Le RN en campagne à La Reunion pour les européennes

Marine Le Pen : "Macron a flingué votre retraite, flinguez lui la sienne"

  • Publié le 18 avril 2024 à 08:06

Dans moins de deux mois, aura lieu le scrutin pour les élections européennes. Depuis plusieurs semaines, les candidats ou partis font leur tour de France pour tenter de séduire l'électorat. Ce mercredi 17 avril, c'est Marine Le Pen du Rassemblement national qui pose le pied à La Réunion pour sa jeune tête de liste, Jordan Bardella. Marine Le Pen qui, lors des dernières élections présidentielles de 2022, était arrivée en tête des scrutins dans notre département (Photos : rb et sly : www.imazpress.com)

  • C'est la fin de ce live. Merci de nous avoir suivis.

  • Marie-Luce Brasier émue

    Marie-Luce Brasier remercie chaleureusement tout le monde.

    "En souhaitant me faire élire, Marine et Jordan réaffirment leur sincère attachement à la France d’Outre-mer. J’ai aussi une pensée émue pour mon mari qui a toujours été à mes côtés (il est décédé récemment)", dit-elle.

    Marie-Luce Brasier proposera le poste de collaborateur à Joseph Rivière si elle est élue.

  •  Marine Le Pen défend le bilan de Jordan Bardella sur les RUP

    "Il a un bilan au Parlement européen bien meilleur que ceux qui le critiquent", déclare Marine Le Pen en défendant son poulain.

    "Jordan sait que j'apporte une importance particulière aux régions périphériques. En quelque sorte je suis chargée de la défense de l'Outre-mer, ce que je fais régulièrement à l'Assemblée nationale, cela ne vous a pas échappé", dit-elle.

  • "Macron a flingué votre retraite, flinguez lui la sienne"

    "Je pense que M. Macron veut être président de l’Union Européenne, c’est pour cela qu’il leur concède tout. Je pense que c’est son plan de retraite. Alors Moi je vous dis : il a flingué votre retraite, flinguez lui la sienne", attaque Marine Le Pen.

  • "Nous devons défendre la pêche et l'agriculture"

    Concernant l’agriculture et la pêche, "nous nous battons au quotidien contre le pacte vert. Il tue l’agriculture à petit feu. Le monde a besoin de plus en plus d’alimentation et l’Europe fait l’inverse. On va aggraver notre balance commerciale. Ce n’est pas admissible."

    "Nous devons défendre la pêche, défendre le pillage de nos eaux. Tous les territoires qui ne sont pas défendus ont vocation à être pillés. Il faut exploiter mais aussi défendre notre espace maritime. Et ce n’est pas en empêchant comme à Mayotte à moderniser les flottes que ça va changer quelque chose", lance Marine Le Pen.

    "Je rappelle que les aides sont sous dotées mais en plus sous consommées car c’est tellement complexe d’obtenir une aide que beaucoup de pêcheurs n’arrivent pas à les obtenir. Arrêtez de croire que l’UE a une sorte de machine à cash et qu’elle fait tourner l’argent. Il n’y a aucun argent qui vient de Bruxelles. Il y a notre argent qui transite à Bruxelles et elle a l’amabilité de nous le renvoyer en partie."

  • L'immagration... un vrai problème pour Marine Le Pen

    "L’immigration est un autre problème. Il suffit de regarder Mayotte. À La Réunion, les effets se sont ressentir. J’avais prévenu il y a quelques années que ça allait déborder."

    "Regardons le CHU qui a besoin de 30 millions d’euros par an pour fonctionner, dont 10 millions qui sont le fait de la prise en charge des transferts sanitaires dont la moitié sont des étrangers", précise-t-elle.

    "Sur l’opération Wuambushu, on a expulsé moins de personnes que l’année précédente. L’objectif je le rappelle était de multiplier par quatre. Il y a eu un doublement des demandes d’asile. Les Comores font toujours la mansuétude de la France alors qu’ils organisent le passage des clandestins. Il va falloir faire preuve de fermeté", clame Marine Le Pen.

    "On va faire quoi avec le bateau de la Marine ? Les ramener à Mayotte. Ça ne peut pas fonctionner. Le gouvernement fait les choses à moitié", attaque Marine Le Pen

    "L’opération Place Nette ne fonctionnera pas plus mais c’est prévu pour tenir après les élections européennes."

  • Le logement en crise

    "Concernant les logements, les problèmes commencent à se poser", déclare Marine Le Pen.

