Mort du soldat Anthony Rivière tué en Afghanistan

La Réunion pleure un fils

  • Publié le 21 août 2008 à 00:00

Alors que la Nation rendra ce jeudi 21 août 2008 à Paris un hommage solennel aux dix soldats français tués en Afghanistan, l'émotion est toujours grande à La Réunion dont est originaire un des hommes tombés au combat. La première mission d'Anthony Rivière (21 ans) engagé au 8e RPIMa de Castres depuis à peine plus d'un an lui aura été fatale. Sa mort lundi soir à une cinquantaine de kilomètres de Kaboul sous les balles des Talibans est vécue sur l'île comme un drame national.

Depuis l'annonce de la terrible nouvelle, la famille du jeune homme de 21 ans, originaire du Tampon, a reçu de très nombreux témoignages de soutien. Autant de la part des autorités civiles et militaires du département que de simples anonymes dont beaucoup ont un proche engagé sous le drapeau et qui partagent à ce titre la douleur de la famille Rivière.
Dans les rangs du 2e RPIMa de Saint-Pierre l'émotion n'est pas moins vive. En janvier 2007 Anthony Rivière avait effectué là son premier stage de parachutiste avant de s'engager.
Les proches du soldat réunionnais ont pris l'avion mercredi soir pour rejoindre la métropole et assister ce matin aux honneurs rendus aux Invalides aux dix victimes françaises. Le député-maire du Tampon Didier Robert sera aux côtés des Rivière lors de la cérémonie à laquelle assistera le Président Nicolas Sarkozy.
La dépouille d'Antony Rivière regagnera ensuite son île natale pour y être enterrée. Les obsèques du jeune militaire se tiendront samedi au Tampon.
guest
1 Commentaires
laura
laura
9 ans

Tu reste dans notre mémoire et nos coeur toujours