Pour leur grand déshonneur

Loi immigration : au sommet de l'Etat, ils ont osé souiller la République

  • Publié le 22 décembre 2023 à 09:39
  • Actualisé le 22 décembre 2023 à 10:42

Remise en cause du droit du sol, déchéance de nationalité, fin du principe d'égalité… Le sommet de l'Etat a ouvertement viré à l'extrême-droite avec l'adoption de la loi immigration. Les dérives de ce gouvernement "ni de droite ni de gauche" sont désormais actées. Rien de bien étonnant venant d'une mouvance politique qui a voté la loi dite "contre le séparatisme", la loi sécurité globale, et qui a fait passer aux forceps la réforme des retraites. Mais en s'inclinant devant l'extrême-droite, le chef de l'Etat et ses soutiens ont a fini d'enterrer tout honneur – si tant est qu'ils en aient déjà eu diront certains -, en souillant la République (Photo rb/www.imazpress.com)

"À celles et ceux qui ont voté pour moi, non pour soutenir mes idées mais pour faire barrage à celles de l’extrême droite, votre vote m’oblige" disait le Président Emmanuel Macron le soir de sa réélection en mai 2022.

La citation n'a sinistrement pas résisté à l'épreuve du temps et des faits.

Ce mercredi soir, sur le plateau de l'émission "C à vous", Emmanuel Macron a affirmé, juré, nié avoir fait alleneance, de fait, à la droite dure, à l'extrême droite.

Soit le Président n'a pas lu le programme de Marine Le Pen, sa principale opposante, ce qui serait une faute politique tellement lourde qu'elle semble impossible.

Soit il prend les Françaises et les Français pour des imbéciles incultes, ce qui est extrêment grave mais semble largement plausible puisqu'il est multirécidiviste en la matière.

- Le texte n'est pas conforme à la Constitution, disent-ils -

Ce texte serait nécessaire "pour éviter que le RN arrive au pouvoir" vocifère désormais Emmanuel Macron. Accordons lui qu'il a raison.

Effectivement, il n'y a nul besoin que le RN accède à la Présidence suprême si le Président actuel mène lui-même une politique d'extrême-droite.

Le Président martèle aussi qu'il assume l'adoption de cette loi. Pourtant, c'est avec la même énergie qu'il tente de se cacher derrière le Conseil constitutionnel. C'est cette haute instance, dit-il  qui statuera sur la  constitutionnalité ou non de certains des articles de la loi.

Ayant oublié depuis très longtemps qu'elle a un jour été de gauche, la Première minsitre, Elisabeth Borne, s'empresse d''emboiter le pas à son chef de file en admettant que la conformité de ce texte était "fragile".

Comment le chef de l'Etat et la cheffe de Gouvernement, garants de la République, peuvent-ils accepter de faire voter une loi en saschant qu'elle n'est en partie pas conforme aux principes de notre constitution ?

C'est sans doute dans les méandres boueux de manoeuvres politiciennes basées sur le "quoi qu'il en coûte" que se trouve la réponse.

C'est dans les mêmes méandres boueux que s'expliquent l'attitude de plusieurs députés de la majorité présidentielle blâmant les partis de gauche et tentant de leur faire porter la responsabilité de cette sinistre débâcle. Comprenez : la gauche n'aurait pas dû voter la motion de rejet contre ce texte qu'elle jugeait scandaleusement injuste.

Lire aussi : Rejet de la loi immigration par l'Assemblée nationale : déroute et claque pour le gouvernement

Evidemment, ce sont les élus de gauche qui ont forcés le Présdent de la République et une majorité de ses députés à se plier aux exigences des LR et du RN et de voter majoritairement pour ce nouveau texte.

L'art et la manière de ne pas assumer ses actes sans doute...

- Fuite en avant - 


Depuis plus de six ans désormais, le gouvernement s'évertue à détricoter toutes les avancées sociales gagnées dans le passé : droit du travail, accès à l'allocation-chômage, retraites, protection sociale…

Et tandis que les Français plongent toujours plus dans la précarité grâce au sommet de l'Etat qui s'inquiète plus de faire gonfler la fortune de ses millionnaires que du bien-être de sa population, le débat est accaparé par l'immigration.

Partout en France, on laisse un discours ouvertement raciste s'installer sur les plateaux, dans les hémicycles, en reprenant sans objection aucune le vocabulaire et la rhétorique de l'extrême-droite.

Ironiquement, tous ceux qui agitent l'épouvantail d'une "immigration incontrôlée" oublient toujours de préciser que la France est l'un des pays européen en accueillant le moins.

