Consommation

A La Réunion, en un an les prix ont globalement augmenté de 2,4%, dans l'alimentation la hausse est de 8,2%

  • Publié le 26 septembre 2023 à 15:41

Sur un an, les prix ont augmenté de 2,4 % à La Réunion, indique l'Insee ce mardi 26 septembre 2023. En août de cette année, "les prix à la consommation sont stables, après une hausse de 1,1% en juillet" précise l'institut de la statistique. Les prix de l’alimentation baissent globalement de 0,3%, mais "hors produits frais, ces prix augmentent de 0,5%" précisent les statisticiens. Sur un an les prix dans le secteur alimentaire ont connu une hausse de 8,2% (Photo d'illustration www.imazpress.com)

En août 2023, "les prix de l’alimentation reculent pour la première fois depuis un an (-0,3 % après +0,2 % en juillet). Cette baisse est due essentiellement à celle des prix des produits frais (-5,7 % après -0,2% en juillet)" note l'Insee qui souligne : "hors produits frais, les prix de l’alimentation augmentent de 0,5%."

À La Réunion, sur un an, les prix de l’alimentation ont connu une hausse de 8,2%, souligne les statisticiens. "L’alimentaire pèse pour 15% dans le budget des ménages réunionnais. Les prix des produits frais augmentent de 7 % (+9,4 % au niveau national), tandis que ceux de l’alimentaire hors produits frais augmentent de 8,2 % (+11,5 % au niveau national).

L'insee précise également que "sur un an, les prix augmentent de 2,4 % à La Réunion, soit deux fois moins qu’en France (+4,9%)".

Pour rappel, dans une étude publiée en juillet 2023, l'institut de la statistique soulignait que pour l'alimentation, logement, transports, loisirs… la vie est bien plus chère que dans l'Hexagone."Globalement, l'écart de prix est de plus de 9%. Dans l'alimentaire cette différence est de 37" avait souligné les statisticiens.

Lire aussi - Sans surprise : se nourrir à La Réunion coûte beaucoup plus cher que dans l'Hexagone

 

- Services de santé à la hausse -

Les prix des services diminuent de 0,9% en août après une hausse ininterrompue depuis le début de l’année. Cette baisse est liée à celle des prix des services de transport (-13,3% après +21,8% en juillet), en lien avec la baisse des tarifs aériens comparativement à juillet.

Les prix des loyers et services rattachés et ceux des services de communication sont stables comme au mois précédent. En revanche, les prix des services de santé repartent à la hausse (+ 0,3% après -0,4% en juillet). Les prix des autres services augmentent quant à eux de 0,3%.

Les prix des produits manufacturés sont stables en août, après +0,2% en juillet. "Les prix de l’habillement et chaussures sont stables, comme ceux des produits de santé, alors que ceux des autres produits manufacturés augmentent de 0,3%" relève l'institut de la statisque.

Les tarifs de l’énergie augmentent fortement en août (+4,9 %) après +1,4 % en juillet. Cette hausse résulte de celles des tarifs de l’électricité et dans une moindre mesure, des produits pétroliers.

"En août, le litre de supercarburant et celui du gazole augmentent de 2 centimes. Le prix du gaz est stable sous l’effet des aides locales" note l'Insee

Les prix du tabac augmente en août pour le septième mois consécutif (+0,5%).

www.imazpress.com / redac@ipreunion.com

 

guest
2 Commentaires
Stephane
Stephane
5 mois

8.2 pour cent, c'est n'importe quoi !

Faut arrêter de se regarder que le bouclier qualité prix... Effectivement le jambon de volaille est moitié moins chère que celui au herbe, on descend les prix du qualité prix pour faire croire que cela n'a pas augmenté

Tout le monde a vu une forte augmentation, il y a plus un produit frais (hors bouclier qualité prix) qui n'a pas augmenté d'au moins 50 pour cent. Les fromages pei sont a plus de 23€ le kilo, le beurre est à 4€ la plaquette, bref c'est que du mensonge !!

Mike
Mike
5 mois

l'autarcie est la solution