Pour les Jeux Olympiques

La Région a financé des formations pour former des agent.es de sécurité

  • Publié le 3 avril 2024 à 16:58
  • Actualisé le 4 avril 2024 à 06:19

Ce mercredi 3 avril 2024, dans le cadre des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, la Région Réunion, en collaboration avec AKTO (opérateur de compétences), a annoncé avoir contribué au financement de formations destinées aux femmes résidant à La Réunion dans le domaine de la prévention et de la sécurité, en vue de former de futures agent.es de sécurité pour les JO. Nous publions ci-dessous leur communiqué (photo rb/www.imazpress.com)

Dans le cadre des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, la Région Réunion, en partenariat avec AKTO (opérateur de compétences), offre aux femmes résidant à La Réunion avec l’action Sékurit’Elles de nouvelles perspectives d’emploi dans le domaine de la prévention-sécurité via un parcours de préparation à la mobilité, de professionnalisation et d’accès à l’emploi en France métropolitaine, au sein d’entreprises du secteur.

Sékurit’Elles est une formation spécialement conçue par AKTO avec et pour les femmes, dans le but de féminiser les métiers de la branche professionnelle de la prévention-sécurité. Aujourd’hui, seulement 14 % des employés de la sécurité privées sont des femmes.

Financée par la Région Réunion et pilotée par AKTO en partenariat avec LADOM (l'Agence de l'Outre-mer pour la mobilité), la CCI Réunion et la CCI Oise, cette formation a été proposée par Laho Oise au sein de son centre de formation de Beauvais.

Les apprenantes, toutes originaires de La Réunion, ont bénéficié d’un accompagnement personnalisé tout au long de leur parcours de formation, dans un cadre idéal pour se former aux métiers de la sécurité. Outre l’acquisition des compétences techniques obligatoires, cette formation était axée sur le développement personnel des apprenantes.

Mises en situation, écrite et orale, techniques de relaxation, défense personnelle, initiation à la criminologie, dé- samorçage des conflits, préparation opérationnelle à l’emploi et de gestion du stress sont venus enrichir le programme de formation.

Au total, les apprenantes ont bénéficié de plus de 450 heures de formation, pour les préparer au métier d’agente de sécurité et agent de sécurité incendie.

Débutée le 13 novembre 2023, l’action prendra fin le 05 avril, avec d’ores et déjà une pro-messe d’embauche chez deux entreprises partenaires (ASP et ENYOS) et la perspective pour chacune d’elles d’appliquer leurs compétences lors des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

guest
2 Commentaires
Jean René
Jean René
2 semaines

Bonjour, la formation de ces agents de sécurité de sexe féminin pour les Jeux Olympiques dure plus longtemps que les jeux (Paralympiques inclus).
450h, c’est plus de 3 mois, peut-être fallait-il que cette formation soit aussi longue pour être prise en charge et financée ?
Les JO du 26 juillet au 11 août et les JP du 28 août au 8 septembre.
Souhaitons que leurs contrats soient renouvelés pour d’autres opportunités.

Oh le français la base
Oh le français la base
2 semaines

Pitié, quelle horreur cette écrite inclusive. Et financer la formation pour former… sans rire. Financer la formation de ses agents de sécurité. Le français, la base du travail d’un.e journaliste, et même d’un.e pigiste.