Police (actualisé)

Saint-Pierre : deux militants écologistes interpellés, ils préparaient une action spectaculaire pour le passage de la flamme

  • Publié le 3 juin 2024 à 15:37
  • Actualisé le 3 juin 2024 à 17:41

Imaz Press a appris ce lundi 3 juin 2024 que les policiers de Saint-Pierre ont interpellé, la semaine dernière, deux hommes qu'ils pensaient être des cambrioleurs. Il s'agissait en fait de militants écologistes qui préparaient une action spectaculaire pour le passage de la flamme dans la commune sudiste le mercredi 12 juin (Photo d'illustration)

Les deux hommes se déplaçaient en pied d'immeuble avec des coupes-boulons lorsque des riverains inquiets ont prévenu les forces de l'orde.

Décrits comme des militants "radicaux" par les forces de l'ordre, les deux activistes sont proches des mouvements écologistes Greenpeace, Attac et Extinction Rebellion.

Lors de leur audition, ils ont admis que plusieurs actions sont prévues pour le passage de la flamme olympique dans l'île.

Avant leur interpellation, les deux militants comptaient couper les cadenas donnant accès aux toits d'immeuble, pour permettre d'installer lors du passage de la flamme une grande bâche avec un message écologiste.

L'événement serait en effet une " formidable vitrine pour la cause environnementale" ont-il expliqué aux forces de l'ordre.

Inconnus de la justice, n'ayant aucune mention à leur casier judiciaire, et n'ayant opposé aucune résistance lors de leur interpellation, les militants ont été remis en liberté à la demande du parquet. . "Les intéressés ont fait l’objet d’une convocation devant le délégué du procureur pour rembourser les dégradations légères" précise ce dernier.

Cependant, les effectifs de forces de l'ordre ont été encore plus renforcés pour le passage de la flamme dans l'île. Les autorités craignent que d'autres actions soient organisées lors de l'événement.

A la suite de cette alerte, le dispositif est donc un peu plus renforcé. Alors que de nombreux congés ont déjà été suspendus pour assurer la sécurité de l'événement, de nouveaux agents ont été appelés pour renforcer les rangs.

Partout en France les militants écologistes sont particulièrement surveillés, le ministère de l'Intérieur s'inquiétant qu'ils ne prennent pour cible le passage de la flamme. Dans une note interne révélée par franceinfo, le ministère s’inquiétait en effet d’actions de protestation sur son passage.

www.imazpress.com / redac@ipreunion.com

guest
5 Commentaires
Titine
Titine
1 semaine

La flamme rien à fou..... Hypocrite
C'est de la connerie humaine

LP. Serge
LP. Serge
2 semaines

"une formidable vitrine..." la bonne blague.
Je suis pour la cause écologique mais faire ch*er les gens n'a jamais apporté de la crédibilité à quelque cause que ce soit !
Le militantisme fait tout à l'envers les retours sont souvent plus négatifs qu'autre chose...

Hardcore
Hardcore
2 semaines

Si c est un attentat on le.qualifie d attentat. Vous regardez trop la.tele

Heinrich Koffee
Heinrich Koffee
2 semaines

Euh... tout çà pour çà? Une bâche avec message écologiste c'est "spectaculaire" pour nos forces de l'ordre? Et si c'est un attentat, on le qualifie comment?

pchiiit
pchiiit
2 semaines

ils avait "l'intention de" couper un cadenas pour déployer une bache....

pendant ce temps les gens qui ont l'intention et coupent pour de bon les cadenas pour voler sont laissé tranquilles.