23.000 plants récoltés

Le Port : le riz pousse aussi en pleine ville

  • Publié le 18 juin 2024 à 15:20
  • Actualisé le 20 juin 2024 à 16:10

Ce mardi 18 juin 2024, environ 80 kg de riz ont été récoltés au Port, en plein milieu urbain. Les 23.000 plants de Dourado précoce, une variété de riz, ont été plantés il y a quatre mois par les associations An grèn koulèr et Riz réunion, dans le cadre du projet "Du riz dans ma ville". Le maire du Port, Olivier Hoarau, des élus du conseil municipal, des représentants de l’Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU) et 80 élèves du groupe scolaire Ariste Bolon ont participé à la récolte. Le riz a été planté sur la friche de l'ancien immeuble Herbert Spencer. (Photo : sly.www.imazpress.com)

Pour le maire du Port, ce projet environnemental représente un premier pas vers la sécurité alimentaire, mais il est surtout historique et symbolique.

"Au Port, on a réussi à faire pousser du riz, qui fait partie de notre patrimoine culinaire. Certes, c’est expérimental mais cela montre que lorsqu’on prend de bonnes décisions, on valorise le territoire" a ainsi souligné Olivier Hoarau.

"Ici même on a dû démolir (l'immeuble - ndlr) Herbert Spencer et avec les habitants, nous avons réfléchi sur l’avenir du quartier. En concertation, nous avons mis en place un espace préservé pour l’environnement. De grands projets suivront : la construction d’un nouveau groupe scolaire, des logements avec des kaz à terre. Il y a l’implication des enfants, des habitants, c’est une vie de quartier réussie." a ajouté le maire portois.

Regardez :

Lire aussi - "Du riz dans ma ville" : le Port implante la riziculture au milieu des immeubles

- Deux nouvelles récoltes -

80 élèves de maternelle et de primaire de l'école Ariste Bolon,ont participé à l'implantation de la riziculture du terrain en friche Herbert Spencer en mars 2024.

Une fierté pour les écoliers de rassembler les graines qu'ils avaient semées il y a quatre mois de cela. Nicolas Florence, directeur de l'association Riz réunion, a assisté les marmailles pour le battage traditionnel du riz, qui consiste à séparer le riz son axe principal.

Regardez :

Plus de 2. 000 plants de riz ont été cultivés. Le riz récolté passera par une étape de séchage avant de partir pour l’usinage et l’ensachage. Deux prochaines récoltes seront déjà prévues.

Selon Nicolas Florence : "on peut très très bien imaginer ce concept là un peu partout dispersé dans la ville et sur l’île. C’est la première fois qu’on réalise avec An grèn koulèr un bac autonome, avec de l’eau à l’intérieur, et les pousses ont fait leur chemin de vie".

Regardez :

- Où retrouver le riz -

Le riz, quant à lui, sera conditionné en sachet de 300 grammes pour quatre personnes. Il sera disponible, dès juillet, à la ferme urbaine Ariste Bolon, tous les vendredis matin sur le plateau sportif Ariste Bolon et au marché forain du Port, via des stands d’information, afin de mieux faire connaître cette production du riz portois aux habitants.

Les recettes des ventes serviront à financer des animations pour les enfants du quartier Ariste Bolon.

rbc/www.imazpress.com/redac@ipreunion

guest
1 Commentaires
Oté, le Port lé doss mèm !
Oté, le Port lé doss mèm !
1 mois

Voilà une initiative porteuse d'espoir pour la génération future.. Bravo !
Les autres communes pourraient s'en inspirer..