Quatre morts, agriculture sinistrée et routes impactées

Après Belal : "tous les moyens financiers possibles seront débloqués", assure Gérald Darmanin

  • Publié le 17 janvier 2024 à 14:50
  • Actualisé le 17 janvier 2024 à 17:30

Mercredi 17 janvier 2024, La Réunion est désormais dans l'ère de l'après Belal. L'oeil du cyclone a frôlé l'île de très près provoquant des vents violents et des pluies torrentielles. Le système n'a pas eu les effets "cataclysmique" envisagé mais il a quand même laissé des traces profondes derrière lui. Quatre personnes sont décédées, le secteur agricole est sinistré, les routes sont impactées, des dizaines de milliers de foyers n'ont plus d'électricité, d'eau ou de téléphone. Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur et des Outre-mer, est arrivé ce mercredi matin à La Réunion. Il l'a assuré, "des moyens financiers seront débloqués rapidement". Suivez notre direct (Photo : sly et rb/www.imazpress.com)

  • C'est la fin de ce direct merci de nous avoir suivis

  • Le point sur l'eau à Saint-Denis

    Le cyclone Belal a fait d’importants dégâts partout sur l’île. Des milliers de foyers sont encore privés d’eau et d’électricité. Sur le chef-lieu, les quartiers les plus impactés sont la Montagne, les hauteurs de Saint-François, la Bretagne et Domenjod. Car pour que ces quartiers soient correctement alimentés en eau, cela nécessite un pompage, qui requiert lui-même de l’électricité.

    Retrouvez le communiqué ici

  • Gérald Darmanin a rencontré une famille sinistrée et les équipes mobilisées à La Montagne

  • La Possession : plus de 200 incidents recensés pour l'heure

    Suite au passage du cyclone Belal, les équipes de la mairie se sont mobilisées, ce mardi 16 janvier aux alentours de 5h30 du matin, pour évaluer les conséquences du phénomène et entreprendre la remise en état des routes et des infrastructures de la ville. Les violentes rafales du cyclone ont laissé des traces : plus de 200 incidents ont été, à ce jour, recensés avec majoritairement des arbres déracinés, des câbles électriques-télécom arrachés et des inondations importantes.

    Nous publions le communiqué ici

  • Saint-Pierre : amélioration de la distribution en eau sur la commune

    La remise en service partielle de la chaine de pompage des forages de Pierrefonds et du captage des Hirondelles ainsi que la mise en œuvre du secours SAPHIR ont permis une amélioration de la distribution en eau sur la commune. Un retour à la normale sera envisageable dès le rétablissement de l’alimentation électrique des deux forages de Pierrefonds ainsi que les forages de Delbon.

  • "C'était important de venir remercier les agents réunionnais mais aussi venu de l'Hexagone et de Mayotte" souligne le ministre. "La vie doit revenir normalement sur l'île."

  • "Nous avons une grande révolution à faire pour lutter contre le dérèglement climatique" déclare Gérald Darmanin

    "La Réunion est sans doute le territoire qui mérite le plus d'investissements et de réflexions" assure le ministre. "Nous avons alloué beaucoup de moyens pour la sécurité civile, autour du réchauffement climatique. Je compte faire de La Réunion, avec la Polynésie, notre laboratoire de révolution" dit-il. Ecoutez :

  • EDF : plusieurs dizaines de chantiers en cours

    Les équipes d’EDF à La Réunion, appuyées par des renforts du Groupe EDF, réalisent actuellement plusieurs dizaines de chantiers. Ils priorisent leurs interventions pour rétablir les réseaux et répondre aux besoins essentiels du plus grand nombre.

    Les phases de sécurisation et de diagnostic des infrastructures électriques se poursuivent. Elles permettent de planifier les interventions techniques et d’acheminer les matériels nécessaires sur les chantiers de dépannage.

    En coordination avec la cellule de crise de la Préfecture, des actions sont menées afin de répondre aux besoins prioritaires des administrés (santé, eau potable et téléphonie).

    Les renforts du Groupe EDF sont composés de 60 techniciens d’EDF SEI Corse et d’ENEDIS. Ils sont opérationnels et interviennent au côté des équipes réunionnaises.

    Au total, 260 techniciens d’EDF sont déployés sur l’ensemble du territoire et oeuvrent selon un schéma technique précis lié aussi bien à la structure du réseau électrique qu’à des règles de sécurité strictes.

    "Les équipes d’EDF à La Réunion, appuyées par des renforts du Groupe EDF, réalisent actuellement plusieurs dizaines de chantiers. Ils priorisent leurs interventions pour rétablir les réseaux et répondre aux besoins essentiels du plus grand nombre" indique EDF

    L'article est à lire ici

  • Cinor : état des lieux après le passage du cyclone

    Le Cinor dresse, point par point, l’état d’avancement du rétablissement des services à la population et de l’accueil du public sur le territoire de l'intercommunalité.

    L'article est à lire ici

  • Plusieurs foyers privés d'eau à Saint-Leu

    En raison de la privation d'électricité sur plusieurs secteurs de la commune, plusieurs foyers sont également privés d'eau (non fonctionnement des pompes).

    La ville de Saint-Leu, la CISE et EDF, accompagnés des services de l'Etat sont mobilisés pour un retour à la normale dans les meilleurs délais.

    Voici le point de situation à 16h ce mercredi 17 janvier 2024.

    Secteur sans eau en raison du manque d’électricité : le réservoir Piveteau qui couvre l'ensemble des colimaçons ; CD12 et une partie de la pointe des châteaux.

    Secteur où l’électricité a été rétabli et où la remise en eau est en cours :
    - le réservoir de l'Etang pour les secteurs Grand Fond ; Dubuisson ; Etang
    - le réservoir Boulanger pour les secteurs de la Chaloupe, Cap Camélia, Notre dame des champs
    - le réservoir Piton 800 pour les secteurs piton ; bois nèfles ; CD11
    - le réservoir Le Plate 3 pour les secteurs du Plate ; Cap Camélia

    Secteur où une solution électrique est en cours de déploiement (groupe électrogène) pour espérer une remise à l’eau : le réservoir Bras Mouton qui dessert les secteurs Fontaine, Bras Mouton ; CD13 ; Dial

    À noter:
    - un temps est nécessaire entre la remise en électricité, la remise en eau, le remplissage des réservoirs et l’arrivée effective de l’eau au robinet !
    - ces informations ne tiennent pas compte d'éventuels aléas pouvant survenir lors du processus de remise en eau.

