Assemblée plénière (actualisé)

La Région Réunion vote une enveloppe de cinq millions d'euros pour "aider Air Austral"

  • Publié le 28 mars 2024 à 14:59
  • Actualisé le 28 mars 2024 à 15:36

La Région s'est réunie en assemblée plénière ce jeudi 28 mars 2024. L'occasion pour les élus de prendre la parole sur des sujets tels que le plan de restructuration 2024 d’Air Austral. "Le plan de restructuration prévoit un effort collectif de tous les acteurs concernés", déclare Huguette Bello. Lors de cette assemblée, une enveloppe de cinq millions d'euros a été votée par les élus du Conseil régional. (Photo photo Sly/www.imazpress.com)

En amont de l'ouverture de cette assemblée plénière, Huguette Bello a tenu à revenir sur plusieurs sujets d'actualités.

Le premier étant l'intervention de Gabriel Attal, premier ministre, au 20 heures de TF1 ce mercredi 27 mars 2024.

"Le Premier ministre a annoncé une réforme de l'assurance chômage au détriment des demandeurs d'emploi. Cette orientation politique ne peut nous satisfaire."

"Nous avons des raisons de craindre une remise en cause du modèle social et la dégradation du service public comme celui de la santé", a poursuivi Huguette Bello.

La présidente de Région a ensuite évoqué les violences urbaines à La Réunion. "Il faut une prise de conscience collective qui amène une réflexion en profondeur et des mesures concrètes à tous les niveaux."

Lire aussi - Alerte des maires : "l'État doit faire mieux" contre l'emballement de la délinquance violente

Enfin, Huguette Bello a tenu à rappeler le rapport de la Cour des comptes sur la vie chère. "L'octroi de mer ne doit pas être le bouc émissaire de la vie chère. Il faut d'abord faire la transparence sur la formation des prix."

Lire aussi - Octroi de mer : "bouc émissaire de la vie chère", mais "indispensable" pour l'économie réunionnaise

- Cinq millions d'euros pour Air Austral -

Au cœur des échanges de la Région, le plan de restructuration d'Air Austral. "Le plan de restructuration prévoit un effort collectif de tous les acteurs concernés."

"Nous nous retrouvons pour évoquer Air Austral. Sur ce dossier un travail a été fourni par notre majorité. L'existence d'Air Austral s'inscrit aujourd'hui dans le temps long", déclare Norman Omarjee, vice-présidente.

En juillet 2021, "nous nous trouvons face à une compagnie aérienne affaiblie", dit-il. "L'existence d'Air Austral contribue à faire vivre, survivre des équipements comme l'aéroport."

"La restructuration de la compagnie a porté ses fruits", ajoute Norman Omarjee.

Le 7 mars 2024, le Conseil de surveillance s'est réuni. "Notre majorité demeure attachée à l'existence d'Air Austral". "La disparition d'Air Austral constituerait une perte sèche à hauteur de 100 millions d'euros par an."

Ce jeudi, la Région demande à son Assemblée, d'approuver "un plan pour Air Austral".

La commission affaire générale et financière a de son côté, "souligné les efforts consentis par l'ensemble des acteurs". "La survie de la compagnie est essentielle pour l'économie réunionnaise".

Huguette Bello prend ensuite la parole pour ouvrir le débat.

À l'issue de ces débats, la Région a voté une enveloppe de 5 millions d'euros pour "aider la compagnie régionale", en l’apport, via la Sematra, d’une avance en compte courant d’associés.

Lire aussi - Air austral : 10 millions d'euros d'apport des actionnaires pour "accompagner l’entreprise"

Lire aussi - Air Austral : "une belle compagnie" qui doit faire face à des difficultés mais "confiante" en son avenir

- L’assemblée plénière vote la création de la Maison du cinéma, et des jeux vidéo de La Réunion -

"En parvenant à concilier les enjeux culturels et les intérêts touristiques et économiques de l’industrie de l’image, La Réunion s'affirme comme une vraie terre de cinéma" Tout son écosystème est aujourd’hui bien présent sur notre territoire, de son enseignement à sa création en passant par sa production et son exploitation", lance la Région.

"Cette dynamique est le fruit d’une intervention régionale structurée d’accompagnement des différentes étapes de la création artistique dans les domaines de l’audiovisuel, du cinéma et des jeux vidéos. Elle doit être poursuivie et amplifiée", ajoute Patrick Lebreton, vice-président.

- Création d’un organisme unique du tourisme -

Pour un développement encore plus efficace et plus cohérent, l’assemblée plénière de la Région Réunion vote la création d’un organisme unique du tourisme, qui va regrouper et fédérer les actuelles missions de l’IRT et de la Fédération Réunionnaise du Tourisme. 

