Darmanin, Le Maire, Lecornu et Dupont-Morretti restent

Remaniement : les ministères du Travail et de la Santé fusionnés, Catherine Vautrin nommée au poste

  • Publié le 11 janvier 2024 à 19:26
  • Actualisé le 11 janvier 2024 à 23:39

Le début du remaniement du gouvernement est attendu pour ce jeudi 11 janvier 2024, deux jours après la nomination de Gabriel Attal au poste de Premier ministre. Eric Dupont-Morretti reste ministre de la Justice et Bruno Le Maire est maintenu au ministère de l'Economie, Gérald Darmin conserve son poste au ministère de l'Intérieur et des Outre-mer. Prisca Thévenot, actuelle secrétaire d'État à la jeunesse, est de son côté nommée porte-parole du gouvernement et ministre du "Renouveau démocratique". Les ministères du Travail et de la Santé sont fusionnés, comme ceux de l'Education nationale et du Sport.

  • C'est la fin de ce direct, merci de nous avoir suivis

  • Gabriel Attal promet "de l'action, de l'action, de l'action" et "des résultats, des résultats, des résultats"

    "Je ne suis pas là pour demander aux ministres de vider leurs poches pour montrer la carte de leur parti. Il y a des personnalités qui ont une sensibilité de droite, d'autres ont une sensibilité de gauche", affirme Gabriel Attal. Il reconnait une "fonction majeure à l’âge qui est le sien"

  • Rachida Dati exclue des Républicains

    "Rachida Dati a fait le choix d’entrer au Gouvernement. Elle se place en dehors de notre famille politique. Elle ne fait désormais plus partie des Républicains" annonce Eric Ciotti, président du parti.

  • Voici la liste des ministres qui composent le gouvernement de Gabriel Attal:

    • Premier ministre: Gabriel Attal

    • Ministre de l'Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et Numérique: Bruno Le Maire

    • Ministre de l’Intérieur et des Outre-mer: Gérald Darmanin

    • Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères: Stéphane Séjourné

    • Garde des Sceaux, ministre de la Justice: Éric Dupond-Moretti

    • Ministre des Armées: Sébastien Lecornu

    • Ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités: Catherine Vautrin

    • Ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse, des Sports et des Jeux Olympiques: Amélie Oudéa-Castéra

    • Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche: Sylvie Retailleau

    • Ministre de l'Agriculture et de la Souveraineté alimentaire: Marc Fesneau

    • Ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires: Christophe Béchu

    • Ministre de la Transition énergétique: Agnès Pannier-Runacher

    • Ministre de la Culture: Rachida Dati

    • Ministre chargée du Renouveau démocratique, porte-parole du Gouvernement: Prisca Thevenot

     

  • Les ministères du Travail et de la Santé et des Solidarités fusionnés

    Catherine Vautrin est nommée à ce poste.

  • Stéphane Séjourné nommé ministre des Affaires étrangères

    Le patron de Renaissance remplace Catherine Colonna à la tête de la diplomatie française.

  • Le ministère de l'Éducation nationale et des Sports fusionnés, Amélie Oudéa-Castera nommé à sa tête

    L'actuelle ministre des Sports et des JO recupère donc le ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, d'après BFMTV.

     

  • Rachida Dati nommée ministre de la Culture

    Une surprise de ce remaniement : Rachida Dati, ancienne garde des Sceaux sous Nicolas Sarkozy, est nommée à la Culture d'après les informations de BFM TV.

    Le député écologiste Julien Bayou rappelle cependant qu'elle est mise en examen depuis juillet 2021 pour "corruption" et "trafic d'influence" depuis juillet 2021. Elle est soupçonnée d'avoir touché 900.000 euros de la part de Renault pour exercer une forme de lobbying au Parlement européen lorsqu'elle était eurodéputée.

     

  • Prisca Thevenot, jusqu'alors secrétaire d'Etat à la Jeunesse, devient porte-parole du gouvernement

     Bruno Le Maire à Bercy, Gérald Darmanin à l'Intérieur, Sébastien Lecornu aux Armées et Eric Dupond-Moretti à la Justice vont être confirmés à leurs postes dans le gouvernement Attal en cours de formation, a appris l'AFP de sources concordantes.