    Des citernes d'eau non potable sont accessibles aux lieux suivants :

    - Etang Saint-Leu (parking école primaire) ;
    - La Fontaine (petit kiosque Lotissement les bambous) ;
    - Bras - Mouton (en face du grand réservoir) ;
    - Colimaçons (parking du cimetière) ;
    - Grand Fond (parking de la maison de quartier).

  • Tampon / Entre-Deux / Saint-Joseph et Saint-Philippe... le point sur les coupures d'eau
     

    Outre les captages bouchés qui ont été en grande partie débouchés entre hier et ce matin, le principal point noir reste la non-alimentation en électricité de nos installations.

    Le Tampon

    La commune du Tampon dépend des captages des Hirondelles et du Pont du Diable. Le captage des Hirondelles a été débouché et nous avons commencé à remplir un réservoir permettant de rétablir la distribution dans certains secteurs de la commune.

    Des manques d’eau sont en cours sur une partie de la commune du Tampon. Les secteurs impactés sont les suivants :

        Plaine des Cafres.
        Chemin Chapelle
        Ligne Murier
        RD36
        RN3 partie comprise entre le 16ème Km et le 27ème Km
        Chemin Soupraye
        Rue du Père Favron
        Chemin Philidor Técher
        Bras Creux partie haute
        Chemin des Muguets
        Notre Dame de la Paix
        Partie comprise entre le 17ème Km et le Centre-Ville
        La pointe
        Bérive
        Ligne d’Equerre

    Commune de L’Entre-Deux :

    L’usine paille en queue a été remise en service dans la matinée, les réservoirs Coteau Sec et Bras Long sont encore vides à cette heure-ci. Nous comptons sur le civisme de nos abonnés pour éviter une surconsommation et ainsi un retour à la normale.

    Nous avons des manques d’eau sur le secteur alimenté par les réservoirs Côteau Sec et Bras Long.

        Argamasse, Chemin Trou de Magasin, Centre-ville
        Grand Fond Intérieur, Chemin de l’Eglise, Rue Fortuné Hoarau et toutes les voies adjacentes

    Commune de Saint-Joseph :

    La commune de Saint-Joseph est en grande partie alimentée par des chaînes de pompage nécessitant une alimentation éléctrique. Depuis le passage du cyclone tropical, EDF n’a pas pu rétablir l’énergie pour ces chaînes de pompage.

    Des manques d’eau sont donc en cours sur les secteurs de

        La Crête
        Delbon
        Jean Petit
        Grand Coude

    Commune de Saint-Philippe :

    La commune est alimenté par le forage Basse Vallée qui n’a toujours pas d’électricité.

    Des manques d’eau sont constatés sur différents secteurs :

        Ravine Ango
        Takamaka
        Le Tremblet
        Mont Serin
        Mare Longue
        Baril les Hauts
        Bois de Pomme

  • La CGSS se mobilise après le passage du cyclone

    Toutes les équipes de la CGSS se mobilisent pour accompagner ses usagers après le passage du cyclone pour répondre aux préoccupations du quotidien et aux dicultés exceptionnelles rencontrées.

    Les accueils physiques et téléphoniques sont pleinement opérationnels depuis ce matin. Toutes les personnes qui avaient rdv pendant l’alerte rouge ont été contactées pour répondre à leurs besoins. Ceux qui se sont présentés spontanément ce matin ont été accueillis.

    Mesures exceptionnelles pour les usagers dont les activités ont été affectées par le cyclone Belal :

    - Pour les chefs d’entreprises et auto-entrepreneurs, vous pouvez solliciter la CGSS à travers votre messagerie sécurisée an de demander des délais de paiement.

    - Pour les travailleurs indépendants dont les locaux professionnels ou les outils de travail auraient été impactés, vous pouvez solliciter la CGSS à travers votre messagerie sécurisée afin de demander des délais de paiement. Vous pouvez également bénécier d’une aide financière fonds catastrophes et intempéries (FCI) du Conseil de la protection sociale des travailleurs indépendants (CPSTI) permet d’accorder en urgence jusqu’à 2 000 €, sous réserve de répondre à des critères. Pour demander cette aide, remplissez le formulaire en ligne (accessible à partir de ce lien : Fonds catastrophe et intempéries (FCI) | CPSTI (secu-independants.fr)).

    - Pour les exploitants agricoles, vous pouvez solliciter la CGSS à travers votre messagerie sécurisée an de demander des délais de paiement.

  • Akoatys : réouverture après le cyclone Belal 

     

    Suite au passage du cyclone Belal, c’est toute l’équipe du parc akOatys qui s’est mise à l’œuvre aussitôt que l’alerte cyclonique à été levée.

    Ainsi dès leur arrivée au parc ce mardi 16 janvier, les équipiers se sont attelé à nettoyer les jardins et les allées du parc de tous déchets végétaux, et nous avons eu la chance que ce vaste espace densément végétalisé a été plutôt bien préservé des vents cycloniques. En revanche le parc a subi un peu plus de dégâts matériels qui ont nécessité eux aussi du nettoyage et des travaux de réparation afin de pouvoir recevoir notre clientèle dans les meilleures conditions de confort et de sécurité.

    C’est une paire de chapiteaux servant à ombrager nos terrasses de restauration qui ont malheureusement subi le plus de dégâts. Nous espérons pouvoir les remplacer le plus rapidement possible, mais il est d’ors et déjà acté que les quelques jours restant de ces vacances se dérouleront avec un espace dédié aux anniversaire en moins. Toutefois les anniversaires seront bien organisés sur un autre espace dédié pour nos visiteurs ayant déjà réservé cette prestation.

    Les équipes techniques ont également pris soin de contrôler que les attractions du parc n’avaient subi aucun dégâts et ne présentent aucun risque pour l’utilisation des toboggans, et les bassins de baignade ont bien été purgés, nettoyés et traités afin que notre clientèle puisse à nouveau accéder au parc pour profiter de ces quelques dernières après-midis rafraîchissantes et divertissantes dans le parc aquatique favori des familles réunionnaises avant la rentrée scolaire.


    Après d’intenses efforts répartis sur les deux journées de mardi et mercredi, le parc akoatys a ainsi pu réouvrir pour ses visiteurs dès ce mercredi à 13h00.

