Tribune libre de Frédéric Maillot

Il s'agirait de faire la guerre au chômage et non aux chômeurs

  • Publié le 3 avril 2024 à 12:06
  • Actualisé le 3 avril 2024 à 12:08

Dans sa course effrénée contre les acquis sociaux, l’omnipotent Premier ministre nous propose la troisième réforme de l’assurance chômage en moins de trois ans pour aller à pêche aux économies face au budget déficitaire. Une fois de plus, alors que La Réunion compte 19% de taux de chômage, ce gouvernement pousse nos chômeurs vers une précarité encore plus aigüe et insupportable. (Photo photo Sly/www.imazpress.com)

Ce gouvernement s’acharne à faire peser le manque structurel d’offres d’emplois sur les chômeurs en réduisant la durée d’indemnisation alors que cette aide n’est qu’une bouée de sauvetage pour pouvoir retrouver un emploi.

Il faudra aussi travailler plus longtemps pour espérer obtenir ces allocations en cas de retour au chômage. Enfin, ce seront des chômeurs toujours plus précarisés avec des niveaux d’indemnisation revus à la baisse. Que de coups de massue sur les plus précaires quand des mesures de justice fiscale pourraient être trouvées et existent déjà.

Au lieu de s’attaquer aux causes du chômage, ce gouvernement s’obstine à vouloir faire la guerre aux chômeurs et ce n’est ni plus ni moins que 66 millions d’euros de cadeaux fiscaux faits aux grandes entreprises soit 10 fois la somme recherchée par Bercy.

La Macronie n’a que faire de la misère et préfère s’entêter à rajouter du malheur à la misère. Si cette réforme est amenée à voir le jour, je continuerais à lutter contre la paupérisation de la société réunionnaise face à ce gouvernement hors sol.

Zot Député

Frédéric Maillot

guest
1 Commentaires
Éric
Éric
1 semaine

LA GUERRE CONTRE LA CORRUPTION, CE N'EST PAS POUR DEMAIN À LA RÉUNION. AUCUNS ÉLUS N'UTILISENT CE MOT CORRUPTION , MAIS POURQUOI DONC ???????