50 rapports examinés

Conseil municipal de Saint-Denis : "des projets ambitieux pour le bonheur et le bien-être des habitants"

  • Publié le 22 juin 2024 à 18:21
  • Actualisé le 22 juin 2024 à 18:26

Le samedi 22 juin 2024 a été marqué par la troisième session du conseil municipal de l’année, présidée par la Maire Ericka Bareigts. Lors de cette réunion, cinquante rapports ont été examinés par les élus. La transformation de Saint-Denis se poursuit avec détermination. "Les engagements pris en 2020 constituent le moteur de la mandature, avec des actions concrètes pour améliorer la vie des Dionysiens. La municipalité s'efforce de soutenir les citoyens dans leur parcours résidentiel, de faciliter les mobilités, de défendre le pouvoir d’achat en maîtrisant la fiscalité, et d’apaiser la ville par des mesures de sécurité et de développement urbain" écrit la mairie de Saint-Denis dans le communiqué que nous publions ci-dessous (Photo d'illustration www.imazpress.com)

- Dionypark : un nouveau poumon vert au coeur de la ville -

Parmi les projets phares, Dionypark se distingue comme une forêt urbaine de 3 hectares située entre le Petit Marché et la gare routière. Ce projet, né de l’imagination des enfants de la ville et soutenu par plus de 17 000 voix, vise à offrir un espace de vie exceptionnel et atypique aux habitants.

Dionypark comprendra :
- une grande vouve de 25 mètres de haut, qui offrira une vue imprenable sur le front de mer, idéal pour la saison des baleines.
- une tyrolienne pour des sensations fortes au coeur du parc.
- une parc surélevé permettant de se promener à hauteur de la canopée des arbres.
- des zones de jeux variées, incluant toboggans, balançoires, jeux d’eau, et murs d’escalade.
- une îlet gourmand de 700 m2 avec un bar, un espace événementiel et une toiture terrasse.

Les travaux débuteront début 2025, transformant le bas de la rue Maréchal Leclerc en un quartier réhabilité et dynamique. D’ici au démarrage des travaux, les terrains de sport provisoires du Dionypark commencent à accueillir des événements sportifs majeurs comme le relais de la flamme olympique.

- Renouvellement urbain du Chaudron (Ruch) : un quartier en pleine transformation -

Le projet Ruch poursuit la redynamisation du quartier du Chaudron, visant à offrir un environnement moderne et attractif où il fait bon vivre. Des projets comme le gymnase Daniel Narcisse, la première salle multisport du quartier, sont en cours.

La municipalité investit 880.000 euros sur six ans pour réaménager les espaces publics et associatifs, avec une attention particulière à la co-construction avec les habitants pour un quartier pensé pour eux et avec eux.

- Prunel : un nouveau souffle pour trois quartiers -

Le projet Prunel vise la rénovation des quartiers Butor & Patate à Durand, Vauban, et le bas de la rue Maréchal Leclerc. Après les travaux d’amélioration du cadre de vie, les démolitions d’immeubles insalubres, l’aménagement du Dionypark provisoire, les études de programmation sur la construction d’équipements publics (résidences seniors, logements, réhabilitation des Écoles, travaux de voirie...), un gros travail est effectué sur la sécurisation du quartier, avec une attention toute particulière sur le bas de la rue Maréchal Leclerc.

Un partenariat renforcé entre les équipes municipales, en particulier la police municipale et la police nationale et le parquet permet une action soutenue sur la sécurisation de ce quartier : GPO (groupements de partenariat opérationnel), patrouilles mixtes, déploiement de nouvelles caméras de vidéoprotection, opérations d’hyper-proximité auprès des commerçants et des riverains, sécurisation des transports urbains.

En partenariat avec le CAUE, la ville mène aujourd’hui des rencontres autour de l’architecture urbaine durable dans les écoles afin que les enfants puissent prendre une part active dans la rénovation de leur quartier.

- L’École du bonheur : une ouverture sur le monde -

Le Plan anglais, en place depuis 2008, permet aux enfants de découvrir l’anglais dès la maternelle de manière ludique et motivante. En 2024-2025, ce dispositif sera étendu avec 130 vacataires locaux et internationaux pour animer les activités éducatives. Une convention avec le Rectorat de la Réunion renforce cet engagement pour trois ans, visant l’épanouissement et le vivre-ensemble des enfants.

