Après le passage du cyclone Belal

Gérald Darmanin de retour à La Réunion la semaine prochaine pour faire le point

  • Publié le 23 janvier 2024 à 08:00
  • Actualisé le 23 janvier 2024 à 12:43

Il l'avait d'ores et déjà annoncé lors de sa venue à La Réunion suite au passage du cyclone Belal, Gérald Darmanin sera de retour sur notre île la semaine prochaine "pour faire un suivi du travail engagé", a-t-il annoncé lors d'une conférence de presse. L'occasion pour le ministre de l'Intérieur de faire le point sur les dégâts - alors que l'arrêté de catastrophe naturelle a été publié ce mardi 23 janvier 2024 au Journal officiel. (Photo Photo sly/www.imazpress.com)

Lors de sa visite le 17 janvier 2024, Gérald Darmanin avait annoncé revenir à La Réunion "fin janvier-début février", accompagné du ministre de l'agriculture .

Annoncé ce mardi 23 janvier, son retour est donc prévu pour la semaine prochaine - sans pour autant que l'on ne sache encore les dates de sa venue.

- L'état de catastrophe naturelle pour toute La Réunion -

Interrogé au Tampon - alors qu'il rencontrait des agriculteurs sinistrés - Gérald Darmanin avait déclaré que "des moyens financiers seront débloqués rapidement".

Cela va être désormais possible puisque l'arrêté de catastrophe naturelle a été publié ce mardi au Journal officiel. Un état de catastrophe naturelle qui permettra de déclencher les aides pour les particuliers comme professionnels et agriculteurs. "Tous les fonds possibles seront débloqués", avait précisé le ministre.

Ce qui a motivé la décision prise par le ministère de l'Intérieur et des Outre-mer - qui avait d'ores et déjà annoncé lors de sa venue sur l'île "déploquer tous les moyens financiers possible", c'est notamment que "l'intensité anormale du phénomène est caractérisée au regard des effets conjugués de l'amplitude de la houle, des vents et de la situation météorologique lors de l'événement".

De plus, "les cumuls de précipitations pendant l'événement présentent une période de retour supérieure à 10 ans".

Pour rappel, dès Belal loin de nos côtes, le conseil départemental, l'association des maires et la chambre d'agriculture, notamment, avaient demandé que cet état de catastrophe naturelle soit reconnu pour toute La Réunion dans les plus brefs délais.

www.imazpress.com/redac@ipreunion.com

guest
1 Commentaires
parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mo
parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mo
1 mois

Ce qui se passe avec le mouvement des agriculteurs

Moussa darmanin aurait du soucis à se faire