants politiques. "Le Rassemblement nationale, les macronistes, les socialistes, les verts...c'est les accords de libre-échange et la concurence déloyale" a-t-il ajouté.

"Le modèle d'agriculture proposé par l'Union européenne néo-libérale, c'est : planter des dossiers et recolter des subventions. Ils ne prennent pratiquement pas compte de la réalité du travail humain, de la qualité du produit."

Le leader de LFI a étrillé les politiques européennes en matière d'agriculture. "Vous ne pouvez pas développer une agriculture autosuffisante avec les règles de la libre concurence" a-t-il déclaré auprès d'agriculteurs. "Ce sont les règles qui vous font reculer, et c'est contre ça qu'il faut aller. Les îles doivent d'abord veiller à leur autosuffisance" conclut-il.

www.imazpress.com / redac@ipreunion.com

guest
6 Commentaires
Pierrot 974
Pierrot 974
1 semaine

@jose
Oui, la police tue. Et elle mutile, éborgne et explose même des crânes de personnes qui n'ont rien demandé. Suivez un peu l'actualité !
32 morts (d'après IGPN. Combien en réalité ?) en 2020.
Heureusement qu'il existe encore des hommes politiques pour oser énoncer des vérités.

HULK
HULK
2 semaines

Si on importait des tomates en ce moment à LA RÉUNION on ne les paierait pas 10 euros le kg. Un scandale n'en déplaise à M.MÉLENCHON.

Ursula
Ursula
2 semaines

Mr Mélenchon n'est plus fréquentable ,c est devenu un tocard que les français n'en veulent plus ,sauf certains créoles en adoration a sa personne puisque affilié à vie a son parti.

Missouk
Missouk
2 semaines

en réponse à Templier : Heureusement qu'il y a les aides européennes pour la filière canne! Sans quoi nos planteurs seraient vraiment au plus mal

Jose
Jose
2 semaines

On reçoit en grande pompe ,celui qui dit que la police tue et que les sondages de son parti fondent comme une peau de chagrin bravo Mr le maire .

Templier974
Templier974
2 semaines

La Réunion est une région ultra périphérique et elle n,a pas d'aide de l'Europe. Arrêtons avec ces mensonges. L'Europe est financée par nos impôts. Pauvre France.