Pour "bâtir ensemble"

Macron invite officiellement les partis le 30 août, "une main tendue loyalement"

  • Publié le 26 août 2023 à 13:00
  • Actualisé le 26 août 2023 à 19:08

Le président Emmanuel Macron a officiellement invité les partis politiques représentés au Parlement à une réunion le 30 août, "une main tendue loyalement" afin de bâtir "ensemble" des textes législatifs et d'ouvrir la voie, "le cas échéant", à des referendums.

Le chef de l'Etat précise ainsi son initiative politique d'ampleur annoncée au milieu de l'été. Les discussions, une après-midi et un dîner, porteront sur "la situation internationale et ses conséquences pour la France", "l'efficacité de l'action publique" y compris de nouvelles pistes de décentralisation et de réformes institutionnelles et "la cohésion de la Nation", selon un courrier rendu public samedi.

"Vous partagez entre vous de solides accords et de vrais désaccords. Mais quand l'intérêt supérieur du pays est en jeu, j'ai confiance, comme beaucoup de Français, dans notre capacité à converger sans reniement ni renoncement", écrit Emmanuel Macron dans cette lettre adressée aux chefs de partis, ainsi qu'aux présidents des assemblées.

Après avoir voulu écarter le Rassemblement national (RN) et la France insoumise (LFI), l'Elysée s'est ravisé et a finalement convié ces deux formations.

Le chef de l'Etat y confirme qu'il est disposé à avoir recours à la voie référendaire en cas de nécessité.

"L'ambition sera de convenir de voies d'action qui pourront trouver des traductions concrètes et rapides dans les réalisations du gouvernement et des textes législatifs bâtis ensemble. Le peuple, par la voix de ses représentants et le cas échéant par referendum, aura le dernier mot", ajoute-t-il.

Emmanuel Macron mentionne également dans son courrier les récentes émeutes urbaines qui ont "révélé chez une partie de notre jeunesse une perte du sens de l'autorité et de la civilité, une forme de décivilisation".

Le courrier précise que le lieu des échanges sera communiqué répidement, et appelle les participants à proposer des contributions écrites ou suggérer d'autres thématiques.

AFP

guest
2 Commentaires
Papangue
Papangue
1 mois

Loyalement!!!!!!!!!!!! Ah, il est trop drôle. Ceux qui prendront cette main tendue, devront compter leurs doigts juste après.

HULK
HULK
1 mois

Mais quel enfumeur! Il fait le coup à répétition. Personne ne le croit plus,mais il continue. En fait,maintenant ,la politique c'est un spectacle de clowns. Comme disait COLUCHE : "il y en a un qui coupe les oignons et les autres qui pleurent". LAMENTABLE.