Travailler en collaboration avec l’éducation nationale est une priorité pour rendre l’ensemble de nos initiatives efficientes pour l’enrichissement des petits Dionysiens.

C’est pourquoi la Ville et l’académie de la Réunion travaillent conjointement autour d’un plan langues pour offrir aux écoliers de Saint-Denis la possibilité de poursuivre les apprentissages, préalable à une ouverture sur le monde.

- Ambition jeunesse et soutien à la parentalité -

Avec 47 % de sa population ayant moins de 30 ans, Saint-Denis mise sur sa jeunesse. Le Plan ambition jeunesse a pour objectif de permettre à chaque jeune dionysien-ne de trouver sa place en tant que citoyen, dans la vie active. Il s’appuie sur des dispositifs phares comme le bus gratuit, la Bourse de voyage, et le Pass permis.

En 2023, 463 jeunes ont pu bénéficier du dispositif “Bourse de voyage”. Ce plan se renforce aujourd’hui grâce à des mesures de prévention santé et d’accès aux droits.

Le programme "Zarboutan" 6-11 ans développe le soutien à la parentalité renforce les compétences psychosociales des enfants, créant un environnement familial protecteur.

- Saint-Denis, ville verte et durable -

La résorption de la décharge de la Jamaïque, prioritaire au niveau national, est en cours. Avec un budget de 9,4 millions d’euros, ce projet vise à protége l'environnement marin et améliorer la qualité de vie des habitants.

- Un budget maîtrisé pour une action au service des Dionysiens -

La commune a adopté lors de ce conseil municipal son compte administratif 2023 et son budget supplémentaire 2024. Preuves de la bonne gestion de la majorité municipale avec un endettement en baisse, des investissements en hausse et un taux de réalisation des investissements de 96%, ces budgets sont des budgets de promesses tenues au service des Dionysiens.

La ville de Saint-Denis a, sans augmenter les impôts, réussi à augmenter son activité de proximité pour les administrés et à investir pour préparer l’avenir, soutenir la société civile et le tissu associatif et préserver le pouvoir d’achat des Dionysiens. Cela s’est fait notamment grâce au dynamisme du territoire communal qui attire de nouveaux habitants et augmente donc les recettes.

Cette stratégie financière permet à la ville de mener de grands projets tels que la Ruch ou Prunel en large autonomie financière et lui a permis de traverser les crises économiques et politiques que La Réunion connaît en maintenant son action au profit de ses administrés, des entreprises et de l’emploi.

- Un budget participatif réussi -

La troisième édition du budget participatif a vu la sélection de 26 projets sur 171 propositions, avec un investissement total de près de 10 millions d’euros. Les projets incluent la création d’une baraque à tisanes, un parc de street workout, et un parc canin.

- Soutien aux initiatives locales -

La ville de Saint-Denis accorde une importance particulière au soutien des initiatives locales. Les associations, véritables acteurs du vivre-ensemble et du développement durable, bénéficient d’un soutien financier significatif. Pour l’année 2024, 2.524 508 euros de subventions seront attribués aux actions culturelles, sportives, sociales, éducatives, de jeunesse et d’insertion, contribuant ainsi à la cohésion sociale et au dynamisme de la ville.

- Égalité professionnelle entre femmes et hommes -

La ville lance un Plan d’Égalité Professionnelle entre les femmes et les hommes, visant à corriger les écarts de salaires, promouvoir l’égalité des chances, et lutter contre les discriminations et le harcèlement. La municipalité s’engage à devenir un modèle d'égalité professionnelle.

Saint-Denis continue de se transformer pour offrir un cadre de vie apaisé et adapté à ses habitants, tout en répondant aux défis futurs.

guest
2 Commentaires
Bravo
Bravo
4 semaines

Bravo Mme la maire.
Il.n'y a pas beacoup d élus de votre niveau à la Reunion.

Saint Denis à beaucoup de chance.

Babafugue
Babafugue
4 semaines

Ben ça alors! Elle vise le bonheur et le bien-être des habitants de sa commune. Et c'est pour quand? Il faudra la réélire en 2026 d'abord?