    Pour rappel le parc sera encore ouvert les Jeudi 18, Vendredi 19, Samedi 20 et Dimanche 21 Janvier, de 13h00 à 18h00 pour ces "après-midis akoatiques".

  • Plaine des Palmistes : fermeture partielle du CD55 route de la Petite Plaine

    Afin de sécuriser les travaux de réparation de câble très haute tension organisés par les équipes d’EDF, de 9h à 16h ce jeudi 18 janvier 2024, le maire de la Plaine des Palmistes vous informe de la fermeture de la rue Henri Pignolet, sur le CD55 route de la Petite Plaine, sur la portion entre la rue Luc BOYER et la Route forestière de Bébour-Bélouve. La circulation sera interdite sauf aux riverains et suivant les consignes de sécurité des agents sur place si nécessaire.

  • Suite au passage du cyclone Belal et pour des raisons de sécurité, les centres des Finances publiques ont tous été fermés au public jusqu'au mercredi 17 janvier 2024.

    A compter du jeudi 18 janvier certains centres seront à nouveau en mesure d'accueillir le public pendant les horaires habituels (de 7h30 à 12h). La réouverture des accueils des Services des impôts des particuliers sera progressive dans les prochains jours.

    Il est néanmoins vivement conseillé aux usagers de privilégier les contacts à distance (messagerie sécurisée ou prise de rendez-vous sur impots.gouv.fr, appel du service national d'information et d'assistance des Finances publiques au 0809 401 401 de 8h30 à 19h horaires de l’héxagone, service gratuit + prix de l’appel) afin d'éviter des déplacements parfois difficiles et des temps d'attente qui pourraient être provisoirement plus importants.

    La majeure partie des centres des Finances publiques seront donc ouverts le 18 janvier, à l’exception des servicesindiqués ci-dessous :
    - les services des impôts des particuliers (SIP) de Saint-Paul, du Port, de Saint-Leu, du Tampon, de Saint-Benoît, de
    Saint-André seront fermés au public
    - la trésorerie hospitalière de La Réunion au Tampon sera fermée au public
    Le retour complet à la normale pour l’accueil des usagers des Finances publiques est prévu pour le début de semaine
    prochaine.

    "La Direction régionale des Finances publiques vous remercie de votre compréhension."

  • Saint-Philippe : coupure internet suite au passage du cyclone Belal

    Le passage du cyclone Belal sur notre île a engendré de nombreux dégâts. Il a notamment impacté les infrastructures électriques de la commune de Saint-Philippe. Ainsi, le poste principal qui dessert la commune en internet très haut débit n’est actuellement plus alimenté en électricité. Réunion Très Haut Débit informe les habitants de Saint-Philippe que la connexion internet n’est pour le moment pas disponible.

    "Nous travaillons en coopération avec EDF pour rétablir les liaisons dans les meilleurs délais.
    Dès que le courant sera rétabli, nous pourrons réaliser un état des lieux plus précis et nous identifierons les éventuels dégâts qui impactent notre réseau. Les perturbations pourraient être amenées à perdurer localement pendant quelques jours.

    Nous vous remercions de votre compréhension et vous assurons de notre mobilisation sans faille pour un retour à la normale le plus rapide possible sur le réseau de fibre optique publique de la Région Réunion".

  • Des habitants enclavés à Bellepierre (Saint-Denis)

    Dans le chef-lieu, et suite au passage du cyclone Belal, 18 familles se retrouvent enclavées, bloquées par une allée totalement détruite par les fortes pluies. C'est dans l'allée des Diamants à Bellepierre que cela se passe.

    "Lundi, lors du passage du cyclone, la pluie est passée sous la route et a tout soulevé", témoigne Hervé, l'un des habitants. "On a tenté de rafistoler le trou mais on est bloqué."

  • Travaux sur la RD48 route de Salazie

    Le Conseil Départemental vous informe que les travaux de purges sur la RD48 Route de Salazie entre les secteurs « Bras Citronnier » et « Pont de l’Escalier » se poursuivront jeudi 18 et vendredi 19 janvier de 8h à 15h30 avec des fermetures d’1 heure et des ouvertures de 30 minutes.

  • Le manque d'eau subsiste au Tampon

    Suite aux efforts déployés par les équipes de la CASUD et celles de la Ville du Tampon, l'eau est de retour sur la commune du Tampon sauf pour les secteurs :

    1) secteurs :
    - Grande Ferme,
    - Petite Ferme,
    - Notre Dame de la Paix
    - La Chapelle
    >> Retour de l'au dès le rétablissement de l'électricité par EDF

    2) Secteurs :
    - 19 ème km
    - 17 ème km
    - 11 ème Km
    - Centre-ville
    Retour en eau progressif dans la journée de ce mercredi 17 janvier
    (réparation en cours de la canalisation du Pont du Diable).

    La Commune du Tampon a mis en place un plan de distribution de packs d'eau de 13h30 ce jour et jusqu'à 16h30,
    dans les écoles élémentaires suivantes :
    - 12eme Km
    - Grand Tampon
    - Ligne d équerre
    - Berive
    - Antoine Lucas
    - Pont d Yves
    - 14 Eme Km
    - Bras de Pontho
    - Charles Isautier
    - Dassy
    Ainsi que dans les mairies annexes suivantes :
    - Mairie Annexe Zac Chatoire,
    - Trois-Mares
    - Araucarias,
    - Petit Tampon,
    - Plaine des cafres,
    - Centre ville,
    - Bras creux
    - 17 Eme Km
    Sera distribué un pack d'eau de 6 bouteilles de 1,5L par famille sur présentation d'un justificatif original d'adresse datant de minimum octobre 2023.
    Cette distribution se fera jusqu'au retour à la normale sur la commune

  • Route de Cilaos : une réouverture envisagée jeudi à 7h

    Sur la RN5 Route de Cilaos, suite à l’inspection, des travaux de purges ont été réalisé dans le secteur Pavillon. La route reste totalement fermée par mesure de sécurité cette nuit. Une réouverture est envisagée jeudi matin à 7h. Il est demandé aux usagers de rester prudent car des travaux seront toujours en cours sur l’ensemble de l’itinéraire.

  • Le Département : des services dans l'impossibilité d'accueillir du public

    Le Département informe de l’ouverture de l’ensemble de ses services mercredi 17 janvier.

