La clientèle métropolitaine et locale largement majoritaire

La fréquentation hôtelière augmente de 13% en 2016

  • Publié le 3 mars 2017 à 01:00

Avec plus de 1 155 000 nuitées en 2016, la fréquentation des hôtels réunionnais continue sa progression amorcée en 2015. Toutes les micro-régions bénéficient de ce dynamisme, en particulier les établissements de l'Ouest et du Sud. C'est dans les hôtels trois étoiles que la fréquentation progresse le plus, notamment grâce à l'ouverture ou le classement de quatre nouveaux hôtels dans cette catégorie. Seuls les hôtels non classés sont en recul sur l'année. Le taux d'occupation s'établit à 60 %.

La fréquentation des hôtels réunionnais est en hausse pour la deuxième année consécutive (1 155 500 nuitées). Elle progresse de 13 % en 2016 après 11% en 2015. Le nombre de chambres occupées augmente également fortement en 2016 (+ 10 %). En parallèle, l'offre de chambres est aussi en forte croissance (+ 11 %), en lien avec l'ouverture de nouveaux hôtels.

Du fait des ouvertures ou nouveaux classements d’établissements, la fréquentation est particulièrement dynamique dans les hôtels 3 étoiles (+ 26 %) et haut de gamme, 4 ou 5 étoiles (+ 13 %). En revanche, elle recule dans les hôtels non classés (- 10 %). Les établissements de l’Ouest et du Sud sont les premiers bénéficiaires de cette hausse de la fréquentation : respectivement + 16 % et + 12 %.

La clientèle française, qui comprend la clientèle locale, reste largement majoritaire : elle représente 87 % des nuitées. Sa fréquentation progresse de 14 % en 2016. La clientèle étrangère augmente également, mais plus modérément (+ 3 %). Les Allemands et les Suisses représentent 40 % des étrangers dans les hôtels. La fréquentation croît tout au long de l’année 2016.

Mais c’est au 1er trimestre que l’embellie est la plus marquée : + 19 % de nuitées par rapport au 1er trimestre 2015.  Avec 345 600 nuitées au 4e trimestre 2016, la fréquentation des hôtels réunionnais est en hausse de 7 % par rapport au 4e trimestre 2015. Elle atteint ainsi son plus haut niveau depuis sept ans. La hausse de la fréquentation profite particulièrement aux hôtels de l’Ouest (+ 10) mais c'est pour les hôtels non classés que la progression est la plus forte au quatrième trimestre (+ 26 %).

Le taux d’occupation s’établit à 73,2 %, en progression de 3,3 points par rapport au 4e trimestre 2015.

guest
2 Commentaires
CHABAN
CHABAN
6 ans

"""La clientèle française, qui comprend la clientèle locale, reste largement majoritaire """"
87% qui osera remettre en cause les dépenses et gabegies de la Région en matière de tourisme!

Qui?

tour, depuis son mobile
tour, depuis son mobile
6 ans

eh ben voilà ça paie tout ce qui est fait par l irt et la région. good job les professionnels du tourisme