Tribune libre de Christophe Estève

Bannissement des produits de l'esclavage

  • Publié le 26 avril 2024 à 07:32

Ce mercredi 24 avril 2024, le parlement européen dans sa dernière session en plénière a entériné la loi sur le devoir de vigilance des entreprises. Le progrès est immense pour les droits humains et l'environnement !

Depuis le début de la construction de cette loi, à l'initiative de Raphaël Glucksmann, eurodéputé Place publique, les parlementaires européens se sont confrontés à une main mise des lobbies des grandes entreprises sur la libre circulation de produits issus de l'esclavage et sans règles environnementales.

En première ligne depuis son élection au parlement européen pour défendre les Ouïghours qui connaissent un véritable génocide orchestré par le régime de Pékin, Raphaël Glucksmann a su trouver une coalition au sein de l’hémicycle et mobiliser des millions de citoyens pour que l'Europe ouvre les yeux sur les crimes perpétrés par la Chine sur son propre peuple.

À la Réunion, terre marquée par l’esclavage, les citoyennes et les citoyens, répondant à notre appel, se sont rassemblés à plusieurs reprises,sur le parvis des Droits de l’Homme à Saint Denis, ou encore devant l’Hôtel de Région, pour dénoncer, d’une part ce génocide à l’encontre du peuple Ouïghour mais également le partenariat qui existait entre notre île et la Chine..

C'est en révélant le travail forcé des Ouïghours dans les usines chinoises qu'est née cette loi sur le devoir de vigilance des entreprises.

En effet, selon les ONG, ce ne sont pas moins de 24 millions de femmes et d'hommes et plus de 3 millions d'enfants qui sont forcés de travailler sur les chaînes de production de Nike, Zara ou encore Volkswagen pour ne citer qu'eux.

Mais ce devoir de vigilance ne contraint pas uniquement ces entreprises à fournir des preuves sur les droits humains, elle les oblige à respecter les règles environnementales européennes.

C'est le début des mesures-miroirs que nous portons avec notre liste " Réveiller l'Europe " afin d'en finir avec une concurrence déloyale légale sur le sol européen.

Aujourd'hui, le droit humain et la planète viennent d'obtenir une immense victoire !

Le combat continue

Christophe Estève

Candidat aux élections européennes sur la liste Place publique - PS conduite par Raphaël Glucksmann

guest
1 Commentaires
Man974
Man974
4 semaines

Ne vous faites pas avoir !
Depuis 5 ans, l'eurodéputé Raphaël Glucksmann (Place Publique) et tête de liste du PS (tendance F.Hollande) pour ces élections européennes, gouverne l'UE dans le groupe des Sociaux-Démocrates européens, AVEC les macronistes (groupe ReNew) et la Droite LR (groupe PPE).
Il a voté 90% avec le groupe des macronistes au Parlement européen.
Tous les accords de libre-échange (Canada, Nouvelle-Zélande,...) qui ruinent nos agriculteurs, ont été écrits, défendus et signés par cette coalition. La fascisante nouvelle loi "asile - immigration", aussi. Et la main mise du Marché sur l'économie (règle des 3%, austérité, chômage, misère), l'absence de protectionnisme écologique et social, la dérégulation des tarifs de l’énergie, l’élargissement (projet d'entrée de l’Ukraine avec son SMIC à 200 €), l'autorisation des pesticides (abeilles, malbouffe, obésité, cancers,…), etc...
De plus, il fut l'ancien conseiller du dictateur géorgien condamné Mikheil Saakachvili, l'ancien soutien du président condamné Nicolas Sarkozy, puis du monarque présidentiel Emmanuel Macron.
Enfin, en mars 2024, il refuse l'emploi du terme « génocide » à l'encontre de la population palestinienne.
Voici une vidéo qui vous informera sur qui est vraiment ce candidat Macron bis : https://www.youtube.com/watch?v=N0HqQ9N-G4M