Tribune libre d'Erick Fontaine

Lettre "Journée Mondiale de l’Eau"

  • Publié le 22 mars 2024 à 18:12
  • Actualisé le 22 mars 2024 à 18:14

En cette Journée Mondiale de l'Eau je prends la liberté de vous écrire afin de partager avec vous quelques réflexions importantes sur les enjeux liés à cette ressource vitale. L'eau est un élément essentiel à la vie sur Terre, et pourtant, nous sommes confrontés à des défis de taille quant à sa disponibilité, sa qualité et sa gestion durable. Dans un contexte où la population mondiale ne cesse de croître . (Photo photo Sly/www.imazpress.com)

Chaque jour, plus de 1000 enfants de moins de 5 ans meurent de maladies liées à l’insuffisance de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène, tuant plus de 1,4 million de personnes chaque année. En dépit des engagements de la « communauté internationale », le droit d’accès à l’eau n’est toujours pas assuré à tous les habitants du monde et la moitié d’entre eux risque de manquer de cette ressource vitale dans 25 ans.

Dans un rapport publié par l’Organisation Mondiale de la Météorologie il est précisé que 3,6 milliards de personnes n'ont pas eu un accès suffisant à l'eau potable pendant au moins un mois et que d’ici 2050, elles seront 5 milliards dans ce cas. A coté de chez nous on pense notamment à Mayotte, Madagascar, les Comores .

C’est un signal d’alerte qui doit retenir notre attention car cela entrainera un déplacement des populations vers des pays plus riches en eau et accessible.

C’est nécessaire de rappeler la nécessité d’avoir accès à l’eau et ses conséquences

Dans une moindre mesure, mais c’est important de le préciser , Ici même  à La Réunion nous avons encore des citoyens qui n’ont pas accès à l’eau potable à certaines périodes de l’année.

La gestion durable des ressources en eau douce est donc un défi majeur. Les pressions exercées par l'agriculture par exemple ou l'urbanisation ont un impact significatif sur la disponibilité, et la qualité de l'eau. Il est impératif de promouvoir des pratiques agricoles et industrielles respectueuses de l'environnement, ainsi que des politiques de gestion de l'eau efficaces, afin de préserver nos ressources en eau pour les générations futures et de réfléchir à la gestion des eaux pluviales et le traitement des eaux usées.

On ne doit pas oublier que l'eau est essentielle à la réalisation de nombreux objectifs de développement, tels que la santé, l'éducation et la réduction de la pauvreté. En investissant dans la gestion durable de l'eau, nous pouvons contribuer de manière significative à la réalisation de ces objectifs et à la construction d'un avenir plus juste et plus prospère pour tous.

Comme je l’ai précisé avec le dérèglement climatique la situation va devenir critique.
 
En 2020 à La Réunion près de 220 millions de mètres cubes sont prélevés dans le milieu pour des usages domestiques, agricoles et industriels et 152,7 millions de mètres cubes sont prélevés dans les rivières et les aquifères de l’île  pour alimenter 393 900 abonnés.
Nous devons améliorer notre taux de rendement je veux parler des pertes en eau sur le réseau, des fuites d’eau.  
Ainsi 40 % de l’eau prélevée n’arrive pas à nos robinets et sont perdus dans la nature.
 
L’Insee rappelait qu’en 2020 à La Réunion 40 000 personnes sont fréquemment confrontées à une eau potable de mauvaise qualité.  
 
Dans quelques années nous aurons 1 million d’habitants, Le défi est immense. Aurons-nous suffisamment de réserve pour faire face à la demande ? Aurons-nous à faire face à des périodes de sécheresse importante ? Il est de notre devoir d’anticiper et de jeter les bases d’un programme ambitieux.
 
A La Réunion nous devons être plus vigilant et créatif avec des actions innovantes. Il faut un véritable plan de sauvegarde d'urgence dans lequel on s'engage dès maintenant à :
 
- fournir de l'eau potable à tous les Réunionnais en améliorant les réseaux
- réduire les énormes pertes constatées sur les réseaux ( les fermiers et intercommunalité)
- mettre en place partout la récupération d'eaux pluviales
- réutiliser l'eau qui est traitée et qui est aujourd'hui jetée donc perdue dans les rivières ou en  mer. Cette réutilisation pour arroser les terres agricoles, les terrains de foot, les espaces verts...
- agir pour permettre à des endroits comme Dos D Âne, Ravine à Malheur … d'avoir l'accès à l'eau de manière régulière
- mettre en place les équipements nécessaires pour traiter les eaux usées en eau potable pour les espaces extérieurs
- exiger des zones perméables sur toutes les constructions afin de permettre aux eaux de pluie de s'infiltrer dans le sol et l'enrichir
- prévoir le dessalement de l’eau de mer
 
En cette Journée Mondiale de l'Eau, C'est une réflexion et des idées que je partage avec les Réunionnais

Je vous encourage vivement à réfléchir à ces enjeux cruciaux et à envisager les actions que nous pouvons entreprendre, tant au niveau individuel que collectif, pour préserver cette ressource essentielle pour la vie sur Terre.

Dans l'attente de votre engagement et de votre action.

A bientôt

Erick Fontaine

 

guest
6 Commentaires
Bib974
Bib974
4 mois

Bonjour Mr Font6, bravo pour engagement auprès des réunionnais et votre positionnement clair sur un sujet d intérêt général comme l eau. Je suis de l Est de l île, une région très arrosée mais des habitants de Salazie, de la plaine des palmistes sont à des périodes de l année privés d eau. A St André l eau n est pas potable mais vendue comme telle. Une question pour le maire de Ste Rose, à quand la récupération de l eau de la Rivière de l Est qui se retrouve dans la mer?

Niacl
Niacl
4 mois

Une vision réaliste d'un futur proche, qui nous permet d'être sensibiliser, afin de transmettre à la nouvelle génération des solutions viables, l'eau c'est la vie. Cette vision parmi d'autres est l'affaire de chacun d'entre nous, citoyens et plus encore à ceux qui peuvent faire vivre
ces avancements, merci de partager vos visions : locataires ou pas : tous concernés.

Papillon
Papillon
4 mois

Bonjour monsieur Fontaine. Un luxe d avoir de l eau. Trop de gaspillage. Des ptits gestes au quotidien que nous oublions. Je partage votre réflexion. Il y a des solutions..
Bonne journée

Les dionysiens
Les dionysiens
4 mois

Bla bla bla... électoraliste.... Vous qui faites du terrain avec l'étiquetage CNL, commencez par sensibiliser les locataires sur la gestion de l'eau et pas que, le plus élémentaire : le respect du cadre de vie, de vrais porcherie qui font honte à la Réunion...

Fleetstreet
Fleetstreet
4 mois

Bravo M. Fontaine. Vous avez tellement raison.

Maria
Maria
4 mois

Il est sur les sujets logements qu'il se taise pour le reste ce qu'il dit ne sert à rien et est totalement inutile. Pourquoi s'exprimer ? Pour vouloir un peu exister