    Toutefois, les sites suivants sont dans l’impossibilité d’accueillir le public, jusqu’à nouvel ordre  :

    - Les équipements culturels (muséum d’histoire naturelle, musée Léon Dierx, Artothèque, Bibliothèque départementale, Archives départementales, Lazaret de la Grande Chaloupe, musée de Villèle et le musée du Sel)
    - Le Jardin de l’Etat
    - Mascarin, Le Jardin botanique de La Réunion
    - Le Village de Corail
    - La Maison départementale Saint-Pierre Centre.

  • La Route du littoral fermée dimanche de 6h à 13h30

    Le CRGT vous informe que, suite aux fortes précipitations et à un éboulis qui a endommagé la GBA lors du passage du cyclone BELAL, la RN1 Route du Littoral sera totalement fermée à la circulation ce dimanche 21 janvier de 6h à 13h30 pour permettre des travaux de purges de la falaise. Une déviation sera mise en place par la RD41 Route de la Montagne. Il est demandé aux usagers de prévoir leur déplacement en tenant compte de ces fermetures, et du basculement, notamment pour la rentrée scolaire.

  • Le Port : réouverture de la creche Isnelle Amelin

    Suite aux dommages causés par le cyclone Belal, des opérations de nettoyage sont actuellement en cours à la Crèche Isnelle Amelin et au Lieu d'Accueil Enfants Parents (LAEP).

    Ces travaux essentiels pour assurer la sécurité et le bien-être des petits, se poursuivront tout au long de la journée. La réouverture de ces structures est prévue ce jeudi 18 janvier.

  • Saint-Denis : appel à la sobriété dans l'utilisation de l'eau

    La ville de Saint-Denis lance un appel à la solidarité pour réduire la consommation d'eau pendant quelques heures. Cette initiative vise à permettre aux services de réapprovisionner le dernier réservoir d'eau de Domenjod, assurant ainsi l'accès à l'eau pour 1000 habitants actuellement privés de cette ressource essentielle.

     

  • RN1A Saint-Paul : Maintien de la fermeture du Cap Lahoussaye

    Sur la RN1A à Saint Paul, pour permettre la finalisation des travaux de purge dans le secteur de Cap Marianne, le Cap Lahoussaye reste fermé jusqu’à demain (jeudi 18 janvier) fin de matinée

    Une déviation sera mise en place par la RN1 route des Tamarins.

  • Gérald Darmanin à Saint-Paul pour échanger avec les habitants sinistrés du quartier Jacquot

    Le ministre, accompagné du maire de Saint-Paul Emmanuel Séraphin, s'est rendu en début d'après-midi au quartier Jacquot pour échanger avec les habitants et constater les dégâts causés par le cyclone.

     

  • Fermeture des sentiers et routes forestières

    Suite au passage du cyclone BELAL, l’intégralité des sentiers et routes forestières sont fermés temporairement au public, par arrêté préfectoral.

    Le danger est toujours présent avec des chutes de branches et blocs rocheux.
    Les reconnaissances sont en cours par les équipes ONF.
    Voir l'Arrêté préfectoral sentiers, routes forestières, pistes ici 

  • Saint-Leu : manque d'eau toujours en cours dans le secteur

    Certains de nos sites sont toujours impactés par le manque d’électricité. Des manques d’eau sont en cours sur les secteurs suivants :

    - Réservoir Piveteau : Ensemble des colimaçons ; CD12 et une partie de la pointe des châteaux.

    - Réservoir Bras Mouton : Secteur Fontaine, Bras Mouton ; CD13 ; Dial.

    - Réservoir  Etang : Secteur Grand Fond ; Dubuisson ; Etang.

    Les réservoirs sont en cours de réalimentation. Des purges sur le réseau sont nécessaires afin de pouvoir réalimenter l’ensemble de nos abonnés. Le retour à la normale est prévu ce soir sur les secteurs suivants :

    - Réservoir Boulanger : secteur de la Chaloupe, Cap Camélia, Notre dame des champs

    - Réservoir Piton 800 :  secteurs piton ; bois nèfles ; CD11

    - Réservoir Le Plate 3 : Secteur le Plate ; Cap Camélia

     

    Recommandations sur la qualité de l’eau

    Sur l’ensemble du Département, et selon les recommandations de l’ARS, il est préférable de ne pas consommer l’eau du robinet pour la boisson et la préparation des aliments. Il faut préférer la consommation d’eau embouteillée ou, à défaut, de faire bouillir au préalable l’eau du robinet au moins 3 minutes.

  • Des perturbations sur le réseau d'eau

    Le passage du cyclone Belal et les conditions météorologiques associées, ont engendré des perturbations du service de l’eau (dégradation de la qualité, perturbations de l’alimentation, voire coupures) sur les communes gérées par runéo, Dionéo et Eaux de La Possession.

    Sur l’ensemble des secteurs, selon les recommandations de l’ARS et par mesure de précaution, l’eau du robinet ne doit pas être consommée pour la boisson ou la préparation des aliments.  Il s’agit de :

    - Préférer la consommation d’eau embouteillée ou à défaut, faire bouillir au préalable l'eau du robinet au moins 3 minutes,

    - Privilégier les usages non alimentaires (toilette, WC, ménage…).

    Ceci concerne l'ensemble des secteurs et des habitants de l’île. Ces dispositions restent valables jusqu’à nouvel avis annonçant le retour à une qualité sanitaire satisfaisante de l’eau.

    Des perturbations de l’alimentation en eau sont également en cours ou à prévoir dans les secteurs suivants.

    Bras-Panon

    Avec la remise en service de l'usine, la distribution d'eau est actuellement en cours de rétablissement sur l'ensemble de la commune.

    Sainte-Suzanne

    Avec le retour de l'alimentation électrique et la remise en service de l'usine de Bras Douyère, la distribution d'eau sera progressivement rétablie durant la journée dans la plupart des secteurs de la ville. Des perturbations de service subsisteront néanmoins jusque dans la nuit dans les secteurs desservis par les réservoirs d'Espérance, Bras Pistolet, Bras Douyère et Bellevue.

    Saint-Denis

    Suite à des pertes de l'alimentation en électricité et aux difficultés d'accès à certains captages, la distribution d'eau est actuellement interrompue dans certains quartiers des hauts de la ville. Cela concerne les secteurs alimentés par les usines de traitement de Saint-François, Le Brûlé et Bois de Nèfles.

    La distribution a été rétablie dans la partie basse de Saint-François, alimentée par le réservoir Dattiers.