    Prisca Thevenot, jusqu'alors secrétaire d'Etat à la Jeunesse, devient porte-parole du gouvernement, ont indiqué ces mêmes sources.

  • Sébastien Lecornu reste ministre de la Défense

    Après des rumeurs au poste de Premier ministre, Sébastien Lecornu va finalement rester à son poste.

     

  • Gérald Darmanin reste ministre de l'Intérieur et des Outre-mer

    Le locataire de la place Beauvau est maintenu à son poste, d'après BFMTV. A quelques mois des JO 2024 et alors que les relations entre le ministre et les forces de l'ordre sont bonnes, son départ était peu probable.

     

  • Des annonces en deux temps

    Selon une source proche des tractations, le président et son nouveau Premier ministre pourraient opter pour une annonce en deux temps: une première salve rapide concernant les ministres de plein exercice, une seconde, ultérieure, complétant le casting avec les secrétaires d'État.

     

  • Éric Dupond-Moretti garde son poste au ministère de la Justice

    D'après des informations de BFMTV, le Garde des Sceaux est maintenu à son poste.

    Après sa relaxe en novembre dernier par la Cour de justice de la République, ce dernier était plutôt assuré d'un maintien au gouvernement.

     

  • D'après plusieurs médias nationaux, Bruno Le Maire est maintenu à son poste

    Le ministre de l'Economie et des Finances était pressenti pour rester à Bercy. D'après plusieurs médias nationaux, c'est chose faite.

  • Bonsoir à tous, bienvenue dans ce direct

    Nous suivons les premières annonces du remaniement ministériel, suivez-nous

À propos

Deux jours après le changement de locataire à Matignon, Emmanuel Macron et Gabriel Attal poursuivent jeudi leur délicate mission de formation du nouveau gouvernement, le flou régnant sur le casting et la composition, sur fond de multiples spéculations.

Selon une source proche des tractations, le président et son nouveau Premier ministre pourraient opter pour une annonce en deux temps: une première salve rapide concernant les ministres de plein exercice, une seconde, ultérieure, complétant le casting avec les secrétaires d'État.

Beaucoup de changements à prévoir ? "Si ça doit avoir un peu de gueule, il faut qu'il y ait des entrées et des sorties", explique un conseiller de l'exécutif.

En parallèle de ces délicats arbitrages, Gabriel Attal, qui a dîné avec le président mercredi soir, devrait effectuer jeudi un troisième déplacement "thématique" en trois jours dans son nouveau costume, selon son entourage.

Mercredi, il s'est rendu au commissariat d'Ermont-Eaubonne (Val-d'Oise) où il a rappelé "l'effort absolu" attendu par les Français pour leur sécurité.

Le nouveau Premier ministre était accompagné du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. Celui-ci "est assuré de rester à Beauvau comme il le souhaitait" après avoir "eu un échange avec le président qui lui a redit sa confiance", assure une source proche du ministre de l'Intérieur.

Après avoir vu son nom circuler pour Matignon, Sébastien Lecornu pourrait conserver le portefeuille des armées. Bruno Le Maire, autre poids lourd du gouvernement, est aussi donné restant à Bercy, de même qu'Éric Dupond-Moretti à la Justice. Sans certitude absolue, toutefois, sur le bien fondé de ces prédictions, car des noms circulent pour tous les portefeuilles ou presque.

Plus jeune Premier ministre de la Ve République, Gabriel Attal tient-il au maintien de ces ministres de poids, qui étaient déjà en place avant même l'arrivée de sa prédécesseure à Matignon, Elisabeth Borne ? Réponse dans les prochaines heures, voire les prochaines heures.

www.imazpress.com avec l'AFP

 

guest
2 Commentaires
pascontent
pascontent
1 mois

tout ce foutu gouvernement est juste bon à foutre à la poubelle.

Eve
Eve
1 mois

Rachida Dati à la culture ?? Dites moi que ce n'est pas vrai !