Football

Ligue 1: leader conforté, Monaco a battu facilement Lens, qui continue de plonger

  • Publié le 3 septembre 2023 à 01:10
  • Actualisé le 3 septembre 2023 à 07:49

Monaco a poursuivi sa lancée positive du début de saison samedi soir au Stade Louis-II lors de la 4e journée du championnat, en battant facilement Lens (3-0) et ainsi confirmé sa position de leader de Ligue 1, tandis que son adversaire s'enfonce.

Dix points récoltés et treize buts inscrits en quatre matches: le Monaco d'Adi Hütter fait fort en ce début de saison. D'autant plus que, au-delà des chiffres, le jeu très attractif de son équipe séduit déjà les supporteurs du club de la Principauté. A commencer par le premier d'entre eux, le Prince Albert, à nouveau présent dans sa loge, avec à ses côtés Ekaterina Rybolovleva, vice-présidente du club et fille du propriétaire milliardaire.

Emmené par un Takumi Minamino encore décisif sur le deuxième but, Monaco, ultra-efficace sur coups de pied arrêtés et auteur de deux buts sur corner, n'a eu aucun mal à se défaire de Lens, méconnaissable en ce début de saison.

Si l'avenir monégasque s'annonce radieux, avec l'intégration progressive de l'Américain Folarin Balogun dans un effectif princier, le futur lensois, lui, sera forcément délicat.

Au retour de la trêve internationale, les Sang et Or, actuellement relégables avec un seul point, devront obligatoirement battre Metz, samedi 16 septembre à domicile. Sous peine de connaître une période de turbulences, à quatre jours de l'ouverture de leur périple en Ligue des champions, à Séville. Et pour cela, les joueurs de Franck Haise devront être meilleurs dans tous les domaines.

Car, dès le début de la rencontre, Monaco a pris le jeu à son compte. Dominateurs et incisifs sur le plan défensif, les Azuréens ont poussé leurs adversaires à défendre dans leur camp, sans discontinuer, durant la première demi-heure.

- Deux buts sur corner -

Les Lensois, en manque de sérénité, ont craqué. En très grande forme, Minamino a profité d'une bonne passe de Wissam Ben Yedder pour obliger Brice Samba à claquer sa puissante frappe en corner (24e).

Inefficaces dans cet exercice depuis le début de la saison, les Monégasques vont pourtant trouver la réponse. Sur la frappe sortante de Caio Henrique, Wilfied Singo, défenseur recruté au Torino lors du mercato, s'est joué de Massadio Haidara pour marquer de la tête (1-0, 24e).

Sans s'effondrer et devant leurs bruyants 1.200 supporteurs du parcage +visiteurs+, les hommes de Haise ont rapidement réagi. Parfaitement lancé à la limite du hors-jeu à l'entrée de la surface par Angelo Fulgini, Elye Wahi aurait pu s'offrir une première réalisation aux Sang et Or. Mais il a trop croisé son tir (29e).

Après un coup franc de Fulgini que Philipp Köhn a dévié main opposée (34e), Monaco a doublé la mise sur un contre parfaitement mené.

Vanderson a repris ce même Fulgini à la course, récupéré le ballon et transmis rapidement à Mohamed Camara. Ce denier a décalé Minamino, qui a offert une troisième passe décisive cette saison. Cette fois, il a ouvert sur Aleksandr Golovin qui, sans contrôle, a marqué du droit au premier poteau (2-0, 36e).

A la pause, Haise a décidé de réagir: Haidara a laissé sa place à Deiver Machado (46e). Cependant, le début de deuxième période a été identique. Monaco a même scellé le match. Sur un nouveau corner de Henrique, Guillermo Maripan a devancé Kevin Danso pour parfaitement croiser sa reprise de la tête (3-0, 59e).

Comme face à Strasbourg (3-0), Monaco s'est baladé. Et c'est en leader incontesté que Hütter et les siens se déplaceront à Lorient lors de la prochaine journée.

AFP

guest
0 Commentaires