Tribune libre de Philippe Naillet

À l'attention de la ministre déléguée chargée des Outre-mer, au sujet de la mise en place d'un groupe de travail sur la transparence des prix à La Réunion

  • Publié le 26 février 2024 à 18:38
  • Actualisé le 26 février 2024 à 18:53

Madame la Ministre, j'attire votre bienveillante attention sur le fait que : lors de sa première visite sur notre ile, le 1ª septembre 2023, votre prédécesseur Philippe Vicier, alors Ministre Délégué aux Outre-Mer, dans l'optique de "comprendre comment les prix sont construits pour pouvoir les faire baisser" selon ses propos, s'était engagé à la création d'un groupe de travail sur la transparence des prix à La Réunion sous l'égide du Préfet. Il nous promettait "une première sur le territoire hexagonal et ultramarin" et qu'il viendrait "personnellement vérifier que tout cela est suivi d'effet" (photo sly/www.imazpress.com)

Ce groupe de travail était plébiscité par tous les protagonistes : acteurs de la grande distribution, OPMR, Associations de consommateurs, élus, représentant de l'Etat etc. Il s'agissait de faire la transparence sur toutes les composantes de la chaîne de valeurs du fournisseur au consommateur.

A ce jour, ses travaux n'ont pas démarré. Or ceux-ci sont nécessaires pour mieux appréhender les mécanismes qui concourent à la vie chère pour y apporter des réponses fortes et durables.

La vie chère constitue une injustice insupportable que la population de notre ile subit depuis trop longtemps.

La vie chère, ce sont des prix qui n'ont rien de comparable avec ceux de l'Hexagone, qu'il s'agisse du secteur de l'alimentation, du logement, des transports. Un seul exemple : les produits alimentaires sont 37% plus chers à La Réunion qu'en France hexagonale. Faut-il rappeler que dans le même temps 36% de la population à La Réunion vit en dessous du pauvreté contre 14% dans l'hexagone.

Il nous faut compléter le travail de la "Commission d'enquête sur le coût de la vie dans le collectivités territoriales régies par les articles 73 et 74 de la Constitution", dont le rapport a été rendu le 20 juillet 2023 après 4 mois de travail et 53 auditions, par ce groupe de travail qui nous permettra d'avoir la transparence nécessaire pour agir efficacement sur les prix et dans l'intérêt général.

Cela fait des décennies qu'on parle de vie chère à La Réunion, sauf que le phénomène perdure et qu'une grande partie de notre population subit des privations de plus en plus lourdes. Il est grand temps d'agir.

Je vous prie de bien vouloir agréer, Madame la Ministre, l'expression de ma très haute considération. 

Philippe Naillet

Député de la 1ère circonscription de La Réunion

guest
1 Commentaires
Alé dit partout
Alé dit partout
4 mois

Ce type socialiste d'une autre époque sort de sa longue sieste pour causer dans le poste radio...

Une misère ses propos ?

« Dormez braves gens, le guet veille pour vous ! » Ainsi les archers du guet, au long de leur ronde de nuit, rassuraient-ils la population de la 1ère circonscription .