Tribunal de Saint-Denis

Ruffine Hoarau menace de se mettre en grève de la faim

  • Publié le 24 juin 2013 à 16:34

Ce lundi 24 juin 2013, devant l'entrée du tribunal de grande instance de Saint-Denis, Ruffine Hoarau brandit une pancarte. Elle attend l'arrivée du nouveau procureur, estimant être victime d'irrégularités dans ses procès. Depuis bientôt un an, ses requêtes en justice restent sans réponse. Elle entamera une grève de la faim si elle n'est pas entendue d'ici la mi-juillet.

C'est en 2007 que commencent les ennuis pour Ruffine Hoarau qui comparaît pour la première fois dans une affaire de délimitation de parcelle. En 2009, nouvelle comparution cette fois pour une rupture de bail, qui aurait conduit la mère de famille à perdre un peu plus de 70 000 euros.

Pour elle dans ce procès il y a eu un "manquement à la déontologie de l'avocate du parti adverse" qui s'avère être la bâtonnière de l'ordre. D'après elle, ses anciens avocats "auraient transmis des informations qui visaient à lui faire perdre son procès".

Autre "irrégularité" dans le dossier, l'avocat commis d'office a été suspendu alors qu'elle demandait le renvoi en cassation, sa demande en cassation n'a donc pas été retenue.

guest
1 Commentaires
Justine
Justine
10 ans

Il nous faudrait davantage de renseignements sur ce qui lui a été reproché pour avoir une opinion .... Exemple : rupture de bail ? avec qui ? pourquoi ? conséquences pour les différentes personnes en cause ...?