Tribune libre de la CGTR

Face à l'extrême droite, Front populaire

  • Publié le 24 juin 2024 à 17:01
  • Actualisé le 24 juin 2024 à 17:03

Ne nous laissons pas avoir par les mensonges du RN. Bardella a fait croire qu’il reviendrait sur la retraite à 64 ans... mais finalement, il fait machine arrière. Même chose pour les salaires. Les masques tombent, et ça n’est que le début. L’extrême droite c’est aussi la fin du droit de grève et des négociations salariales dans les entreprises. (Photo photo Sly/www.imazpress.com)

Bardella, l’ami du patronat.

À l’Assemblée nationale, le RN a voté contre l’augmentation du Smic, contre l’indexation des salaires sur l’inflation, contre la revalorisation des petites retraites. Des députés RN ont même voté contre la constitutionnalisation de l’avortement.

Bardella est le faux ennemi choisi par Macron qui continuera à oeuvrer pour le patronat en détruisant nos conditions de travail, nos salaires et nos services publics. C’est un danger pour nos libertés et la démocratie.

Le RN n’est pas un parti comme les autres.

Une fois entré à Matignon, il voudra garder le pouvoir à tout prix en s’attaquant à la justice, à la presse, aux syndicats et associations. On ne se trompe pas de colère, on fait front ! La situation est tellement grave que, dans l’unité, les syndicats prennent leurs responsabilités pour empêcher l’arrivée au pouvoir de l’extrême droite raciste, antisémite, homophobe et sexiste.

Ils nous divisent, la CGTR rassemble.

Le Nouveau Front Populaire doit répondre aux exigences sociales, comme en 1936 lorsque les salarié·es avec la CGTR ont gagné les congés payés !

Alertons nos familles, nos ami·es et nos collègues de travail du danger de l’extrême droite

Le 30 juin et le 7 juillet votons pour :
• Indexer tous les salaires sur les prix
• Augmenter le Smic à 1600 € net (soit 2000 € brut), tous les salaires et les pensions de retraite
• Gagner l’annulation de la retraite à 64 ans et le retour à 60 ans
• Des services publics partout pour toutes et tous et des moyens pour l’école et l’accès à la santé
• Réindustrialiser le pays et répondre aux enjeux environnementaux
• Prendre enfin en compte la parole des salarié·es
            
La CGTR appelle à s’organiser partout, à prendre le temps d’échanger, d’écouter et de convaincre chaque personne de son entourage.

guest
3 Commentaires
le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cat
le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cat
4 semaines

" le retour à 60 ans " pourquoi pas si c'est les métiers pénibles ...

Où trouver l'argent pour financer une retraite décente à € 1000,00 mois.

En supprimant toutes aides aux étrangers qui n'ont rien à faire France ...

Augmenter le Smic à 1600 € net (soit 2000 € brut) à la condition qu'un carnet de commande se remplisse ...

Les syndicalistes ont tellement l’habitude de ne rien faire que lorsqu’ils font grève , ils appellent çà une journée d’action
Coluche
Artiste, Comique (1944 - 1986)

Phil
Phil
4 semaines

Oui , tous ensemble pour le Nouveau Front Populaire ! Alon Sobat !

Bonnet blanc et blanc bonnet
Bonnet blanc et blanc bonnet
4 semaines

On peut aussi s'élever contre l'extrême gauche, car les 2 extrêmes sont à jeter !