Pour de meilleures conditions de travail

Les laboratoires de biologie médicale Cerballiance en grève

  • Publié le 2 mai 2024 à 10:52
  • Actualisé le 2 mai 2024 à 11:08

Ce jeudi 2 mai 2024, les syndicats CGTR et FO, représentants les salariés de Cerballiance Réunion, ont annoncé le dépôt d'un préavis de grève reconductible. Une décision pour dénoncer des "augmentations salariales insuffisantes pour répondre aux attentes de l'ensemble du personnel" (Photo d'illustration : www.imazpress.com)

"Le personnel revendique de meilleures conditions de travail" face à "l'insuffisance des remplacements, l'accroissement de la productivité et de la pression au travail, la surcharge de travail, banalisation du travail et des horaires...", lance les syndicats dans un communiqué.

" De plus, la situation actuelle de notre entreprise avec l’implication de la Deets et la CGSS dans le cadre de RPS, la surcharge de travail et le mal-être des salariés ne peuvent être ignorées."

Dans un courrier adressé au directeur des laboratoires Cerballiance Réunion, les syndicats déplorent la rupture d'un dialogue social. " Nous regrettons que les discussions n'aient pas abouti à un accord satisfaisant pour toutes les parties et que cela nous pousse à envisager une action collective."

- Les syndicats veulent des augmentations -

CGTr et FO ont rappelé dans un courrier commun leurs revendications pour les salariés.

- Augmentation à 5 % pour les salariés jusqu’au coefficient 350.

- Nous demandons une augmentation du coefficient pour les secrétaires au bout de 15 ans d’ancienneté.

Il a été acté dans le cadre des NAO 2023 l’actualisation de la grille de classification interne à Cerballiance Réunion des coefficients des coursiers, agents d’entretien et des IDE.

- Prime pour les Secrétaires de 100 euros pour les jours fériés

- Prime de Risque pour tous les coursiers à 90 euros.

- Prime de dialyse de 150 euros tous les 3 mois

- Prime Plateau pour la reconnaissance du travail à 200 euros

- Mise en place d’un 13ème mois

- Demande de plus de Moyens Humains sur les Plateaux et les Sites Périphériques pour réduire la charge de travail excessive afin d’assurer un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

- Mise en place d’un vrai Pool de remplacement au sein de l’entreprise pour les trois régions.

"Nous restons bien entendus ouverts au dialogue et à la négociation afin de trouver une solution qui satisfasse l'ensemble des parties.

www.ipreunion.com / redac@ipreunion.com

guest
2 Commentaires
Delmotte
Delmotte
3 semaines

Toujours mobilisés pour tous les salariés ; la Direction y veut « des conditions acceptables pour mettre fin au conflit «  , nous souhaitons des conditions acceptables pour mieux vivre notre vie professionnelle.

Delmotte
Delmotte
3 semaines

Un Président qui annonce une augmentation de plus de 4% du CA en 2023, ne peut pas avoir comme réponse pour justifier la non augmentation de salaire , que les charges de l'entreprise ont augmenté...