À la une de ce mercredi soir

Les quatre infos à retenir : Saint-Denis, Maurice, eaux et agriculture

  • Publié le 21 février 2024 à 19:05
  • Actualisé le 21 février 2024 à 20:16

BONSOIR - À la une de ce mercredi 21 février 2024 : - Saint-Denis : un homme armé fait irruption dans un restaurant, l'individu interpellé - Cinq Réunionnais arrêtés à Maurice avec 795 grammes de cannabis - Désinfection d'eaux minérales : Foodwatch va porter plainte contre Nestlé - Visas, pesticides, simplification: Attal donne des gages aux agriculteurs avant le Salon

Saint-Denis : un homme armé fait irruption dans un restaurant, l'individu interpellé

Ce mardi 20 février 2024, en soirée, un homme armé d'un couteau et d'une matraque télescopique a fait irruption dans un restaurant de Saint-Denis situé avenue de la Victoire. Selon le Journal de l'Île, l'individu a proféré des menaces de mort. Rapidement sur place, les forces de l'ordre ont appréhendé l'agresseur, blessant trois policiers de la brigade anticriminalité. Une information qu'a pu confirmer Imaz Press auprès des policiers.

Cinq Réunionnais arrêtés à Maurice avec 795 grammes de cannabis

Ce mardi 20 février 2024, cinq personnes en provenance de La Réunion ont été interpellées à leur descente de l'avion à Maurice. En leur possession, 795 grammes de cannabis, relatent nos confrères de l'Express Maurice. Les cinq suspects avaient réparti la drogue en petites quantités sur eux, et ils sont arrivés à bord de deux vols différents. Arrêtés et placés en garde à vue, il devraient être présentés à la justice ce mercredi.

Désinfection d'eaux minérales : Foodwatch va porter plainte contre Nestlé

L'association de défense des consommateurs Foodwatch va porter plainte mercredi contre Nestlé Waters et le groupe Sources Alma pour les traitements de désinfection interdits auxquels ils ont eu recours sur leurs eaux minérales, dont Vittel et Perrier, a-t-elle fait savoir mercredi.

Visas, pesticides, simplification: Attal donne des gages aux agriculteurs avant le Salon

Un mois après le début d'un mouvement d'exaspération des paysans, Gabriel Attal a placé mercredi l'agriculture "au rang des intérêts fondamentaux" du pays, récapitulant les engagements déjà pris par le gouvernement pour les soutenir et annonçant quelques nouvelles mesures sur les visas ou les pesticides, par exemple.

guest
0 Commentaires