Tribune libre de Huguette Bello

Décès Maryse Condé : la littérature est en deuil

  • Publié le 2 avril 2024 à 19:15
  • Actualisé le 2 avril 2024 à 19:17

La littérature est en deuil. Maryse Condé vient de nous quitter. Née en Guadeloupe, elle aura vécu sur tous les continents. Journaliste, professeure, elle aura été surtout une très grande autrice avec une œuvre aussi foisonnante que multiple, aussi imaginative qu’engagée.

Parce qu’elle avait l’Afrique chevillée à l’âme, elle nous laisse un monument littéraire universel avec Segou, son grand roman historique qui raconte l’épopée du royaume Bambara, qui dit l’esclavage, qui donne à voir l’Afrique avant la colonisation.

Pionnière dans sa vie, précurseure dans son œuvre, Maryse Condé a très tôt souligné les conséquences de l’esclavage colonial sur les êtres, sur les sociétés, sur les imaginaires. C’est donc tout naturellement qu’elle a été la première Présidente du Comité pour la mémoire de l’esclavage que la France a créé en 2004.

Je veux saluer cette voix talentueuse. Et dire tout mon respect à cette grande militante. Vous resterez pour nous, Madame, une inépuisable source d’inspiration.

Huguette BELLO Présidente de la Région

guest
1 Commentaires
Missouk
Missouk
3 semaines

Bel hommage... Pour celles et ceux qui ne connaissent pas, précipitez vous en médiathèques!