Tribune libre de Pour La Réunion

Prise en charge des ALD : un coup de massue sur les personnes les plus fragiles

  • Publié le 11 mars 2024 à 09:06
  • Actualisé le 11 mars 2024 à 09:11

Le PLR s’indigne que le gouvernement envisage de toucher à la prise en charge des affections de longue durée.

Alors que les franchises augmentent que les cotisations complémentaires explosent et que les personnes en ALD assument déjà des restes à charge, le PLR dénonce ce coup infâme porté aux personnes malades et exige que soit maintenu ce dispositif de solidarité qui permet la prise en charge à 100 % par l’assurance-maladie de pathologies qui nécessitent un traitement prolongé.

Elles sont au nombre de 30 : le diabète (13,6% des Réunionnais âgés de 18 à 85 ans ont déclaré un diabète), un grand nombre de cancers, les maladies chroniques du foie, le VIH, les insuffisances cardiaques rares ou encore la maladie de Parkinson.

Le PLR dénonce cette attaque sur les populations les plus fragiles. Faire reposer des efforts budgétaires sur des personnes malades est profondément indigne.

Pour La Réunion

guest
3 Commentaires
Evelyne
Evelyne
4 mois

Et bien mesdames et messieurs les députés et sénateurs il faut aller vous battre pour une bonne cause

Taz
Taz
4 mois

Sinistre mesure à l'image de notre Méprisant de La République et toute sa clique ! Rien ne semble arrêter ces requins ! Il ne faut plus les laisser faire.

Orage
Orage
4 mois

C'est scandaleux et honteux