[PHOTOS/VIDÉOS] Géral Darmanin sera en visite dans l'île mercredi

Belal : l'alerte rouge maintenue mardi matin, l'heure du passage en phase de sauvegarde pas encore décidée

  • Publié le 15 janvier 2024 à 23:57
  • Actualisé le 16 janvier 2024 à 06:06

L'alerte violette est levée, La Réunion est repassée en alerte rouge dès 13h ce lundi 15 janvier 2024. L'alerte rouge devrait être levée ce mardi, mais l'heure n'est pas décidée pour l'instant. "La sortie d'alerte rouge doit se faire en sécurité" a estimé Jérôme Filippini. Le cyclone se trouve désormais à 50 km au large de la côte sud-est de La Réunion. Les bandes périphériques du cyclone continueront d'influencer la météo jusqu'à mardi, avec des rafales de vent et de la pluie. Si des rafales de vent dépassant les 180 km/h ont été enregistrés ce lundi matin, "nous avons échappé aux conditions cataclysmiques" a indiqué le représentant de l'Etat. Belal "restera dans l'histoire des cyclones" a-t-il estimé. Suivez notre direct (Photos : rb/sly/www.imazpress.com)

  • C'est la fin de ce direct, nous nous retrouvons demain !

    Merci de nous avoir suivis tout au long de la journée.

  • Gérald Darmanin sera à La Réunion mercredi

    À la demande d'Emmanuel Macron, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, sera dans l'île mercredi. Il partira demain soir, arrivera mercredi matin et passera la journée sur l’île. Son programme n'a pas été précisé pour l'heure.

     

  • Cyclone Belal : Air Austral reprendra ses vols mardi soir

    La Préfecture de La Réunion a annoncé la levée de l’alerte violette ce lundi 15 janvier 2024 à 13h00. Les Aéroports de Pierrefonds et de Roland Garros pourront rouvrir leurs portes à partir de 18h30 le mardi 16 janvier 2024, et redémarrer leurs opérations aériennes à partir de 20h00, conformément aux prévisions établies et décision préfectorale. Air Austral annonce ainsi  la reprise de son activité. Le premier départ est programmé à compter de 21h20, le premier vol à l’arrivée est prévu pour 20h00. Des perturbations ne sont néanmoins pas à exclure.

    Retrouvez le programme des vols

  • "Un certain nombre de désordres sur le réseau routier, téléphonique et électrique" relevé à l'Entre-Deux

    "Le Maire Bachil Valy ainsi que les pompiers du SDIS de l’Entre-Deux sont allés en reconnaissance dès la levée de l'alerte violette. Ils ont constaté un certain nombre de désordres sur le réseau routier, téléphonique et électrique. À ce sujet, EDF, Orange et l’UTR ont été prévenus des problèmes que nous avons constatés sur leurs réseaux respectifs et doivent mobiliser leurs équipes afin de solutionner les désagréments que nous subissons dans les meilleurs délais" écrit la commune.

    "Dès la première heure demain mardi 16 janvier, les services seront à pied d'œuvre afin de libérer les différents axes routiers communaux pour permettre la circulation de tout un chacun dès la levée de l'alerte rouge."

    Vous pouvez joindre les services communaux dès demain afin de nous faire remonter les problématiques que vous rencontrez en lien avec le passage du Cyclone BELAL au 0 262 39 50 50 ( accueil ).

  • Territoire de l'ouest : point sur l’état des ravines et des ouvrages de lutte contre les inondations

    Sur la commune de Saint-Paul :

    L’intervention des équipes sur le Canal Saint-Charles a permis de dégager les obstacles et d’entamer la décrue.
    Le niveau de l’eau sous le pont de la RD5 continue de descendre mais le radier du Bernica reste submergé.
    Le démontage du batardeau ne pourra se faire qu’après la levée de l’alerte rouge par le Syndicat Mixte du Parc Routier de La Réunion.
     
    À Saint-Gilles, la ravine a débordé dans le port, occasionnant des dépôts de part et d’autre de la digue. La plage des Roches Noires a été fortement réduite, et la ravine se déverse dans la mer.
     
    Sur les autres communes

    Les équipes ayant effectué les contrôles sur les ouvrages, les ravines et les cours d’eau n’ont pas relever de problèmes particuliers.

     

  • Le Président assure sa "pleine mobilisation"

    Emmanuel Macron a exprimé sa "reconnaissance aux forces engagées à La Réunion pour porter secours à nos compatriotes sinistrés", écrit-t-il ce lundi soir sur son compte X, après le passage du cyclone. "A tous les habitants et aux élus, je veux assurer notre pleine mobilisation" a-t-il ajouté. Le chef de l'Etat a aussi apporté sa "solidarité" aux Mauriciens.