Ils ne se posent pas non plus la question de la dignité de l'accueil : peut-on attendre une intégration réussie d'une personne dont on détruit régulièrement les effets personnels, qu'on empêche de travailler, et tout simplement de vivre dignement ?  

Ces agitateurs de haine ne précisent pas non plus que nos voisins italiens, au gouvernement néofasciste, accueillant encore moins d'étrangers que la France, pour toujours autant de précarité et d'inégalités sociales au sein de la population. La faute aux migrants encore une fois ?

- Le sens de l'honneur -

Refusant le fait accompli les 32 Départements de gauche ont annoncé refuser d'appliquer certaines mesures de cette loi.

Le ministre de la Santé Aurélien Rousseau a démisisonné tout de suite après l'adoption du texte.

Sylvie Retaillau, ministre de l'Enseignement supérieur, a fait de même, bien que sa démission n'a pas été acceptée.

La présidente du conseil régional, Huguette Bello, et les maires de plusieurs communes de La Réunion ont décidé de mettre les drapeaux français en berne.

Lire aussi : Loi immigration : le drapeau français mis en berne à l'hôtel de Région et dans plusieurs communes de l'île

Sans doute parce que dans notre île le vivre-ensemble dans le respect et l'acceptation de l'autre, de tous les autres, a une résonnance particulière...

Pour ces politiques, pour ces élu.e.s la souillure infligée à la République ne peut être tolérée.

C'est tout à leur honneur, et au sommet de l'Etat il serait bien de se pencher sur la définition de ce mot et surtout sur sa signification.

La rédaction d'Imaz Press / redac@ipreunion.com

 

guest
29 Commentaires
La vérité si je mens !
La vérité si je mens !
3 mois

Les journaleux - pigistes nous font gausser à écrire selon la direction du vent souffle ...
La mémoire rouge reste d'actualité , attendre un tit kat'sou ( subvention)
Pathétique !
Un scandaaaale , dixit georges marchais (Bonjour, notre ligne éditoriale est la même depuis plus de 20 ans, peut-être vous trompez vous de média. Bonne journée et bonnes fêtes - modérateur)

Man974
Man974
3 mois

St leusien, étrangers ou sans papiers, peu importe. Il est évident que ce n'est pas de la faute des étrangers ou des sans-papiers si vous n'avez pas droit à des aides, mais des politiciens qui nous gouvernent. Et les députés RN ont voté avec les macronistes contre l'alignement des conditions d'accès aux droits sociaux entre l'hexagone et les Outre-mer. Macron et Marine, même combat contre les pauvres comme vous et moi. Renseignez-vous !

Man974
Man974
3 mois

Jean-Marie, vous non plus n'êtes pas informé. Si vous l'étiez, vous sauriez que l'extrême-droite RN (parti de la dynastie Le Pen) a voté, main dans la main, avec la Droite extrême macroniste et LR contre : le rétablissement de l'ISF, l'augmentation du SMIC, la revalorisation des retraites au niveau du SMIC, le gel des prix des loyers, le blocage des prix de 1ère nécessité, le taux de TVA à 0% sur les produits de 1ère nécessité dans les Outre-mer, l'augmentation de la TVA sur les produits de luxe, la gratuité des premiers mètres cubes d'eau, la gratuité des cantines scolaires, la revalorisations des minimas sociaux au niveau du seuil de pauvreté, l'alignement des conditions d'accès aux droits sociaux entre l'hexagone et les Outre-mer, etc... etc... Leurs programmes économiques sont les mêmes, et tous les deux n'aiment pas les "bronzés". Informez-vous !

Moutien
Moutien
3 mois

c'est bizarre. IPR n'a pas crié autant quand la motion de rejet, déposée par les écolos, a eu besoin des voix du RN pour passer... En déposant cette motion, et en votant comme un seul homme et femme, la Gauche a tendu la joue pour se faire gifler puisque c'est à ce moment-là qu'elle a refusé le débat et ouvert la porte aux idées de la droite, parfois extrême, mettant les LR en position de force. La Gauche ne peut s'en prendre qu'à elle-même.
Par ailleurs, regardez bien les dispositions de la loi, avant de crier au loup : le RSA lui même est conditionné à une durée de séjour sur le territoire, et pourtant c'est la Gauche qui l'a mis en place, non ?
Quant aux drapeaux en berne, laissez moi bien rire, surtout venant de ceux qui prônent non pas la préférence nationale, mais la préférence créole vs zorey... Des gestes politiciens de bas niveau, sans aucune envergure...
Enfin, on reproche tout et son contraire à ce gouvernement et à ce président. Quand il prend une réforme contre l'avis des Français, il est sourd et aveugle. Mais là, cette fois, les Français sont 70%, voire davantage, à approuver cette loi. C'est la Gauche qui est sourde et aveugle de ne pas entendre et de ne pas voir les soucis que rencontrent les Français et qu'ils remontent à leurs élus. Mais, autant les Français ont raison pour les retraites, autant ils ont tort pour l'immigration, n'est ce pas ?

