Éleveurs et bouchers à l'honneur

Boeuf péi : une nouvelle charte pour soutenir la filière locale

  • Publié le 14 février 2024 à 14:00
  • Actualisé le 14 février 2024 à 14:07

Les acteurs de la filière Bœuf Pays ont signé ce mercredi 14 février 2024, un accord tripartite entre les éleveurs de la Sica Révia, le transformateur Sica Viandes Pays, et les enseignes de la grande distribution de La Réunion. Nous publions ci-dessous leur communiqué (Photo d'illustration : sly/www.imazpress.com)

Cette année, ce sont les métiers de la filière, les éleveurs et les bouchers, qui sont mis à l’honneur par les acteurs de la Charte Bœuf. Grâce à l’engagement des éleveurs et la connaissance fine que les bouchers ont du goût des réunionnais, les consommateurs peuvent s’approvisionner en viande bovine locale.

La Charte Bœuf traduit la volonté commune des acteurs de la filière de valoriser des produits de la marque Bœuf Pays issus des élevages de bovins viande de La Réunion. Cette démarche illustre les engagements de la filière à proposer de la viande bovine locale au plus près des attentes des réunionnais en toute transparence et dans un souci de recherche permanente de qualité.

La nouvelle Charte Bœuf constitue un levier de déploiement de la stratégie de développement de la filière bovin viande à l’horizon 2030 et de son plan A.V.E.N.I.R., qui porte trois priorités :

• La capacité de la filière à produire pour répondre aux besoins du marché
• L’assurance de la qualité des produits
• La reconnaissance des pratiques d’élevage vertueuses pour le territoire.

- Développer la filière bovine en valorisant les éleveurs et les bouchers au travers de leur métier -

Les acteurs de la grande distribution, au côté des éleveurs, s’engagent dans le cadre de la Charte à mettre en avant les produits Bœuf Pays au sein de leurs rayons et à engager leurs bouchers aux côtés des éleveurs.

Grâce à la Charte Bœuf, les bouchers peuvent aller à la rencontre des éleveurs dans leur exploitation, pour mieux connaître leur profession d’éleveur et découvrir leur passion. C’est grâce à ce partenariat fort depuis 2010 que les bouchers fiers de travailler avec la filière locale, transmettent les valeurs de la filière, le professionnalisme des producteurs, les vertus du modèle d’élevage réunionnais auprès des consommateurs.

Ce sont les hommes qui composent la filière, qui la font vivre ; en 2024, dans la continuité de 2023, les bouchers seront mis à l’honneur aux côtés des éleveurs lors de la deuxième édition du concours du meilleur boucher de La Réunion qui se déroulera à la Foire de Bras-Panon, sur les réseaux sociaux.

La filière bovine promeut une transmission des savoir-faire propres au métier de boucher ; elle invite les jeunes professionnels à se former auprès de centres de formation à La Réunion, forts de leurs expertises et portant un vif intérêt à accompagner la montée en compétences des jeunes bouchers apprentis.

- Valoriser continuellement auprès des réunionnais la viande de Bœuf Pays -

La Charte Bœuf 2024 vise à promouvoir la viande bovine locale.

Elle prévoit :

- pour le consommateur : l’assurance de trouver une viande de qualité à la traçabilité sans faille, produite dans des élevages responsables, à taille humaine par l’identification des produits, des certificats d’origine et de traçabilité de la viande. En 2024, les consommateurs retrouveront en plus sur les barquettes des QR code renvoyant à des recettes, des portraits d’éleveurs et aux actualités de la filière sur le site www.toutsurleboeufpays.fr.

- pour les éleveurs : la valorisation des produits dans l’ensemble des enseignes de l’île.

En 2024, les éleveurs parrainent les enseignes, et seront mis à l’honneur au plus proche des consommateurs.

Pour le président de la Sica Révia, Olivier Robert : "La Charte Boeuf engage des actions au service de l’ensemble des consommateurs réunionnais et au soutien du métier d’éleveur. Les actions portées au sein de la Charte par l’ensemble des acteurs de la filière permettent aux éleveurs de se sentir soutenus, et de donner le meilleur de leur production.

Nous sommes fiers de travailler avec les bouchers qui sont nos meilleurs ambassadeurs. Des actions sont portées pour valoriser les différents métiers de la filière : l’éleveur, le transformateur, le boucher, permettant de donner de l’avenir à nos métiers et d’assurer ainsi une continuité de la production. Cette persévérance, c’est celle du Bœuf Pays et de ses acteurs pour faire progresser au
quotidien notre filière, notre production, nos éleveurs."

Lire aussi - Filière bovine : les éleveurs péi défendent leur bifteck face à la baisse de production

guest
1 Commentaires
LOD
LOD
5 mois

Soutenir une filière moribonde et délétère et y engager des jeunes promis au chômage ; à l'opposé de ce qu'il faut faire : aidez à la transition vers une autre activité 100% végétale ; il faut vraiment être déconnecté du réel pour ne pas encourager à la transition (ou être financièrement intéressé, façon "après moi le déluge") ; Danone, société multinationale du lait met fin à la production de produits laitiers dans 2 usines d'Europe, l'ONU, OMS, FAO, GIEC... urgent à l'alimentation végétale... si vous ne souhaitez pas être sabordé, changez ; parce que le capitalisme veut survivre, alors lui je vous assure qu'il est en-train de devenir vegan !