    "Pour les mêmes raisons que dans l’Hexagone, notamment avec des normes qui se multiplient. Vous accumulez les normes montagnes, littorales, et j’en passe. Ce sont des normes qui mettent des secteurs entiers en difficulté."

  • Pour la taxation des surprofits

    "Il n’y a pas que l’octroi de mer", poursuit Marine Le Pen.

    "Il y a aussi la faiblesse de l’état de faire respecter la concurrence. L’état fait preuve d’un laxisme total. C’est pour cela que nous avons proposé la taxation des sur-profits."

    "C’est différent des superprofits : ce qui est illégitime c’est de faire des profits en raison d’une situation imposée, comme lorsque d’une compagnie maritime bénéficie d’une crise internationale."

  • Marine Le Pen pour la suppression de l'octroi de mer... mais pas totalement

    Quels sont les grands thèmes ? "Évidemment celui du pouvoir d’achat. La vie chère n’est pas une tornade, c’est la conséquence de mauvaises décisions politiques. À l’été 2023, l’écart des prix s’est accentué depuis 2015. La cause est l’octroi de mer. Je suis la seule à le dire."

    "Peut-être parce que d’autres possèdent des intérêts. La Cour des comptes est venue le confirmer. Le maintien de l’octroi de mer enchérit de 4 à 8% des prix. Est-ce qu’il s’agit de le supprimer totalement ? Non. Mais l’état doit financer les collectivités locales comme en métropole. Je ne vois pas pourquoi les Réunionnais devraient financer les collectivités."

    "Par principe il faut supprimer l’octroi de mer et le maintenir uniquement sur les productions qui rentrent directement en compétition avec la production locale."

  • Européennes : des élections primordiales

    "Ces élections sont plus importantes que jamais. Je crois que dans beaucoup de pays de l’union certains s’en rendent compte", lance Marine Le Pen.

    "Il faut que vous alliez partout expliquer à nos concitoyens qu’il est essentiel de voter. Leur vie quotidienne est directement impactée par les décisions de l’UE."

    Marine Le Pen poursuit en déclarant : "nous croyons au principe de l’indivisibilité de la nation. Ce principe est constamment bafoué. On le voit à Mayotte, à La Réunion".

  • "Replacer les outre-mers au centre de la politique"

    "Les résultats de la présidentielle m’obligent. Il faut replacer les outre-mers au centre de la politique", poursuit-elle.

    "Je regrette l’attitude sectaire de LFI qui refuse de voter des mesures allant dans le bon sens si la proposition n’émane pas. Nous faisons le contraire. Les français l’ont vu."

    "Les élections européennes sont particulièrement importantes car elles vont déterminer notre liberté à choisir notre destin", continue Marine Le Pen. "À chaque crise, l’Union européenne en profite pour venir voler des compétences. Ça a été l’immigration, le Covid, la guerre en Ukraine. Ils cherchent à faire main basse, ils viennent de faire voter un rapport où les nations sont purement et simplement privées de leurs pouvoirs."

    "Ils veulent faire supprimer le droit de veto et mettre à la place la majorité qualifiée. C’est pourquoi ils veulent étendre l’Union européenne. Lorsque tous ces pays vont entrer dans l’UE, on va les aider. Et à partir du moment où ils auront été financé, ils espèrent qu’ils seront reconnaissants et participeront donc à leur majorité qualifiée.On est dans une course de vitesse", ajoute la représentante du RN.

     

  • "Nous aurons plus de Réunionnais députés RN aux prochaines élections législatives"

    "J’adresse mes remerciements à notre délégué départemental, ainsi que les membres de son bureau. Comment remercier Joseph qui a hérité d’une fédération à rebâtir ? J’aimerais également remercier le député honoraire Poudroux. Jean-Luc vient de nous rejoindre je l’en félicite, tout comme maître Jean-Jacques Morel", commence Marine Le Pen devant son auditoire.

    "Je voudrais rappeler que le premier député RN de l’histoire était Réunionnais. Nous en aurons beaucoup plus lors des prochaines élections législatives."

    "Mais avant il y a une Réunionnaise qui sera députée européenne : Marie-Luce Brasier, 12ème sur la liste RN", annonce Marine Le Pen.

  • André Rougé prend la parole

    André Rougé, député sortant pour le Rassemblement national, prend la parole en premier lors de ce meeting.

