Sécurité entre les deux îles

Le préfet rencontre les autorités mauriciennes pour renforcer la coopération

  • Publié le 20 février 2024 à 20:26
  • Actualisé le 20 février 2024 à 21:04

Le préfet de La Réunion, Jérôme Filippini s’est rendu à Maurice (Port-Louis) ce mardi 20 février 2024 dans le cadre du Groupe de contact sur la sécurité entre La Réunion et Maurice. Ce groupe est coprésidé par le préfet de la Réunion et Ravi Meettook, Secrétaire aux affaires intérieures au Bureau du Premier ministre. Deux arrangements techniques sur la sécurité maritime et la lutte contre le trafic de stupéfiants ont été signés à l’occasion de cette réunion. Nous publions le communiqué ci-dessous (Photo d'illustration sly/www.imazpress.com)

A l’issue de la séance de travail, le préfet s’est entretenu avec le Premier ministre adjoint, l’Honorable Louis Steven Obeegadoo. Plusieurs sujets importants ont été discutés lors de cet échange, parmi lesquels la prochaine commission mixte Réunion-Maurice qui est prévue pour se tenir à Port Louis au second semestre 2024.

Troisième rendez-vous du groupe de contact depuis un an et demi, la rencontre a permis de poursuivre les échanges sur les questions de sécurité intérieure et de sécurité maritime. A l’occasion de cette réunion, deux conventions ont été signées. Elles permettront de renforcer la lutte commune contre les stupéfiants, ainsi que la surveillance et la sécurité maritime entre les deux îles.

La délégation française conduite par M. Jérôme FILIPPINI, était composée en particulier du directeur territorial de la police nationale, du commandant de la gendarmerie de La Réunion, du directeur des douanes, du commandant de la zone maritime sud de l’océan Indien, de la directrice de la sécurité intérieure et du directeur du centre régional opérationnel de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) de la Réunion.

La délégation mauricienne, conduite par Monsieur Ravi MEETTOOK, Secrétaire aux affaires intérieures, était composée, entre autres, de nombreux hauts responsables du Bureau du Premier ministre, de la police, des Douanes, de l’Immigration, et de la sécurité maritime.

La réunion s’est tenue dans la matinée au réceptorium de l’Assemblée nationale. Elle a abordé de nombreux sujets d’intérêt commun entre les deux îles dans les domaines de la sécurité intérieure et de la sécurité et de la sûreté maritimes.

Les participants ont effectué un état des lieux complet des actions entreprises depuis la précédente réunion (signature de l’Arrangement technique sur la coopération douanière, formations, contrôles, missions conjointes, amélioration des modalités de coopération en matière de lutte contre l’immigration illégale...).

Ils ont défini les priorités à venir (formations conjointes sur le contre-terrorisme, sur la fraude documentaire, contrôles douaniers conjoints, mission de l'Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique à Maurice.

Face aux nombreux défis communs, les délégations ont réaffirmé leur volonté forte de poursuivre et approfondir la coopération et les échanges d’informations entre Maurice et La Réunion.

En matière de sécurité intérieure, les thèmes abordés ont concerné la lutte contre les stupéfiants, la lutte contre le blanchiment d’argent en matière douanière, la lutte contre l’immigration illégale, la lutte anti-terroriste et la lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique. En particulier, en matière de lutte contre l’immigration illégale, les deux parties ont décidé de travailler en 2024 à l’élaboration d’une convention conjointe d’échanges d’informations.

De nouveaux sujets de travail en commun, correspondant à des enjeux de société prégnants à La Réunion et Maurice, ont été validés tels que la lutte contre la prostitution, la lutte contre les violences intra familiales et la lutte contre l’insécurité routière.

S’agissant de la sécurité et de la sûreté maritimes, de nouveaux thèmes de travail en commun ont été abordés : police en mer, lutte contre la pollution en mer et coopération par rapport aux menaces cycloniques.

Deux arrangements techniques ont été signés à l’occasion de cette réunion du groupe de contact :

- Un arrangement technique sur l’échange d’informations en matière de surveillance de la navigation maritime et la formation de personnels dont l’objectif est de renforcer l’échange d’informations existant en matière de sécurité maritime. Cet accord vise par ailleurs à harmoniser les pratiques des deux centres opérationnels français (Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage CROSS) et mauricien (Centre de Coordination de Sauvetage Maritime, MRCC).

- Un arrangement technique en matière de lutte contre le trafic illicite de stupéfiants dont l’objectif est de faciliter les échanges d’information opérationnels et les actions de formation générale et spécialisée.

Le groupe de contact bilatéral sur les enjeux de sécurité a été mis en place en mars 2011 et s’était réuni pour la dernière fois le 6 juin 2023 à Saint-Denis de La Réunion. Il se réunit une à deux fois par an. Les agents de la Réunion et de Maurice échangent régulièrement pour faire face aux défis communs de sécurité dans la zone stratégique de l’Océan Indien.

Ces rencontres annuelles et la qualité de la coopération opérationnelle, qui a été rappelée à cette occasion, témoignent du haut niveau des échanges sur la sécurité entre Maurice et La Réunion.
 

guest
0 Commentaires