     

  • L’aéroport sera ouvert ce mardi  à partir de 18h30 pour permettre les opérations d’enregistrement des passagers

    Le dispositif "Forte Affluence" sera maintenu, seuls les passagers auront accès à la zone d’enregistrement.

    L’aéroport s’organise pour rester ouvert 24h sur 24 étant donné la haute saison et le nombre de passagers attendus.

    Les compagnies aériennes communiqueront les nouveaux horaires de leurs vols à leurs passagers.

    Les voyageurs sont invités à prendre leurs précautions et à tenir compte des difficultés qu’ils pourraient rencontrer sur le réseau routier. 

    Les horaires réactualisés en temps réel seront disponibles sur le site internet https://www.reunion.aeroport.fr/ ou en composant le numéro du répondeur des mouvements aériens au 0262 28 16 16.

     

  • Vers un retour progressif à la normale 

    - Tous types d'accueils de mineurs restent fermés en phase de sauvegarde. Au regard de cette situation, l’activité économique ne reprendra qu’à la levée de l’alerte rouge. 

    - L’aéroport Roland Garros reprendra ses vols commerciaux dès 20h mardi, avec une ouverture aux passagers pour les démarches d’embarquement dès 18h30.

    - Il conviendra de rester informé, pour connaître l’évolution des consignes des autorités. La phase de sauvegarde pourra en effet être conditionnée à des restrictions liées aux conséquences du passage du cyclone Belal.

    - Pour répondre aux différentes interrogations de la population, la cellule d’information du public (CIP) reste activée au 09 70 80 90 40 pour répondre aux interrogations de la population, en dehors de toutes urgences.





     

     

  • Belal est désormais situé à une cinquantaine de kilomètres au Sud-Est de La Réunion

    Nous restons sous l’influence des bandes périphériques ce soir et la nuit prochaine, avec des rafales de vent fortes : 100 à 120 km/h sur le littoral, 130 à 140km/h dans les hauts et jusque 170km/h au Piton Sainte-Rose. Pour ce mardi, le temps restera perturbé, avec quelques précipitations modérées et des rafales de l’ordre de 80 km/h.

    "Après le passage du cyclone Belal, de nombreux axes routiers sont encombrés d’arbres, de branches, d’éboulements et de lignes électriques sur l’ensemble de l’île. Certains ouvrages d’art doivent être vérifiés. Le travail de reconnaissance, qui a débuté ce lundi après-midi, doit se poursuivre dans les heures qui viennent pour permettre demain matin le déblaiement des routes et leur sécurisation" rappelle la préfecture.

    - Le préfet de La Réunion maintient en ce sens l’alerte rouge, et donc le confinement de la population. L’heure de la levée de l’alerte rouge et le passage en phase de sauvegarde (reprise de la vie normale sous conditions) seront annoncés en milieu de matinée de demain lorsque la sécurisation des routes sera assurée.

    - Pour permettre ce nettoyage des routes, les sapeurs-pompiers de La Réunion et les forces armées dans la zone sud de l'océan Indien (FAZSOI) apporteront leur concours, au bénéfice des communes, du Département et de la Région.

    - Comme annoncé par le ministre de l’Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, près de 130 pompiers, 10 gendarmes et 15 agents EDF et ENEDIS arriveront également en renfort dès ce mardi de l’Hexagone et de Mayotte.

     

  • Le maire de Sainte-Marie sollicite la déclaration de catastrophe naturelle

    "Le passage du cyclone “Belal” a occasionné de très graves dommages à la commune de Sainte-Marie, qui sollicite la déclaration de catastrophe naturelle" annonce la commune ce lundi soir. "Aucun quartier n’a été épargné par les vents et les précipitations."

    La mairie centrale a elle aussi subi des dégâts, "qui rendent ses locaux impraticables jusqu’à nouvel ordre". "En conséquence, le site de l’hôtel de ville ne sera pas accessible demain au public. Celui-ci est invité à se rendre dans les mairies annexes pour toutes démarches" indique la commune.

  • A Maurice, le manque de préparation des autorités provoque la colère du Premier ministre

    "Lors de son intervention ce lundi 15 janvier, Pravind Jugnauth a fait part de son mécontentement et sa colère face à la situation chaotique qui règne dans le pays depuis ce matin" rapporte L'Express de Maurice. "Selon lui, les décisions ont été prises suite aux informations fournies par la station météo. Il a annoncé la démission du directeur, Ram Dhurmea. C’est désormais le no. 2 de la station qui est aux commandes" ajoutent nos confrères.

  • Des perturbations de l’alimentation en eau sont en cours ou à prévoir dans les secteurs suivants :

    Saint-Denis

    Suite à une perte de l'alimentation électrique, des coupures d'eau sont en cours dans les secteurs de La Bretagne et de La Montagne.