    "Je voudrais vous parler de ceux ici à qui vous allez attacher les élections : la France insoumise de Huguette Bello et de Younous Omarjee. Je vais être factuel et vous donner trois anecdotes :

    "Premier épisode : au moment de la pire pénurie d’eau à Mayotte, je prends le soin d’adresser un courriel aux différents présidents de groupe pour leur dire qu’à l’ouverture de la session plénière j’allais demander d’ajouter à l’ordre du jour un débat sur l’accès à l’eau courante en outre-mer. Omarjee me dit "par principe on ne vote pas ce que présente le RN mais à titre personnel je voterai". Figurez-vous que ni les macronistes ni LFI n’ont voté pour l’ajout du débat."

    La session suivante, je dépose un amendement financier pour pouvoir financer un fonds d’urgence pour Mayotte. Le scénario est exactement le même", poursuit l'élu.

    "Un député Réunionnais de LFI ne défend pas les intérêts des Réunionnais, après m’avoir dit que l’argent appartenait à toute l’Europe. Nous nous n’oublions pas grâce à qui nous sommes là. Nous sommes élus par le peuple et pour le peuple", ajoute André Rougé.

    "Sachez que quand Marine Le Pen sera présidente, chacun de ses ministres restera un serviteur", poursuit-il.

  • Marie-Luce Brasier représentera La Réunion sur la liste de Jordan Bardella

    Première annonce de la représentante du Rassemblement national, Marine Le Pen, le nom de Marie-Luce Brasier sur la liste de Jordan Bardelle pour les européennes. La Réunionnaise y figurera à la 12e position.

  • Bonsoir La Réunion,

    Merci de nous retrouver pour ce live dédié au meeting de Marine Le Pen à l'hôtel Créolia à Saint-Denis.

À propos

La présidente du Rassemblement national est en visite pour trois jours.

Au programme de sa venue, des rencontres avec les militants, meeting ce mercredi soir au Créolia à Saint-Denis et visites. Toute cela, avant de s'envoler vers Mayotte où elle aura un programme plus chargé qu'à La Réunion.

L'occasion également pour Marine Le Pen d'accueillir les nouveaux venus au sein de son parti parmi la classe politique réunionnaise.

C'est le cas de Jean-Luc Poudroux, ancien président du Département et ancien député (LFI), l'avocat Jean-Jacques Morel, conseiller régional d'opposition et Johnny Payet, actuel maire de la Plaine des Palmistes.

La présidente du Rassemblement national espère certainement conforter sa position de parti arrivé en tête à La Réunion lors des dernières élections, qu'elles soient européennes ou encore présidentielles.

Marine Le Pen est très certainement à La Réunion en vue de séduire l'électorat pour les européennes mais également pour préparer la présidentielle de 2027 où elle a annoncé le 19 septembre 2023 être candidate pour son camp.

Lire aussi - Marine Le Pen: "Je suis la candidate naturelle de mon camp à la présidentielle" de 2027

- Un 2019 bis ? -

Il y a cinq ans, lors des dernières élections européennes en mai 2019, la liste de Marine Le Pen – déjà menée par Jordan Bardella – était largement arrivée en tête dans notre île.

Son parti était même arrivé en tête dans toutes les communes. Une première pour La Réunion.

Le protégé de Marine Le Pen avait obtenu 31,24% des suffrages exprimés, loin devant toutes les autres listes.

Lire aussi - Européennes : Marine Le Pen et le Rassemblement national en tête dans toutes les communes

Lire aussi : le Front national réalise des scores historiques à La Réunion

- Le Rassemblement national séduit les Réunionnais -

Lors de l'élection présidentielle de 2022, - et même si elle n'a pas remporté le scrutin – Marine Le Pen était arrivé en tête à La Réunion avec près de 60% des votes au second tour.

Pour la première fois, l’extrême droite est en tête d’une élection nationale à La Réunion s'imposant dans les 24 communes de l'île.

Au soir de sa victoire, Emmanuel Macron a reconnu qu’une partie de ses électeurs n’avaient pas voté pour ses idées, mais pour faire barrage à l’extrême droite. 

Lire aussi - Emmanuel Macron réélu président, La Réunion vote massivement pour Marine Le Pen

En 2017, elle pointait en deuxième position derrière Jean-Luc Mélenchon au premier tour, avec 23,5 %, et approchait des 40 % au second tour face à Emmanuel Macron.

- Réponse le 9 juin prochain -

Les prochaines élections européennes auront lieu entre le 6 et le 9 juin 2024, dans toute l'Union européenne. Pour la France, elles se tiendront le dimanche 9 juin 2024.

