À Maurice

Huguette Bello au 38e Conseil des ministres de la Commission de l'océan Indien

  • Publié le 15 mai 2024 à 15:14
  • Actualisé le 15 mai 2024 à 15:18

La Présidente de Région Huguette Bello et Wilfrid Bertile, conseiller régional délégué au co-développement régional, participeront, ce jeudi 16 mai 2024, au 38e Conseil des ministres de la Commission de l’océan Indien (COI) qui se tient à Maurice. Nous publions le communiqué de la Région ci-dessous (Photo d'illustration : Sly/www.imazpress.com)

Le Conseil des ministres est l’une des deux instances décisionnelles de la COI avec le Sommet des Chefs d’État et de Gouvernement.

Pour rappel, la COI regroupe cinq états membre : l’Union des Comores, Madagascar, Maurice, les Seychelles et la France au titre de La Réunion, ainsi que plusieurs membres observateurs, notamment la Chine, l’Inde, le Japon, l’Union européenne, l’Ordre souverain de Malte, l’Organisation internationale de la Francophonie et l’ONU.

Les actions de cette organisation internationale s’inscrivent dans un environnement géo-économique et démographique en plein dynamisme et ne cessent donc de s’étoffer. Les pays membres de la COI sont situés sur une aire maritime stratégique internationale, enjeu de tous les conflits du monde, mais également de tous les défis économiques, écologiques, de préservations des équilibres naturels et humains liés la prévention des risques naturels dans le contexte des dérèglements climatiques.

Les question de la sécurité alimentaire et de l’autonomie énergétique constituent des axes de travail stratégique. La COI représente également un potentiel de développement considérable pour l’économie bleue, un enjeu que la Présidente Huguette Bello abordera, entre autres, durant les différentes sessions de ce Conseil des ministres.

guest
1 Commentaires
le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cat
le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cat
1 semaine

Avec Huguette Bello et Wilfrid Bertile, aucune une vision sur la COI, sont dépassés.

" un potentiel de développement considérable pour l’économie bleue, "

Dire que dans ce secteur il y a beaucoup à faire avec des retombés économiques pour la REUNION...

Pas sûr qu'on attendra les élections régionales 2028 ?