[PHOTOS] Dispositif "Places nettes"

Opération anti-pousse : huit personnes interpellées, leurs véhicules immobilisés

  • Publié le 20 mars 2024 à 17:57
  • Actualisé le 20 mars 2024 à 18:09

Du samedi 16 au lundi 18 mars 2024, , dans le cadre du dispositif "Places Nettes", une opération de grande ampleur baptisée "Pousses 974" a été menée à Cambaie et sur l’ensemble du département par la gendarmerie de La Réunion. 431 personnes et 265 véhicules ont été contrôlés pour 64 infractions au code de la route sanctionnées. Huit personnes ont été interpellées et leurs véhicules immobilisés (Photo Préfecture)

Conduite sous l’autorité de Jérôme Filippini, préfet de La Réunion, et sous la direction judiciaire du parquet de Saint-Denis, cette opération a "notamment permis une présence visible, dissuasive et répressive à Cambaie, commune de Saint-Paul, zone régulièrement concernée par des « pousses » de véhicules" indique la préfecture.
 
Une "phase judiciaire" est venue "concrétiser les efforts entrepris avec l’interpellation de 8 personnes, dans le cadre de l’infraction de « rodéo motorisé » (L236-1 du code de la route : conduite d’un véhicule terrestre à moteur compromettant la sécurité des usagers ou la tranquillité publique et violations délibérées de la réglementation routière, en réunion)" détaillent les autorités.

Ces personnes encourent jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 30 000 euros d’amende. Les huit véhicules utilisés ont été immobilisés et pourraient être confisqués, comme peine complémentaire.
 
L’opération a permis également la saisie de 50 grammes de produits stupéfiants (zamal, MDMA et cocaïne).
 
Les effectifs de l’escadron départemental de sécurité routière (EDSR) de La Réunion ont été renforcés pour l’occasion, par 72 militaires de l’escadron de gendarmerie mobile de Pithiviers (Loiret), des équipes cynophiles spécialisées dans la détection de stupéfiants. Ce sont 99 militaires de la gendarmerie qui ont été déployés sur les différentes phases de cette manœuvre opérationnelle d’envergure.
 
"En complément des missions quotidiennes de sécurité des mobilités menées par l’EDSR, cette opération de lutte contre les rodéos motorisés vise à interdire et dissuader les auteurs, afin de préserver la population des nuisances engendrées et éviter que des comportements dangereux ne provoquent d’accidents graves" détaille la préfecture.
 
D’autres actions seront menées à Cambaie et sur l’ensemble du territoire réunionnais, pour prévenir et réprimer la réitération des "pousses".
 

guest
2 Commentaires
ben
ben
4 mois

bravo! fumée noire stop! distance securité oui vitesse limité oui aussi ds les rond points!

Missouk
Missouk
4 mois

Il faudrait que ces opérations soient plus fréquentes. Sur la contournante de St Joseph et aux abords, certains soirs, c'est l'"enfer"!