Logement - Contrôles effectués par la CNL

Plus de 980 000 euros de charges locatives abusives

  • Publié le 12 juillet 2012 à 11:15

981 336 euros de charges locatives abusives. C'est ce que dénonce la CNL (confédération nationale du logement) à La Réunion, suite à des contrôles effectués en 2010 auprès de 10 406 logements sur l'ensemble de l'île. Ces locataires de la SIDR, de la Semader, de l'Immobilière de La Réunion et de la SHLMR, auraient en effet payé des charges qui relevaient de leurs bailleurs. Quelques exemples de ces charges abusives : salaire d'agent d'entretien et de concierge, paiement de l'eau chaude solaire là où il n'y en a pas, fuites d'eau, enlèvement de véhicules et d'encombrants, abonnements téléphoniques dans les ascenseurs, ou encore achats d'ampoules pour les parties communes.

La confédération nationale du logement vient de passer des mois à éplucher les charges locatives de 10 406 logements et les factures des bailleurs. Quatre bailleurs ont été contrôlés : la SIDR, la Semader, l'Immobilière de La Réunion, et la SHLMR. Ce sont exactement 981 336,52 euros de charges abusives qui ont été relevés. Et cela sans la taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM). Avec la TEOM, le total des charges abusives qui portent sur une année atteint plus de 16,4 millions d'euros.
guest
2 Commentaires
james
james
11 ans

oui la TEOM est à la charge du locataire mais pas une TEOM répartit de maniere arbitraire sans prendre en compte les affectations selon le code des impots.
la SIDR divise le montant de la TEOM par le nombre de logements sans prendre en compte les adresses des logements !!!!!

gully
gully
11 ans

scandaleux! mais il me semble que la teom est bien à la charge du locataire.