    Avec le déploiement de moyens de production d'électricité de secours, la distribution d'eau sera progressivement rétablie d'ici la nuit du 17 au 18 janvier dans les secteurs desservis par le réservoir du Colorado. Dans l'attente de son remplissage, l'alimentation en eau demeurera interrompue dans le secteur de La Montagne desservi par le réservoir de Telmar.

    Etang-Salé

    Suite à des pertes d'alimentation électrique, des coupures d'eau sont en cours dans les secteurs desservis par les réservoirs de Ravine Sèche, Canots les Hauts et Sources Nouvelles.

    Saint-Louis

    Suite à des pertes de l'alimentation en électricité et à des difficultés d'accès aux ouvrages, des coupures d'eau sont en cours dans les secteurs de Tapage et Les Makes.

    Avec le retour de l’électricité, la distribution d’eau sera progressivement rétablie dans la journée dans les secteurs de La Rivière et Les Canaux.

    Saint-Pierre

    Suite au remplissage des différents réservoirs, la distribution d'eau est en cours de rétablissement sur le secteur de Ravine des Cabris / Bois D’olive / Pierrefonds / Ligne des Bambous / Ligne Paradis / Condé / Bassin Plat / Bassin Martin. Ce secteur sera entièrement fonctionnel dès le rétablissement de l’alimentation en eau par le Bras de la Plaine et/ou de l’alimentation électrique des forages de Pierrefonds.

    Suite à l’alimentation électrique du forage Fredeline 2 et de celui de Rivière d’Abord, un rétablissement progressif de l’alimentation en eau est en cours sur le secteur du centre-ville et de Terre Sainte.

    En l'absence d'alimentation électrique des forages de Delbon, le service de l'eau est actuellement interrompu dans le secteur de Grand Bois / Mont Vert les Bas.

    Suite à la remise en eau de la source des Hirondelles,  la distribution d'eau est en cours de rétablissement sur le secteur de Mont Vert les Hauts / Boissy.

    La Possession

    Suite à la perte de l'alimentation électrique, des coupures d’eau sont en cours dans le secteur de Ravine à Malheur Village.

    Le Port

    L’alimentation en eau est maintenue sur l'ensemble de la commune.

    Les équipes de runéo restent mobilisées afin de gérer dans les meilleures conditions possibles, la production et l’acheminement de l’eau en cette période exceptionnelle. La situation étant principalement dépendante de la restauration des moyens de production d'électricité, il est trop tôt pour communiquer une date précise de retour à la normale.

    L’ensemble de l’information quant au service de l'eau est mise à jour au plus près du terrain dans la rubrique FlashInfo des sites runéo, Dionéo et Eaux de La Possession (avec détail des secteurs et rues).

  • Agriculture : "le retour à la normale ne sera pas fait d'ici cinq à six semaines"

    Contrairement à ce qu'a signifié Gérald Darmanin, il y aura tout de même des conséquences pour les Réunionnais en terme de prix des produits. "Les marchés forains vont être tristes ces prochains jours, même les étals des grandes surfaces. Ma crainte c'est qu'il y ait recours à l'importation massive."

    "Le retour à la normale ne sera pas fait d'ici cinq à six semaines sur les premiers légumes qui comme aujourd'hui sont en train d'être repiqués. Et pour les légumes comme la tomate il faudra cinq à six mois pour retrouver un niveau de production normale", précise Frédéric Vienne.

  • Un bilan lourd pour l'agriculture

    "Le bilan est très lourd. Les équipes évaluent les pertes subies par l'agriculture mais l'ensemble du département est touché", indique Frédéric Vienne, président de la Chambre d'agriculture. "On attend le plus rapidement l'arrêté de catastrophe naturelle et de calamité agricole pour que l'on puisse faire les démarches."

    Ensuite, "on compte demande la mise en place de PGE (prêts garantis par l'État) pour les agriculteurs très impactés".

    Au-delà du ministre, la Chambre en appelle aussi au préfet car "il y a urgence dans les élevages où la pénurie d'eau se fait sentir et il faut acheminer l'eau."

  • Pas de hausse de prix des fruits et légumes prévus

    Mais alors, y aura-t-il augmentation des prix des fruits et légumes ? "Le système d'aide jouera et il n'y aura pas de conséquences pour les Réunionnais", tiens à rassurer Gérald Darmanin.

  • Des moyens financiers débloqués rapidement annonce Gérald Darmanin

    Interrogé au Tampon - alors qu'il rencontre les agriculteurs sinistrés - Gérald Darmanin a déclaré que "des moyens financiers seront débloqués rapidement". "Vendredi, nous avons convoqué une réunion pour valider l'état de catastrophe naturelle."

     

    Un état de catastrophe naturelle qui permettra de déclencher les aides pour les particuliers comme professionnels et agriculteurs. "Tous les fonds possibles seront débloqués.

    Gérald Darmanin le promet également, il reviendra d'ici fin janvier ou début février à La Réunion en compagnie du ministre de l'agriculture pour faire le point.

  • Saint-André, Saint-Benoit, Salazie... la Cise fait le point sur le réseau d'eau

    Durant toute la journée d’hier et ce matin, les équipes d’EDF ont travaillé afin de réalimenter le plus rapidement possibles nos différents sites de production.

    De notre côté, nous avons entrepris de déboucher les différents captages, notamment ceux de Salazie.

    La situation sur le territoire de la CIREST est la suivante :

    Commune de Saint-André :

    L’usine de production d’eau potable traite 350 M3/h sur un potentiel de 640 M3/h. Une nouvelle intervention sur le captage de Bras des Lianes est prévue pour accroitre le débit de production.

    L’ensemble des forages de Dioré, Terre rouge, Le Désert, Ravine Creuse sont opérationnels Les abonnés pourraient retrouver progressivement une alimentation en eau potable correcte à partir de mercredi. Cependant, la capacité de production est inférieure à la demande et le niveau des réservoirs a du mal à remonter.

    Des manques d’eau vont perdurer sur une partie de la commune de Saint-André notamment sur les secteurs suivants :

    Terre Rouge
    Cambuston
    Bois Rouge
    Petit Bazard
    Fayard

    Quelques manques d’eau subsistent sur les secteurs suivants :

    Petit Dioré.
    Sarabé
    Citronniers

    Des perturbations hydrauliques (couleur, air) sont à prévoir lors du remplissage des réseaux d’adduction d’eau.

    Commune de Saint-Benoit :

    Le forage de chemin sévère sera réalimenté par EDF aujourd’hui.

