8 mai 1945

Avant la flamme olympique, Macron ravive la flamme du soldat inconnu à Paris

  • Publié le 8 mai 2024 à 14:27
  • Actualisé le 8 mai 2024 à 15:27

Le président Emmanuel Macron a ravivé mercredi la flamme du soldat inconnu sous l'Arc de Triomphe à Paris pour célébrer le 79e anniversaire de l'Armistice de 1945 mettant fin à la Seconde Guerre mondiale, avant de s'envoler pour Marseille pour accueillir une autre flamme, olympique celle-là.

Le président s'est d'abord incliné devant la statue du Général De Gaulle, sur les Champs Élysées, avant de remonter la plus célèbre avenue du monde à bord de sa voiture, accompagné par la Garde républicaine à cheval.

Il a ensuite longuement salué d'anciens combattants et s'est offert une séance de selfies avec des spectateurs installés en tribune.

Le chef de l'État est attendu ensuite à Marseille, où il participera à 19H00 à la cérémonie officielle d'arrivée de la flamme olympique en France.

Le trois-mâts Belem qui la transportait depuis la Grèce est arrivé mercredi matin en rade de Marseille après douze jours de mer, accueillie par 150.000 personnes, cent ans après les derniers JO d'été en France.

Le chaudron olympique sera allumé pour la première fois à 19h45 sur le Vieux-Port. Florent Manaudou, champion olympique de natation en 2012, sera le premier porteur de la flamme, qui débarquera sur une piste d'athlétisme flottante installée pour l'occasion.

Auparavant, Emmanuel Macron doit participer à l'inauguration du centre de formation Tangram, ouvert par le géant du transport maritime CMA CGM. Construit au cœur de l'École nationale supérieure maritime (ENSM) de Marseille, ce "lieu de formation et d'innovation des métiers de la logistique et du transport maritime durables de demain" selon l'Élysée, sera dédié aux collaborateurs de l'entreprise.

AFP

guest
1 Commentaires
Missouk
Missouk
2 semaines

Ce pauvre soldat inconnu honoré par un type trop connu...