Cap requins 2

Le tribunal administratif suspend la pêche en coeur de réserve

  • Publié le 13 mai 2016 à 15:30

Vendredi 13 mai 2016, le juge des référés du tribunal administratif a ordonné la suspension des deux arrêtés préfectoraux autorisant la pêche aux requins tigre et bouledogue dans les zones de protection renforcée (ZPR) de la réserve marine. Cette décision fait suite aux requêtes de plusieurs associations de protection de la nature, qui étaient examinées depuis hier par le tribunal administratif, après un report d'audience le 27 avril dernier.

Pour rappel, Cap Requin associe de nombreux acteurs locaux (Ligue de Surf, association Prévention Requins Réunion), et bénéficie de l’expertise du KwaZuluNatal Shark Board. Il est soutenu par la commune de Saint-Paul, le Conseil régional de La Réunion et l’Etat.

63 requins capturés depuis le milieu de l'année 2015

Entré en phase opérationnelle le 14 janvier 2014, le projet expériemente plusieurs techniques de pêche, dont des drumlines et palangre horizontale de fond. Depuis de début de Cap Requin 2, mi 2015, 63 requins ont été capturés, dont 40 bouledogue et 23 tigre. Aucun requin n'a été pêché dans les zones de protection renforcée (ZPR) de la réserve marine.

Ce n'est pas la première fois que Cap Requin est attaqué. Le comité régional des pêches maritimes et des élevages marins (CRPMEM) avait déjà suspendu temporairement une partie du programme de pêche Cap Requins 2 en juillet 2015.

www.ipreunion.com

guest
1 Commentaires
Té tan !
Té tan !
7 ans

Il était temps! Bravo et merci à ceux qui se sont engagés contre ce massacre des requins. Tous les jours il y a des abrutis qui tuent des êtres humains ce n'est pas pour autant qu'on les élimine. Alors laissons les requins dans leur environnement.