    L’électricité a été rétablie sur le secteur de Toinette permettant de reprendre la distribution en eau pour les secteurs suivants :

    - Petit St Pierre
    - Gallias les hauts
    - Gallias les bas
    - Bassin Bleu

    - Gazet les hauts
    - Gazet les bas
    - Et tous les secteurs environnants.

    Le forage Harmonie et le captage Leconardel ont été remis en service, des pressions faibles se feront encore ressentir sur ces secteurs en raison des niveaux bas sur les réservoirs.

    Ces retours fonctionnels des principaux ouvrages de production d’eau potable permettront de retrouver progressivement une alimentation correcte en eau.

    La partie de la commune alimentée par la station de refoulement les Jacques vers Pont Payet demeure encore sans eau en l’absence d’alimentation en énergie électrique. Cette situation engendre des manques d’eau sur les secteurs suivants :

    - Chemin ceinture

    - Pont Payet

    - Chicot

    - La confiance

    - Cratère

    Salazie :

    Après les interventions de nos équipes pour déboucher les captages, la distribution en eau est correcte sur l’ensemble de la commune.

    Recommandation sur la qualité d’eau

    Sur l’ensemble du Département, et selon les recommandations de l’ARS, il est préférable de ne pas consommer l’eau du robinet pour la boisson et la préparation des aliments. Il faut préférer la consommation d’eau embouteillée ou, à défaut, de faire bouillir au préalable l’eau du robinet au moins 3 minutes.

    Nous remercions nos abonnés pour leur compréhension.

    Retrouvez l’ensemble de ces informations sur notre site Internet www.cise-reunion.re.

  • 17 antennes mobiles Orange rétablies au lendemain de la levée de l’alerte rouge, mais 30% des clients déconnectés du réseau fixe

    Les équipes d’Orange à La Réunion sont à pied d'œuvre pour rétablir l'ensemble des services suite au passage du cyclone Belal.

    Au premier jour après la levée de l’alerte cyclonique rouge, Orange informe ses clients de l’état de ses réseaux.

    À10h ce mercredi 17 janvier 2024: 123 antennes du réseau mobile Orange restent hors service (contre 140 la veille).

    Orange estime également qu’il reste environ 30% de ses clients usagers du réseau internet fixe coupés du réseau (contre 40% la veille). La raison principale demeure le manque d’électricité.

    Lire ici.

  • Saint-Paul : des citernes d'eau non potable mises à disposition

    La régie La Créole informe ses abonnés qu'elle a positionné des citernes d’eau non potable (utilisable uniquement pour les besoins domestiques) sur les secteurs où la distribution d'eau est interrompue.

    Retrouvez la liste ici.

  • Gérald Darmanin à la rencontre des agriculteurs sinistrés

    Arrivé ce mercredi matin à La Réunion, Gérald Darmanin est allé au Tampon à la rencontre des agriculteurs sinistrés.

  • Saint-Denis : environ 90% de la population réalimentée en eau à midi

    Ce mercredi 17 janvier 2024, deux jours après le passage du cyclone Belal au plus près de La Réunion, de nombreux Réunionnais sont encore privés d'eau à leur domicile. Si le rétablissement et les équipes mettent tout en œuvre pour rétablir le réseau, les dommages causés par le système cyclonique retarde les opérations. La maire de Saint-Denis, Ericka Bareigts, a visité l'usine Runéo pour faire le point sur la situation sur la commune. Si 90% des Dionysiens devraient être réalimentés à midi, des problèmes subsistent dans les hauts.

    Lire l'article

  • Saint-Benoît : la pause transat annulée

    La première Pause Transat de l'année, initialement prévue pour le samedi 20 janvier sur l'esplanade du front de mer de Saint-Benoît, est annulée.


  • EDF : 70.000 clients réalimentés, soit près de 50% des foyers impactés

    Deux jours que le cyclone Belal a frappé La Réunion. À peine 24 heures après la levée de l'alerte rouge, plusieurs lignes haute tension ont pu être rétablit. Ce mercredi 17 janvier 2024 à 10h, EDF a réalimenté 70.000 clients, soit près de 50% des foyers impactés par le cyclone.

    Lire ici.

  • Saint-André : un couple intoxiqué au monoxyde de carbone, un homme décédé

    Ce mardi 16 janvier 2024 - un homme et sa compagne ont été découverts à leur domicile - chemin de l'Étang, inanimés. L'homme - âgé d'une quarantaine d'années, a été retrouvé décédé.

    Sa compagne, présente sur les lieux, a elle été transportée en urgence au CHU Nord de Saint-Denis.

    Pour l'heure, si l'origine du décès de l'homme n'est pas encore connue, un groupe électrogène a été découvert à l'intérieur de son habitation et pourrait donc être à l'origine de ce drame.

    Pour rappel, les groupes électrogènes dégagent des émanations toxiques, principalement du monoxyde de carbone. Ce gaz, s'il s'accumule dans un local (habitation, dépendances, garage), est mortel d'autant qu'il a la particularité d'être inodore.

    Lire l'article ici.

  • Plus de 500 gendarmes mobilisés

  • Saint-Benoît : plus aucun accès pour aller à l'Ilet Coco

    Deux jours après le passage du cyclone Belal, les habitants de l'Ilet Coco n'ont plus aucun moyen de regagner soit leur Ilet, soit Saint-Benoît. En effet, dimanche 14 janvier, le maire de la commune avait invité les habitants à évacuer face au risque de submersion.

    Lors de son passage, ce que craignaient les habitants est arrivé. Les maisons ont été inondées et surtout le radier - remis en état pour éviter les inondations en août 2022 - a été emporté par la force des eaux.

    "Les morceaux du pont ont été portés sur plusieurs centaines de mètres", témoigne une internaute. "Une grande partie des maisons ont été inondées. Un voisin a même eu plus d'1m30 de boue chez lui", précise-t-elle.

    Lire aussi - Saint-Benoît : les habitants de l'Ilet Coco invités à évacuer face à une possible montée des eaux

  • Belal a dévasté tous les secteurs agricoles

    Le cyclone Belal a laissé dans son sillage des dégâts majeurs dans les exploitations agricoles de l'île. Si l'évaluation des dégâts est toujours en cours, l'agriculture est probablement le secteur qui a été le plus impacté par Belal.

    La Chambre d'agriculture a annoncé dès ce mardi 16 janvier 2024 demander la reconnaissance de calamité agricole.