La création de ce nouveau ''Comité unique du tourisme'' prendra la forme d’un Établissement Public à caractère Industriel et Commercial, résultat d’un large de travail de concertation avec le Département, les EPCI, les communes et tous les acteurs du tourisme réunionnais.

www.imazpress.com/redac@ipreunion.com

guest
11 Commentaires
Marécage
Marécage
3 mois

Depuis quand air austral est aux reunionnais. C l'avion des élus. Out caze le à ou, pas cette compagnie. L année prochaine i faudra remettre des millions, encore, à cette compagnie

Riri
Riri
3 mois

Quoi encore de l'aide à Air Austral, cela fait déjà beaucoup depuis l'année dernière, 20 millions d'euros si je me trompe. Le problème à Air Austral, la classe bétaillère paye pour faire voyager en classe affaire gratuiment les actionnaires, les élus et leur famille. C'est même pour certain leur Air Force One. Comment voulez-vous que le vol soit rentable. De la plupart des postes d'encadrement sont recrutés par réseau où chaque actionnaire pèse de son poids pour intéger un copain, une amie dont certains ne connaissent pas grand chose à l'aviation. Comment voulez-vous cette soit performante.

Pierrot 974
Pierrot 974
3 mois

On pourrait connaître les salaires des pilotes et des hôtesses ?

Ded
Ded
3 mois

Cette compagnie n'est pas celle des Réunionnais , c'est celle des élus qui nous font payer leur gestion calamiteuse ( et celle des nouveaux actionnaires) qui ont créé des postes bidons et bien payés avec "gro l'auto" de fonction pour les copains .
La cour des comptes et l'audit fait dernièrement ont dénoncé la mauvaise gestion et les mensonges des braves gens qui n'ont rien fait pour corriger le tir ( bon , c'est vrai , ils se sont un peu servi)
Il faut arrêter les "cocorico" locaux , en réalité c'est l'état qui banque , mais qui va se lasser de l'incompétence de nos "zélus"!

titi45
titi45
3 mois

La passe mètre encore

Melice
Melice
3 mois

Abandon d' une compagnie moribonde,notre île ne peut pas mettre des fonds pour le bien être de quelques profiteurs,cette compagnie n'est pas rentable il faut la saborder une bonne fois pour toute ,c'est pire que la NRL.

prima
prima
3 mois

stop les avions fallites laisser la concurence et baissez les taxes d entrées quelle
honte la gestion politique ici ! arretez de creuser les dettes et d accelerer la crise c est du vol avant effondrement!

HULK
HULK
3 mois

Et vous ne vous demandez pas où va l'argent qui sans arrêt vient remplir ce tonneau des danaïdes? Billets toujours plus chers, salaires toujours plus élevés? Vous avez de la famille à Air Austral ou mieux,vous y travaillez? Alors là, d'accord avec vous, il faut payer, profitez bien. Nous sommes au niveau d'un pays comme MADAGASCAR avec le scandale de sa compagnie aérienne, c'est peu dire.

payet
payet
3 mois

au lieu de remettre des cargo à voile avec transport de passagers on fait encore cadeau aux politiciens de la réunion tous actionnaires chez air austral et ds les aeroports,sans vergogne la mafia et ses pots de vin ne se cache plus! vive le npa et l anticapitalisme! yen a marre des politiciens magouilles!

Kunta Kinté
Kunta Kinté
3 mois

Où est le Mozart des cliniques privés péi ? le mec qui allait casser la baraque avec une gestion hybride, à ce jour disparu des écrans de radar...

(supprimé pour prise à partie - modérateur) huguette bello, communiste passe son temps à enfumer, dépensant à tout va, se gardant d'une protection fonctionnelle.

Tout cela est un scandale de plus avec l'argent des contribuables.

Les actionnaires tous de véritable sang su !!!

Aidez, Marie antoinette huguette bello, communiste à partir de l'hôtel de région Pierre LAGOURGUE ?

Missouk
Missouk
3 mois

Pas toujours d'accord avec la Région, mais en l'occurrence, cette compagnie c'est celle des réunionnais, et dans les moments difficiles, on doit l'aider. Par contre, je n'aurais pas apprécié que la Région aide le JIR annoncé en faillite. Quand on lit l'édito de Tillier (et ça m'est arrivé récemment alors que je m'étais promis de ne plus lire ce torchon), aucun égard pour ce monsieur. Grand dommage par contre pour les journalistes qui vont se retrouver à la rue.