Les élections européennes ont lieu tous les cinq ans, entre le jeudi et le dimanche d'une période de référence déterminée par les États membres. Elles sont régies par la loi n° 77-729 du 7 juillet 1977 relative à l'élection des représentants au Parlement européen.

Les élections européennes permettent aux citoyens européens d'élire les représentants au Parlement européen - ou "eurodéputés" - au suffrage universel direct à un tour, pour un mandat de cinq ans renouvelable.

www.imazpress.com/redac@ipreunion.com

 

guest
10 Commentaires
Missouk
Missouk
1 mois

Toujours aussi aussi grande g... la Madame ! Ils votent des tas de textes avec la majorité, mais voudraient nous faire croire qu'ils sont contre. Par contre ils sont vent debout contre les migrants qui meurent par centaines en Méditerranée, et d'une manière générale contre tout ce qui est de couleur. Ce n'est pas leur ripolinage de façade qui va nous tromper!

Phil
Phil
1 mois

Lamentable ... le RN déor ! Honte à eux qui sont main dans la main avec Macron ! Qui a fait passer l'aide pour les bâteaux de pêche de moins de 12 mètres et qui à obtenu la reconnaissance de l'esclavage au niveau européen ? Younous Omarjee ! Votez LFI !

Man974
Man974
1 mois

Je rappelle que, derrière les mots des Le Pen, Bardella, et leurs sbires, il y a les actes...
A l'Assemblée nationale, le groupe RN a voté, main dans la main avec les macronistes (Renaissance, Modem, Horizons) et la Droite LR :
CONTRE l'augmentation du SMIC
CONTRE la revalorisation des retraites au niveau du SMIC
CONTRE le gel des prix des loyers
CONTRE le blocage des prix des produits de 1ère nécessité
CONTRE le taux de TVA à 0ù sur les produits de 1ère nécessité en Outre-mer
CONTRE la gratuité des 1er m3 d'eau
CONTRE la gratuité des cantines scolaires
CONTRE la revalorisation des minimas sociaux au niveau du seuil de pauvreté
CONTRE l'augmentation des moyens alloués aux hôpitaux
CONTRE la revalorisation des salaires des fonctionnaires de 10%
CONTRE la baisse de la TVA sur les transports en commun
CONTRE le rétablissement de l'Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF)
CONTRE l'alignement des conditions d'accès aux droits sociaux entre l'hexagone et les Outre-mer
ENTRE AUTRES...
Si vous ne voulez pas que l'extrême-Droite soit majoritaire au Parlement européen, aux élections européennes du 9 juin prochain, votez bien !

Stean
Stean
1 mois

Hypocrisie, cynisme, et j’en passe…
La démagogie s’est toujours retournée contre le peuple.

HULK
HULK
1 mois

Si vous trouvez que ceux qui sont au pouvoir depuis 30 ans nous ont rendus plus heureux, je crois vraiment que vous avez un problème grave d'appréciation de la réalité. MACRON a été mis où il est pour faire du sale boulot et il l'a plutôt bien fait. Ceux qui l'apprécient ont sans doute de bonnes raisons. Quand je demande à un soutien ce qu'il a fait de bien,personne n'est capable de me le dire. Le pire que j'ai entendu : "il est sympathique". Belle conscience politique qui n'est plus celle de 75 % des français. Oui le RN va faire au moins 33% aux européennes et ce sera justifié ( hélas peut-être) par la médiocrité, voire l'indignité et le mépris de ceux qui nous gouvernent.

Dom
Dom
1 mois

Indésirable !

Eve
Eve
1 mois

La Réunion vote à gauche ! Merci à tous les réunionnais
Le 9 juin on dit #NON à BORDELLA , NON à #HAYER = NON à Le Pen ! NON à Macron

Templier974
Templier974
1 mois

Bienvenue à vous Marine et bon séjour chez nous.

Templier974
Templier974
1 mois

Payet, c'est toi le menteur ou la menteuse. Tu n'y connais rien en politique. Pour ta gouverne, Marine n'a jamais été ministre, présidente etc...Vas jouer cannettes.!

payet
payet
1 mois

dehors! on a pas besoin de voleurs menteurs vantards etc on a ce qui faut ici il y a de plus en plus de haine racisme populisme.... le fn n a jamais lutter efficacement et n a fait qu enrichir ses politiciens! le pen au pouvoir c est la dictature assurée comme en chine russie israel etc! tout pour les riches! on a bien vu didier robert voila le resultat du tt voiture une route pas finie a remboursée pendant 50 ans et pas de tram ! honte à la droite !!!!