    Une cellule de crise dédiée au secteur a été mise en place par la préfecture

    Lire l'article ici.

  • Cilaos : des secteurs toujours coupés d'alimentation en eau potable

    Les secteurs d’Ilet à Calebasse et d’Ilet à Cordes ainsi que certaines voies du secteur de Palmiste Rouge (Chemin du cap, Chemin Morel, Chemin des gaulettes) sont toujours coupés en eau potable.

    "Les équipes de la régie du SPIEP (service public intercommunal de l'eau potable) sont entièrement mobilisées afin de pouvoir réalimenter ces secteurs le plus rapidement possible" indique la Civis

    Pour le reste des abonnés bénéficiant d’une alimentation en eau potable : la qualité de l’eau continue d’être dégradée.

    Les abonnés doivent prendre la précaution de ne pas consommer l’eau du robinet et notamment de ne pas utiliser l’eau pour la boisson ou la préparation des aliments.

    Il convient de privilégier les usages non alimentaires (toilette, WC, ménage) et préférer la consommation d’eau embouteillée ou faire bouillir au préalable l’eau du robinet au moins 3 minutes.

    "Ces dispositions restent valables jusqu’à l’annonce d’un retour à la normale" note la Civis

    Lire l'article ici

     

  • Certains axes routiers restent fermés

    Sur le réseau national :

        RN5 Route de Cilaos
        RN1A St Paul Cap Lahoussaye
        RN3 de l’Echo jusqu’aux Rampes des Plaines
        RN2 St Philippe/Mare Longue, en raison d’un câble EDF suspendu, circulation impossible pour les poids lourds
        RN2 St Anne PR 48+500, en raison d’un câble EDF suspendu, circulation impossible pour les poids lourds

    Sur le réseau départemental :

        RD41 Route de la Montagne du PR 19+200 au PR 20+300
        RD41 Route de la Montagne à la Possession du PR 30+050 au PR 29+600
        RD42 Route de Bellepierre à St Denis au PR9+800
        RD3 Radier Ouaki emporté
        RD3 Route Hubert Delisle à St Leu au PR 129+30
        RD3 Route Hubert Delisle au PR 107+400

    Sur La RD48 Route de Salazie pour permettre des travaux de purges, des coupures de la circulation d’une heure sont programmées ce mercredi 17 janvier, de 8h à 15h30.

    De nombreuses routes sont encore obstruées. Il est demandé aux usagers d’être prudents et de ne pas braver les dangers.

  • Cinor : le point sur la réouverture des équipements

    - La Cinor informe que l'accueil physique et téléphonique est assuré depuis ce mercredi 17 janvier 2024 aux horaires habituels.
    - La bibliothèque Alain Lorraine (Saint-Denis) et la bibliothèque Alain Peters (Saint-Denis) sont ouverts aux horaires habituels.
    - La médiathèque intercommunale Aimé Césaire (Sainte-Suzanne) rouvrira lorsque l’alimentation en eau sera rétablie.
    - Le stade en eaux vives intercommunal (Sainte-Marie) sera réouvert au public à compter du jeudi 18 janvier 2024 aux horaires habituels.
    - Le cimetière de Bois Rouge sera sécurisé d’ici la fin de la semaine. La Cinor "recommande aux familles, pour leur sécurité, d’éviter d’y circuler sauf inhumation"

    Lire l'article ici

  • La mairie de Sainte-Marie reste fermée

    "En raison des opérations de déblaiement en cours, la mairie de Sainte-Marie, situé au centre-ville, restera fermé au public ce mercredi 17 janvier 2024" informe la commune sainte-mariéenne.

    Le public est invité à "se diriger vers les mairies annexes, ces sites sont pleinement opérationnels". La mairie demande "à tous les agents basés à l'Hôtel de Ville de regagner leur poste de travail dès aujourd'hui"

    Lire l'article ici

  • Cyclone Belal : routes obstruées, endommagées... de nombreux axes encore fermés

    Les travaux de dégagement et de nettoyage se poursuivent. La plus grande prudence est recommandée, notamment à l’approche des agents. si la route du littoral est ouverte en mode basculée, d'autres axes routiers sont eux encore fermés.

    La RN1 Route du Littoral est ouverte en mode basculée sur les voies de la chaussée côté mer. Une gestion est en cours pour affecter 2 voies vers l’ouest et 1 voie vers le nord. Pas de prévision de réouverture sur les 4 voies

    À noter que certains axes routiers restent fermés à la circulation, tels que :

    Sur le réseau national :

        RN5 Route de Cilaos
        RN1A St Paul Cap Lahoussaye
        RN3 de l’Echo jusqu’aux Rampes des Plaines

    Sur le réseau départemental :

        RD41 Route de la Montagne du PR 19+200 au PR 20+300
        RD41 Route de la Montagne à la Possession du PR 30+050 au PR 29+600
        RD42 Route de Bellepierre à St Denis au PR9+800
        RD3 Radier Ouaki emporté
        RD3 Route Hubert Delisle à St Leu au PR 129+30
        RD3 Route Hubert Delisle au PR 107+400

    Sur La RD48 Route de Salazie pour permettre des travaux de purges, des coupures de la circulation d’une heure sont programmées ce mercredi 17 janvier, de 8h à 15h30.

    De nombreuses routes sont encore obstruées. Il est demandé aux usagers d’être prudents et de ne pas braver les dangers.

     

  • Département : annulation du programme vacances au jardin botanique Mascarin

    Le passage du cyclone Belal a fait des dégâts au sein de Mascarin Le Jardin Botanique de La Réunion. De nombreuses collections emblématiques ont été dévastées et ne peuvent permettre au public de contempler les beautés du site.

    Le jardin reste donc fermé au public et ce, jusqu'à nouvelle ordre.

    Lire ici.

  • Maurice : deux morts et d'importants dégâts

    Après avoir frôlé de très prés et secoué La Réunion, le cyclone Belal a balayé Maurice ce lundi soir 15 janvier 2024 avec des pluies diluviennes et des vents violents. Il a fait au moins deux morts et a provoqué d'importants dégâts, rapportent nos confrères Mauriciens.

    Ce mercredi, l'île Maurice a levé mardi l'alerte maximale après le passage du cyclone Belal.

  • Belal n'a épargné personne

    L'Observatoire volcanologique du Piton de la fournaise a lui aussi fait le bilan des dégâts causés par le cyclone Belal. 70% des stations ne sont plus accessibles.

