Précisions de la préfecture (actualisé)

La pêche aux requins hors le périmètre de la réserve marine toujours en vigueur

  • Publié le 26 décembre 2023 à 11:43
  • Actualisé le 26 décembre 2023 à 12:14

La pêche de prévention à l'extérieur des zones de protection renforcée et intégrale de la réserve et à l’extérieur de la réserve, demeurent en vigueur " précise la préfecture dans un communiqué publié ce mardi 26 décembre. Cette précision fait suite à des procédures engagées par plusieurs associations pour obtenir la suspension de la pêche aux requins. Le préfet estime par ailleurs qu'"inciter au non-respect des mesures de sécurité (contre le risque requin - ndlr) est irresponsable" (Photo www.imazpress.com)

"Les (...) mesures concernant la gestion du risque requin, comprenant notamment la pêche de prévention à l'extérieur des zones de protection renforcée et intégrale de la réserve et à l’extérieur de la réserve, demeurent en vigueur en application du droit commun de la pêche et contribuent à la sécurité des activités nautiques" expose le préfet de La Réunion, Jérome Filippini dans son communiqué

Il estime que les récentes décisions de justice ne remettent pas en cause le programme de pêche préventive du requin.

"Le tribunal administratif a en effet annulé le 13 décembre dernier un dispositif qui n'était d'ores et déjà plus en usage : les prélèvements dans la Réserve marine à la suite d'une observation de requin" note le représentant de l'Etat.

"L’arrêté annulé, datant du 28 décembre 2021, avait déjà été suspendu en référé le 28 mars 2022, et l'arrêté de 2019 qui l'avait précédé, portant sur le même objet, avait été annulé par un jugement de la Cour d'appel de Bordeaux du 31 janvier dernier" poursuit Jérome Filippini en disant avoir tirer "les conséquences de ces décisions" en abrogeant l’arrêté de 2021.

Pour rappel, cet arrêté autorisait, après observation de requins bouledogue ou tigre, des prélèvements dans les zones de protection renforcée et intégrale de la Réserve naturelle nationale marine. "Cette procédure n’avait été mise en œuvre que 4 fois depuis 2019, sans résultat" note la préfecture.

- Pas d'attaques depuis 4 ans et demi -

Récemment, plusieurs associations ont attaqué au tribunal administratif, par une demande de référé suspension motivée par l’urgence, le refus du préfet d’arrêter ces opérations de prélèvement préventives de requins tigres et bouledogues.

Le tribunal administratif a rejeté jeudi 21 décembre 2023 cette demande de suspension du programme général de pêche préventive, pour défaut d’urgence, ceci sans préjuger de la décision qui interviendra ultérieurement au fond.

La préfecture rappelle à cette occasion que la pêche des requins tigre et bouledogue n’est interdite par aucun texte.

"Le requin est toujours bien présent, il est donc essentiel de respecter les zones de baignade et d’activités nautiques autorisées" dit la préfecture.

À ce jour, La Réunion n'a plus déploré d’attaque de requin depuis le 9 mai 2019, soit 4 ans et demi, "et c’est bien grâce à l’ensemble des mesures existantes" estime le préfet. Il ajoute : "les pêches préventives continuent de démontrer la présence de requins dangereux pour l’humain dans des zones très proches de la côte"

"Il est donc important de maintenir sa vigilance et de respecter les mesures de sécurité, en pratiquant les activités nautiques dans les zones autorisées et sécurisées" termine la préfecture.

www.imazpress.com / redac@ipreunion.com

 


 

guest
1 Commentaires
Lola
Lola
3 mois

"en abogeant abrogé l’arrêté de 2021"
réveillon bien arrosé pour l'auteur ? (Vous vous en souvenez Lola ? Pas mal effectivement ce réveillon ! (Un peu d'humour pour terminer l'année^^) Merci nous avons corrigé grâce à vous - Modérateur)