St leusien
St leusien
3 mois

Avant des leçons apprend à lire j ai bien dit étrangers j ai pas dit sans papiers si veux je peux t apprendre a lire

Le déshonneur des journalistes
Le déshonneur des journalistes
3 mois

Journalistes, c’est ça la liberté d’opinion et d’expression que vous prônez ?
Votre conception de la liberté et votre journalisme se révélent bien étriqués.
Je dis non à votre esclavagisme des opinions qui veut nous soumettre à votre pensée.
Et si vous n’êtes pas content des manœuvres politiciennes, allez-y dans l’arène politique et on verra ce que saurez faire ! Si vous arrivez à faire mieux, tant mieux, sinon, soyez modestes !
Le critique est facile mais elle ne rend pas plus vertueux.

JPA
JPA
3 mois

Je trouve hallucinant que des élus locaux en soient encore à tenir des discours idéologiques face à des problématiques majeures qui doivent être réglées.
Les migrations ne peuvent se suffire de solutions humanistes pour encadrer des flux vers les pays européens notamment en constante augmentation.
Les dictateurs souvent militaires d'Afrique se désintéressent totalement du sort de leurs habitants préférant venir dilapider les aides internationales dans les palaces parisiens ou des dépenses somptuaires à leur propre profit.
Cela ne pose aucun problème à tous ces bien-pensants qui préfèrent stigmatiser des dirigeants responsables ou toute tentative d'encadrer ces dérives.
La France est agitée par de multiples contestations et difficultés susceptibles de conduire à un déclassement irréversible. Face à cela, ces élus n'ont que l'invective fasciste et raciste a la bouche. Ils oublient que leur action n'a fait que creuser les déficits et qu'ils en sont à devoir quémander des subventions auprès de tout le monde pour combler leur incompétence et leur belle idéologie humaniste. Être dans le déni ne vous permettra pas de régler les problèmes des Réunionnais. L'idéologie vous conduira à une impasse et vous mettra face à votre responsabilité d'avoir mis au pouvoir un parti d'extrême droite qui là finira de plonger la France dans une spirale infernale. Continuez de vous bercer d'illusions et d'être persuadé d'être dans le vrai en refusant de voir des enjeux criants qui plombent le pays...

HULK
HULK
3 mois

Çà bien longtemps que les politiques, toutes tendances confondues,n'ont plus d'honneur, soyez un peu lucides, au lieu de flatter les uns et étriller les autres. L'honneur de la républiques? Quand elle baisse son froc devant des gamins de 16 ans à qui certains veulent donner le droit de vote : la honte.

Philippe Bonato
Philippe Bonato
3 mois

Tout à fait d'accord !

Philippe Bonato
Philippe Bonato
3 mois

"Sylvie Retaillau, ministre de l'Enseignement supérieur, a fait de même, bien que sa démission n'a pas été acceptée." La démission d'un ministre n'a pas besoin d'être acceptée dans la Constitution française.

HelloWorld
HelloWorld
3 mois

Je crains qu'aujourd'hui les lois nationales soient le précurseur de lois européennes beaucoup plus liberticides. Il faut protéger le capital, les investisseurs...« quoi qu'il en coûte »... L'Europe et plusieurs pays dans le monde attisent la haine nationaliste. Et cela avec la bénédiction de la France, alors rien de surprenant finalement. Open the borders !

jeanmarie
jeanmarie
3 mois

Marie SERA présidente de la France !!!! Gloire à Marine !

