La mesure a été prolongée (actualisé)

"Maurice sans passeport", c'est toujours possible

  • Publié le 22 avril 2024 à 13:51

La mesure permettant d'entrer à l'Île Maurice avec unecarte d'identité en cours de validité, connue sous le nom de "Maurice sans passeport", a été prolongée d'un an. Cette initiative a été étendue jusqu'au 30 juin 2025, annoncent les autorités mauricienne dans un communiqué publié ce lundi matin 22 avril 2024 (Photo rb/www.imazpress.com)

La prolongation de cette mesure maintient la facilité d'accès à l'île Maurice pour les voyageurs réunionnais, qui peuvent toujours profiter de cette opportunité sans avoir besoin d'un passeport une simple carte d'identité en cours de validité suffit.

"La décision de prolonger cette mesure vise à maintenir et à renforcer les liens entre les deux îles de l'océan Indien, ainsi qu'à faciliter les échanges culturels, touristiques et économiques" souligne la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTA). "Depuis son instauration, cette mesure a rencontré un succès indéniable" ajoutent les autorités mauriciennes.

- "Maurice sans Passeport", comment ça marche -

Afin de pouvoir bénéficier de la mesure, il faut répondre à certaines conditions. Il faut :
- être un ressortissant français résidant à l’île de la Réunion et voyageant depuis l’île de la Réunion à des fins de vacances
- effectuer un séjour d’une durée minimum de 2 nuits à Maurice ;
- remplir les conditions d’immigration habituelles en termes de billets d’avion aller-retour et d’arrangements confirmés en matière d’hébergement ;
- présenter à l'arrivée une carte d’identité française valide au lieu d’un passeport aux agents d’immigration au point d’entrée. Ces derniers délivreront une “autorisation d’entrée”.

www.imazpress.com / redac@ipreunion.com

guest
2 Commentaires
Fred
Fred
1 mois

"Cette mesure a pour but de maintenir et de renforcer les liens entre les deux îles de l'océan Indien, ainsi qu'à faciliter les échanges culturels, touristiques et économiques". D'accord. Mais la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTA) devrait contrôler et sanctionner les loueurs de studios et d'appartements indélicats de la ville de Grand Baie qui n'hésitent pas à louer des logements mal équipés, mal meublés à des prix injustifiés aux touristes réunionnais. La MTA devrait également interdire les pêcheurs de Grand Baie de vendre du poisson vieux de quatre à cinq jours de pêche comme étant du poisson venant d'être pêché, et ce, à un prix également injustifié. Cela s'appelle de l'escroquerie. Les réunionnais apprécieront.

le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cat
le kiré totocheur de la pointe du diable, lé + cat
1 mois

Passer, ses vacances à la REUNION , encore mieux

Notre tourisme en a grandement besoin