Etude de l'Insee

A La Réunion, des inégalités toujours marquées entre les femmes et les hommes

  • Publié le 8 mars 2024 à 15:12
  • Actualisé le 8 mars 2024 à 15:23

À La Réunion comme ailleurs, les femmes sont plus diplômées que les hommes, note l'Insee. Pourtant, elles continuent à être moins souvent en emploi. De plus, lorsqu’elles travaillent, elles exercent des métiers moins qualifiés et moins rémunérateurs. Ces spécialisations genrées dans le monde du travail s’observent dès l’orientation scolaire. Les femmes travaillent aussi nettement plus souvent à temps partiel que les hommes. En effet, avec l’arrivée des enfants, ce sont elles qui réduisent leur temps de travail, arrêtent de travailler ou limitent leur recherche d’emploi (Photo d'illustration rb/www.imazpress.com)

Malgré un niveau de formation plus élevé, les jeunes femmes connaissent plus de difficultés à trouver un emploi, et sont majoritaires dans les emplois à temps partiel.

Les femmes vivant à La Réunion ont davantage d’enfants que celles résidant dans l’Hexagone. De plus, elles sont mères plus tôt et élèvent plus souvent seules leur(s) enfant(s).

Les mères de famille monoparentale sont particulièrement exposées à la pauvreté, dans un territoire déjà pauvre par rapport aux autres régions françaises.

Les Réunionnaises subissent davantage de violences qu’ailleurs, dans l’espace public, au travail ainsi qu’au sein du couple.

À La Réunion comme ailleurs, à âge égal, elles se déclarent en moins bonne santé que les hommes. Néanmoins, les femmes vivent plus longtemps qu’eux.

À partir de 65 ans, elles vivent de plus en plus seules, mais moins que dans l’Hexagone, la cohabitation intergénérationnelle étant plus présente sur l’île.

www.imazpress.com / redac@ipreunion.com

guest
0 Commentaires