25 personnes interpellées lors de contrôles

1er mai: premières tensions en tête du cortège parisien

  • Publié le 1 mai 2024 à 17:35
  • Actualisé le 1 mai 2024 à 18:34

De premières tensions ont eu lieu mercredi en tête du cortège de la manifestation parisienne du 1er mai, avec des vitrines et un abribus vandalisés, a constaté un journaliste de l'AFP.

Peu après le départ de la manifestation place de la République, un "important pré-cortège" d'environ 4.500 personnes, avec "plusieurs centaines" de radicaux, s'est constitué, a indiqué une source policière à l'AFP.

Au moins deux vitrines de commerces et un abribus ont été dégradés et les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène et de leur matraque.

 

D'autres vitrines ont été taguées. Au moins une personne, vêtue de noir, a été blessée lors de cet épisode. Elle a été évacuée du cortège par deux autres manifestants, selon le journaliste AFP.

 

Le calme est ensuite revenu et la manifestation a continué sa progression vers Nation, avant d'être de nouveau stoppée au niveau de Bastille.

La "priorité" est "donnée à la progression du cortège syndical", a de son côté indiqué la préfecture de police de Paris. "Les éléments radicaux sont donc poussés vers l'avant pour faciliter l'avancée", a-t-elle ajouté.

Peu avant 15H00, 25 personnes avaient été interpellées et 917 personnes contrôlées, a ajouté la préfecture de police.

www.imazpress.com avec l'AFP

guest
1 Commentaires
Maria
Maria
2 semaines

Vivement la fin de lfi et de la gauche qui veut la fin de la démocratie. On doit lutter contre