Tribune libre de Jean-Hugues Ratenon

Courrier adressé à Dominique Charzat

  • Publié le 19 janvier 2024 à 12:09
  • Actualisé le 19 janvier 2024 à 13:16

Monsieur le Directeur, vous avez failli dans votre mission de service public. Permettez-moi, en ma qualité d'élu et représentant de la population, vous faire part de ce constat. (Photo photo RB imazpress)

Monsieur le Directeur,

Vous avez failli dans votre mission de service public.

Permettez-moi, en ma qualité d'élu et représentant de la population, vous faire part de ce constat.

Nous sommes sur un territoire soumis aux aléas cycloniques et à ce titre, nous sommes habitués à affronter des cyclones et par conséquent toutes les dispositions doivent être prises.

La période cyclonique démarre du 15 novembre au 30 avril. Le savez-vous ?

Avez-vous procédé ou agit pour que les élagages soient réalisés avant cette date ?

Pourquoi autant de câbles sont encore en mode aérien, alors qu'il faut absolument privilégier l'enfouissement ?

Vos équipements sont vétustes, et datent pour certains du cyclone Jenny. Pourquoi la maintenance est aussi défaillante ? N’avez-vous pas le sentiment de mettre la population, vos agents en danger ?

Des stocks d'équipements, de matériaux doivent être disponibles à tout moment pour parer aux catastrophes, ou un souci d'approvisionnement. Ne pensez-vous pas que vous avez failli à ce niveau ?

Conséquence plus de 40% d’abonnés ont été privés d’électricité pendant le passage du cyclone, et plus de 15000 six jours après. Les professionnels sont également pénalisés. Ce n'est pas normal.

Des milliers de frigidaires, congélateurs vidés à la poubelle alors que la population souffre de vie chère. Qui va rembourser ces familles ? Qui va apporter une aide financière à ces personnes pour acheter à nouveau de la nourriture ?

Certains, et je ne le souhaite pas, risquent de consommer des produits qui ne sont plus consommables avec toutes les conséquences sanitaires que cela engendrent.

Des enfants, des personnes âgées, des malades en difficultés notamment ceux qui sont sous assistance respiratoire.

Plus de vêtements lavés et repassés...ect.

Vous êtes à l'origine dans beaucoup de cas de coupures d'eau par manque de courant pour activer les pompes sur les différentes stations.

Monsieur le directeur, le cyclone Belal était un phénomène classique, alors quelle serait la situation s'il était beaucoup plus sévère, comme annoncé avec des vents de 250km/h ?

Un manque d’anticipation qui coûte très cher aux Réunionnais.

Votre service est défaillant et indigne d'un Pays développé.

C'est un manque de respect vis à vis de la population et qui de plus payent des factures de plus en plus chères.

Que comptez-vous faire ?

Allez-vous proposer aux clients, particuliers et professionnels, un remboursement des pertes ?

Allez-vous proposer une réduction du montant à payer sur la prochaine facture ?

Allez-vous ne pas facturer du tout aux abonnés l’électricité ces prochains mois ?

Monsieur le Directeur, en plus des réparations des dégâts occasionnés par le cyclone aux habitations, aux meubles et équipements, aux voitures, ces dizaines de milliers de familles doivent reconstituer leurs stocks de nourriture et pour certains remplacer frigidaires et congélateurs hors service suite à des allers-retours de l’électricité.

Vous comprenez bien, que ces dépenses totalement imprévues, mais évitables si nousdisposions d’un vrai service public d’électricité, vont grever encore plus le budget des familles déjà en grande difficulté financière.

Quelles réponses pouvez-vous apporter très rapidement d’autant, je vous le rappelle, que la rentrée scolaire c’est ce lundi 22 janvier. Les enfants disposent-ils de tout le nécessaire, habillement, nourriture, matériels informatiques....

Dans cette attente, je vous prie de croire en mes salutations distinguées.

Jean-Hugues Ratenon,
Député de La Réunion

guest
3 Commentaires
Julie
Julie
1 mois

Pour Notre
Avez vous fait des recherches avant d'affirmer que Ben se trompe
Voici ce qui est dit sur le site de SIDELEC
"En tant qu’autorité concédante du service public de l’électricité à la Réunion, le Syndicat intercommunal d’électricité du département de la Réunion est la collectivité propriétaire des réseaux de distribution publique d’électricité."

SIDELEC est donc bien propriétaire des réseaux.

NOTRE
NOTRE
1 mois

Le Sidelec ne figure pas sur ma facture EDF, cossa ou po di .
EDF est lourd en temps normal, un simple demande de comptage, fo suce un zo, et langue à zot sur le portail en ligne, en repassant 36 fois lo même papier.
zan Higue, y fait son travail de dire la vérité, Sidelec c’est un syndicat qui remplace l’ancien « électrification rurale »

ben
ben
1 mois

Mr Ratenon,
Vous accusez EDF Réunion. Mais où est le Sidélec, propriétaire des lignes électriques?