    "Les équipes sont à pied d’œuvre pour remettre en état le réseau mais les actions dans l'Enclos ne pourront se faire qu'à la réouverture de la RF5."

  • Gérald Darmanin arrive aujourd'hui

    Le ministre de l'Intérieur et des Outre-mer arrivera avec les renforts venus porter main forte aux agents réunionnais. Il fera un état des lieux des dégâts causés par le cyclone.

  • Saint-Denis : l'ensemble des crèches municipales rouvriront à partir de jeudi

    Suite au passage du cyclone Belal et à la levée de l'alerte rouge par le préfet à 12 heures, la ville de Saint-Denis comptant de nombreux dégâts matériels, est en phrase de diagnostic et de remise en état. Pendant cette phase d'évaluation de ces structures accueillant du public.

    L'accès aux crèches municipales restera fermé au public, afin d'assurer et garantir la sécurité de toutes et tous. L'ensemble des crèches municipales rouvriront à partir de jeudi 18 janvier, aux horaires habituels.

  • La cellule d’information du public maintenue

    Pour continuer de répondre aux différentes interrogations de la population, le préfet de La Réunion maintient la cellule d’information du public (CIP) active de 8h à 18h.

    Pour rappel, la CIP est chargée d’apporter une réponse fiable et personnalisée aux appelants et d’accompagner les victimes et leurs proches. Elle est joignable au numéro suivant : 09 70 80 90 40.

  • Bonjour à tous, merci de nous retrouver pour ce live dédié à l'après Belal.

À propos

Belal a quitté La Réunion. Définitivement. Soufflant de toutes ses forces et charroyant d'énormes nuages gorgés d'eau dans son sillage, il a fait plus qu'alerter la préfecture et Météo France, il les a inquiété. Grandement inquiété même.

Au point que les météorologues, toujours mesurés, n'ont pas hésité à parler de cyclone "extrêmement dangereux", de "vents dévastateurs", de "conséquences majeures". Ces prévisions étaient en tout point exactes au regard des données et de la physionomie affichées par Belal.

La menace a conduit le préfet Jérôme Filippini à décréter, pour la première fois dans l'île, l'alerte violette interdisant toute sortie y compris pour les secours et les forces de l'ordre. Ce plus haut niveau d'alerte est entré en vigueur lundi à 6h.

Et puis Belal a foncé sur La Réunion. Et puis il a été freiné, gêné par nos montagnes et notre relief.

L'oeil du système a ainsi été empêché d'entrer sur les terres réunionnaises où il aurait provoqué les dégâts majeurs envisagés par le préfet et les météorologues.

Il a insisté. Il a longé la côte nord-est à la recherche d'une entrée. Il ne l'a pas trouvé. Alors il a poursuivi sa route. Il s'est évacué vers l'est où il est allé frapper nos voisins de Maurice.

Mais même sans frapper La Réunion de plein fouet, Belal a quand même laisser des traces profondes.

- Trois personnes sont décédées -

Un homme sans domicile fixe qui avait refusé d'être conduit en centre d'hébergement, a été retrouvé mort dans la soirée de samedi à Saint-Gilles-les-Bains, juste avant l'entrée en vigueur de l'alerte rouge. Il n'a pas encore été établi avec certitude que son décès soit directement lié au cyclone mais les mauvaises conditions météo y ont sans doute contribué.

Un autre homme en situation de grande précarité, il vivait dans une tente au bord d'un cours d'eau à Salazie, s'est noyé dans cette rivière. La troisième victime a été retrouvée sans vie dans la case en bois sous tôle qu'elle occupait au Tampon.

Selon l'entourage de Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur et de des Outre-mer ces "deux personnes (...)  ont refusé l'hébergement d'urgence"

Il n'y a pas d'autres pertes humaines à déplorer. Sans doute parce que la situation cyclonique a été gérée de main de maître par le préfet jérôme Filippini. Les louanges que les Réunionnais - toujours très critique dans ces situations -, lui adressent sur les réseaux sociaux, le prouvent.

Dans le bilan qu'il a dressé mardi matin, le représentant de l'Etat a détaillé les dégâts. Ils sont lourds.

42% des habitants n'avaient plus internet, 40% des antennes relais étaient hors-services, 32% des foyers n'avaient pas d'électricité, 17% avaient un accès compliqué ou impossible à l'eau, et 7% ne recevaient  plus la TNT et la radio.

Les équipes des différents s'affairent aux réparations.

Le réseau routier a lui aussi été impacté par des éboulements, des coulées de boues et la projection d'arbres arrachés par les vents. Les travaux de déblaiement ont permi une remise en service quasi totale à la levée de l'alerte rouge.

Le secteur de l'agriculture a été fortement touché. La chambre d'agriculture va procéder au recensement des dégâts et demande que l'état de calamité agricole soit reconnu pour toute l'île.

L'association des maires et le président du conseil département, Cyrille Melchior, demande que la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle pour toute l'île soit rapidement effective.

Il n'y a pas encore de bilan chiffré des dégâts aux exploitations, mais, compte tenu des vents et des précipitations il risque d'être élevé.

En provenance de Mayotte et de l'Hexagone, des renforts de pompiers, gendarmes et agents d'EDF sont arrivés ce mardi dans l'île pour aider aux réparations.

Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur et des Outre-mer, arrive ce mercredi matin pour constater les dégâts. Les demandes de reonnaissance de catastrophe lui seront surement formulées.

Le Président de la République, Emmanuel Macron, et le Premier ministre, Gabriel Attal, ont affirmé qu'ils étaient aux côtés des Réunionanis dans l'épreuve représentée par le passage de Belal.  Reste à savoir s'ils ont tenu à concrétiser leurs propos en chargeant le ministre de l'Intérieur et des Outre-mer d'apporter une réponse immédiate aux demandes des élus.

www.imazpress.com / redac@ipreunion.com

guest
2 Commentaires
Missouk
Missouk
1 mois

En fait, il est venu pourquoi ? Toutes les annonces auraient pu être faites depuis Paris ! Mais se montrer, c'est tellement important!

parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mo
parce que vous Êtes gouvernés par Les Ratés En Mo
1 mois

"tous les moyens financiers possibles seront débloqués"

Possible : croyable, envisageable, éventuel, imaginable, plausible, probable, virtuel, vraisemblable.

Possible avec ça nous sava ti bazar sin dni

Sacré Moussa darmanin , vit dans un monde parallèle