Coupe du monde

Rugby : l'Angleterre lancera son Mondial sans Farrell ni Vunipola, suspendus

  • Publié le 23 août 2023 à 13:30
  • Actualisé le 23 août 2023 à 14:05

Le troisième ligne centre Billy Vunipola, coupable d'un plaquage irrégulier, sera suspendu pour le premier match du XV d'Angleterre contre l'Argentine à la Coupe du monde (8 septembre-28 octobre), a annoncé mercredi le comité organisateur des test-matches estivaux.

C'est un deuxième coup dur pour les Anglais après la suspension, mardi, de leur capitaine et ouvreur Owen Farrell, pour quatre matches (dont les deux premiers du Mondial) après s'être rendu coupable d'un geste similaire.

Vunipola est le seul spécialiste au poste de N.8 au sein du XV de la Rose, ce qui complique l'équation pour le sélectionneur Steve Borthwick.

 


Le joueur des Saracens a écopé d'une suspension de trois semaines pour son carton rouge, à la 53e minute du match de préparation contre l'Irlande (29-10) samedi à Dublin, pour un plaquage haut à l'épaule sur le pilier adverse Andrew Porter.

La sanction prévue pour ce genre de faute est de six semaines, mais la commission de discipline indépendante ayant statué sur son cas l'a réduite à trois semaines au regard de "ses antécédents exemplaires, ses excuses immédiates et ses remords", ainsi que "l'absence de toute circonstance aggravante".

Cela recouvre l'ultime match de préparation, samedi contre les Fidji, le premier match du Mondial-2023 contre l'Argentine le 9 septembre et, en théorie, le deuxième contre le Japon le 17 septembre.

La suspension peut être cependant levée concernant ce dernier si le joueur accepte de participer à un programme auprès des entraîneurs "visant à modifier les techniques et les aspects techniques spécifiques qui ont contribué à la faute commise", explique le communiqué.

Son capitaine, Owell Farrell, a lui été frappé d'une suspension de quatre matches, conséquence d'un plaquage dangereux le 12 août contre le pays de Galles (19-17). Cela comprend la défaite samedi en Irlande (29-10) en préparation, l'ultime test samedi contre les Fidji, et les deux premiers matches de groupe au Mondial contre l'Argentine et le Japon.

La décision de l'exclure avait été prise par le "bunker", un arbitre pouvant revisionner les images depuis un lieu isolé durant la rencontre. Le carton rouge a ensuite été annulé par la commission de discipline du Comité organisateur des "Summer Nations Series", rencontres de préparation au Mondial, puis rétabli mardi après un appel formulé par World Rugby, l'instance de gouvernance mondiale du rugby.

AFP

guest
0 Commentaires