THOR
THOR
3 mois

Waouh quel beau discours, qu'elle belle envolée lyrique mais très très très loin de nos préoccupations ☹️

Man974
Man974
3 mois

St leusien, pourquoi répéter des mensonges ? Pour toucher l'APL, vous devez être locataire. Expliquez-moi quel propriétaire va louer son logement à une personne sans papiers. Informez-vous ! https://www.youtube.com/watch?v=WcUYka2Y31Y

Man974
Man974
3 mois

Dom, il est vrai que les problèmes de frontières et de sécurité à Mayotte et en Guyane sont décuplés. Mais en quoi stigmatiser les immigrés sur tout le territoire va régler les problématiques de ces 2 départements ? Alors, plutôt que faire semblant de s'attaquer aux conséquences (30 lois en 40 ans), il serait plus judicieux d'essayer de régler les causes ! Tous ces pauvres gens partent parce qu'ils fuient les guerres fomentées souvent par les pays riches, les traités de libre-échange "occidentaux" qui les appauvrissent, le pillage des ressources de leurs pays (or, argent, cuivre,...) les famines qui en découlent, et-ou le dérèglement climatique que NOUS avons créé. Arrêtons l'hypocrisie !

Man974
Man974
3 mois

Cocorico, plutôt que répéter les mensonges de CNews et BFM, informez-vous ! https://www.youtube.com/watch?v=WcUYka2Y31Y

ZembroKaf
ZembroKaf
3 mois

Parce qu' avant "l'envahissement" de La France par les immigrés ... tout était parfait dans notre belle "République" ... pas de viols...pas de vols...pas de racisme...les tribunaux vident ainsi que les prisons ... !!!

Paulo
Paulo
3 mois

Il est tout a fait 'ormal de parents et si une femme allée dans plusieurs pays pour accoucher ses enfants seraient de nationalité différente , chinois,allemand,africain etc .

gramounFM
gramounFM
3 mois

Je cherche un ou une journaliste digne de ce nom qui irait demander à toutes ces "belles consciences" qui s'indignent - ou mettent les drapeaux en berne - combien d'immigrés elles sont disposées à acceuillir à leur domicile

Man974
Man974
3 mois

Cocorico, plutôt que de répéter les mensonges de CNews et de BFM, informez-vous ! https://www.youtube.com/watch?v=WcUYka2Y31Y

Eve
Eve
3 mois

Que peut -on attendre d'un "éborgneur" ? (lire le Monde Diplomatique Frédéric Lordon)

Bruno Bourgeon
Bruno Bourgeon
3 mois

40 ans que les gouvernements successifs tricotent des lois immigration pour tenter de faire barrage au RN qui ne cesse pourtant de monter dans les sondages. preuve que ces tricotages sont inutiles voire contre-productifs. Et contre la tradition francaise millénaire d'accueil des étrangers sur notre territoire. Bienvenue à notre future présidente Marine Le Pen... Berk!

marius
marius
3 mois

le drapeau en berne..................il est plus qu'en berne il est même sur le cercueil à la Réunion pour beaucoup qui sont dans les logements sociaux livrés avec des malfaçons aidons les nôtres avant de faire du cinéma

Jeff
Jeff
3 mois

Macron va juste réussir faire monter encore plus le racisme et l'intolérance dans le pays, pauvre tâche !

Barbara
Barbara
3 mois

Oui, cette loi est un scandale, une honte et ce n'est pas parce que de dangereux abrutis sont contents de cette m... qu'il faut être d'accord avec eux

St leusien
St leusien
3 mois

Je suis d accord avec cette loi car en tant que smicard je paie tout et aucune aide pour moi mais des impôt a payer . alors que certains non français peuvent prétendre a plusieurs aides exemple apl alors que moi j en ai pas droit arrêter de dire n importe quoi dans votre article car 4 français sur 5 sont d'accord avec cette loi

Dom
Dom
3 mois

Je ne vois pas en quoi la remise en cause de l'automaticité du droit du sol est un problème.
Allez demander aux habitants de Mayotte ou de Guyane.
Qui peut m'expliquer ?

Ded
Ded
3 mois

hé oui, Macron a montré son vrai visage , pour ceux qui en doutent encore . De droite et pour certaines idées , de la droite extrême , malgré son blabla qui ne peut plus convaincre les Français qui ont enfin compris de quel côté il penchent , sans parler du fait que c'est un menteur congénitale et un fier à bras de bas étage!
les Français lui importent peu ( sauf ses potes les très riches) seule sa carrière et sa fortune compte

Cocorico
Cocorico
3 mois

Enfin on commence à prendre conscience que le territoire français est envahi et qu'une bonne partie de la délinquance est le fait des étrangers qui ne respectent pas les règles de la nation et veulent en imposer leurs règles ,cela ne peut être toléré,cette loi ne vas pas assez loin encore faut il la faire appliquer n en déplaise à certains pâtis politiques qui veulent semer la pagaille comme dans l hémicycle de notre
Eassemblée