Terres australes et antarctiques françaises

L'artiste Gorg One bientôt en résidence sur le Marion Dufresne

  • Publié le 12 mars 2024 à 12:00
  • Actualisé le 12 mars 2024 à 12:06

L'artiste Gorg One participera à la première rotation logistique de l’année du Marion Dufresne (OP1). Cette résidence "embarqué", qui permettra à l’artiste de découvrir les territoires qui l’inspirent depuis de nombreuses années, sera consacrée à la réalisation d’une série de fresques sur les différents districts, ainsi qu’à bord du Marion Dufresne. Nous publions le communiqué ci-dessous (Photo d'illustration sly/www.imazpress.com)

- Reprise des résidences d’artistes dans les Terres australes et antarctiques françaises -

L'administration supérieure des Terres australes et antarctiques françaises s'engage à promouvoir et à faire rayonner ces territoires éloignés et souvent méconnus au-delà de ses frontières à travers, notamment, des partenariats artistiques, culturels et éducatifs.

La résidence artistique "Ateliers des Ailleurs", portée par les Terres australes et antarctiques françaises et la Direction des affaires culturelles de La Réunion depuis 2011, a été interrompue en 2020 en raison de la pandémie de Covid-19.

Consciente de l'attrait de cette résidence en territoires isolés, l’administration supérieure a souhaité relancer les résidences artistiques sous une forme renouvelée, en proposant un partenariat "art & culture" à l'artiste Gorg One, déjà sensibilisé aux enjeux de ces territoires hors du commun.

En 2020, la collectivité s’était déjà engagée à ses côtés, avec la Direction des Affaires Culturelles de la Réunion et l’Académie de La Réunion, pour accompagner son projet de résidence artistique en territoire scolaire au lycée professionnel Vue Belle à Saint-Paul.

Dans le prolongement de cette résidence, et afin de donner une plus grande visibilité au travail des élèves, Gorg One avait accepté le défi lancé par les Terres australes et antarctiques françaises : passer de la création d'une œuvre monumentale à la conception, tout aussi exceptionnelle, d'un timbre. Un défi relevé avec passion et enthousiasme.

- La résidence de Gorg One : un souhait de résonnance entre les TAAF et La Réunion -

Cette année, notre objectif est de poursuivre ce travail en intensifiant la résonance entre les œuvres de Gorg One de sensibilisation à la faune exceptionnelle de ces territoires préservés, créées ici à La Réunion, et celles qui seront bientôt réalisées sur les districts austraux et sur l’île Tromelin.

Gorg One apportera sa créativité et son talent sur chaque district ravitaillé par le Marion Dufresne, en donnant vie à des fresques qui reflètent la diversité et la beauté des territoires.

Si ce travail créatif sera pour lui l’occasion de découvrir des lieux qui l’inspirent depuis de nombreuses années, ce sera également pour les hivernants une formidable ouverture sur le processus artistique. De la conception à la réalisation, ils auront le privilège d'assister à la naissance de ces œuvres, directement inspirées de son voyage et de la biodiversité exceptionnelle des districts.

L'aventure artistique ne s'arrêtera pas là ! À son retour, le travail de Gorg One sera mis à l’honneur lors de la Nuit des musées (le samedi 18 mai), avec une ouverture exceptionnelle au grand public du siège des Terres australes et antarctiques françaises à Saint-Pierre pour une soirée immersive dans l'univers créatif de l'artiste, qui réalisera une fresque en temps réel !

L'artiste envisage cette performance comme une opportunité de fusionner son style unique avec les réflexions suscitées par son voyage à bord du Marion Dufresne. Cette œuvre sera réalisée dans la continuité des œuvres réalisées dans les territoires.

Enfin, Gorg One signera un bloc-timbres en réalité augmentée qui sera dévoilé en 2025 à l’occasion de la célébration du 70e anniversaire des Terres australes et antarctiques françaises.

Nous sommes impatients de voir cette collaboration unique entre Gorg One et les Terres australes et antarctiques françaises prendre vie, et créer un pont entre Art et Nature qui perdurera bien après le retour du Marion Dufresne à bon port.

- À propos de : Gorg One -

Artiste graffeur-peintre depuis 2007, installé à La Réunion depuis 2005, Fred Boulon est en mouvement perpétuel, il expérimente, il va à la rencontre, met tout en branle pour œuvrer. Il exprime son attachement pour la Nature dans le choix de ses œuvres.

Le sujet est important dans la démarche de Gorg One. C’est un peintre animalier. La recherche n’est pourtant pas dans le dessin descriptif scientifique et patrimonial de l’animal. Il ne reproduit pas, ne représente pas les espèces pour les décrire. Il exprime le silence, les battements des ailes, les sons, la profondeur, la peur, la fragilité.

L’animal en voie de disparition s’est imposé comme une nécessité, une contrainte, l’axe de son regard. Mais c’est aussi le fil d’Ariane par lequel il saisit l’urgence qui marque notre monde, son extrême violence, et le rapport conflictuel que nous entretenons avec la nature. Sa recherche plastique évolue alors pour trouver la possibilité d’une collision entre son travail esthétique et les enjeux de notre temps.

"Ce qui l’intéresse est de saisir, par le trait, l’âme de l’animal. Ses lignes se précisent et remplacent peu à peu les aplats de couleurs. Aujourd’hui, la forme tend vers l’abstraction. C’est un trait qui vibre, des mouvements cassants, des ruptures ton sur ton".

Avec le tracé, l’outil revient en force. L’utilisation du pinceau, longtemps mis de côté, est, aujourd’hui, revisité, très présent dans son procédé de création. Le trait EST le mouvement. La continuité de son intention, le lien entre son corps et le déplacement, les lignes, les courbes, les élans, la présence, le passage, le souffle de l’animal.

Gorg One propose une danse, un duo avec l’animal qui apparaît, vibrant de mouvement sur la toile.

Terres australes et antarctiques françaises :

Les Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) sont constituées de cinq districts : l’archipel Crozet, l’archipel Kerguelen, les îles Saint-Paul et Amsterdam (ces trois districts constituant les Terres australes, ou districts austraux), la terre Adélie en Antarctique, et les îles Éparses. Ces dernières, rattachées aux TAAF depuis la loi du 21 février 2007, rassemblent dans le canal du Mozambique les îles tropicales de l’archipel des Glorieuses, Juan de Nova, Europa et Bassas da India, ainsi que Tromelin au nord de La Réunion. La zone économique exclusive (ZEE) associée, de 2,3 millions de km2 soit plus de 20 % du territoire maritime français, permet à la France d’être la deuxième puissance maritime mondiale.

Territoire sans population permanente ni élus, les TAAF sont placées sous l’autorité d’un préfet, administrateur supérieur, qui y exerce l’intégralité de l’action publique. L’administration supérieure assure des missions de souveraineté, de soutien à la recherche scientifique et de préservation du patrimoine naturel.

La multiplicité de ces missions, l’isolement des territoires, le maintien d’activités scientifiques en milieux extrêmes et isolés, demandent aux TAAF de mettre en place une chaîne logistique complexe, assurée notamment par leur navire ravitailleur, Le Marion Dufresne, et leur patrouilleur polaire brise-glace, L’Astrolabe.

 

guest
0 Commentaires