    Les rues et voies concernées sont détaillées dans la rubrique FlashInfo du site dioneo.re

    Saint-Louis

    Suite à des pertes d'alimentation électrique, des interruptions de la distribution d'eau sont en cours ou à prévoir dans une grande partie de la commune de Saint-Louis :

    - dans les secteurs alimentés par les réservoirs du Petit Serré, La Rivière Curepipe, La Rivière Hubert Delisle, Tapage 4 et Palissade, dès à présent,

    - dans les secteurs alimentés par les réservoirs Tapage 2 et Ouaki, à partir de ce soir 22h00.

    • Saint-Pierre

    Suite à des pertes d'alimentation électrique et d'accès à certaines ressources, des interruptions de la distribution d'eau sont en cours ou à prévoir dans une grande partie de la commune :

    - dans les secteurs alimentés par les réservoirs Basse Terre, Dassy, Ravine des Cabris, Bois d'Olives, Bassin Martin, Ligne des 400 et Mont Vert les Bas, dès à présent,

    - dans les secteurs alimentés par le réservoir Ville Salette à partir de ce soir 22h00,

    - dans les secteurs alimentés par les réservoirs Fredeline, Cote 100, Ligne des Bambous et Concession Condé à partir de cette nuit,

    - dans le secteur de Grand Bois à partir du mardi 16 janvier 2024 matin à 10h00,

    - dans les secteurs alimentés par les réservoirs Piton Mont Vert et Ville Bank à partir du mardi 16 janvier 2024 en fin de journée.

    Etang-Salé

    Suite à une perte de l'alimentation électrique, la distribution d'eau est actuellement interrompue dans les rues et voies suivantes alimentées par les réservoirs Lambert les Bas et Pacific.

    Les rues et voies concernées sont détaillées dans la rubrique FlashInfo du site runeo.re

    Bras-Panon

    Sans possibilité d’intervenir physiquement sur les installations, des coupures d’eau sont à prévoir en fin de journée sur l’ensemble de la commune.

    La Possession 

    Suite à la perte de l'alimentation électrique, des coupures d’eau sont en cours dans le secteur de Ravine à Malheur Village.

    L’alimentation en eau est pour le moment maintenue sur les autres secteurs et l’ensemble des communes de Sainte-Suzanne et Le Port.

     

  • Maurice décrète un couvre-feu à 20 heures

    Lors de sa conférence de presse ce lundi 15 janvier, le Commissaire de police a fait savoir qu’un couvre feu sera imposé à 22 heures ce soir jusqu’à midi demain, mardi 16 janvier.

    Tout contrevenant sera passible d’une amende allant jusqu’à Rs 100 000 et une peine d’emprisonnement maximale de deux ans. Seuls les employés des services essentiels seront autorisés à circuler.

    De plus, il a aussi évoqué un possible passage en alerte 4 si les conditions météorologiques se détériorent.

  • Une reprise de l'activité dès mercredi

    "Dès mercredi je l'espère, la phase de sauvegarde sera activée pour que l'activité économique puisse reprendre", souligne Jérôme Filippini.

  • L'aéroport sera ouvert demain, mardi, à compter de 18h30

    L'aéroport va s'engager à rester ouvert 24/24h et dès 18h30 pour une reprise des vols dès 20 heures ce mardi 16 janvier.

  • L'alerte rouge toujours en vigueur demain matin

    "C'est seulement dans la matinée de demain que j'indiquerai à quelle heure prendre fin l'alerte rouge", précise le préfet. "Je ne peux pas prendre cette responsabilité de laisser les Réunionnais s'engager sur des routes dangereuses."

    Le préfet s'exprimera donc demain matin pour faire le point.

  • Demain, "ne sera pas un retour à la normale"

    Demain, "la journée ne sera pas un retour à la normale". "Les communes devront sécuriser les voiries et les routes", note le préfet. Des personnels qui bénéficieront des soutiens du Sdis et de l'armée.

    Des renforts nationaux et zonaux qui arriveront demain et mercredi, "qui vont permettre d'agir pour mettre en route La Réunion."

  • "L'impact sur les routes n'a pas encore pu être mesuré et c'est maintenant qu'il va falloir le faire", précise le préfet.

  • "Ce cyclone restera dans l'histoire"

    "Le cyclone nous a frappé directement, durement mais n'a heureusement pas provoqué de cataclysme, celui qu'on redoutait. Son impact a été impressionnant. Il restera dans l'histoire des cyclones et ses effets n'ont pas tout à fait pris fin", déclare Jérôme Filippini, préfet de La Réunion.

     

  • Le Maire de l'Etang-Salé rappelle à la population de rester confinée

    Mathieu Hoarau appelle les administrés à  "ne pas emprunter les routes pendant la phase de sauvegarde afin de permettre aux différents services de sécuriser les itinéraires jonchés de branches ou de câbles électriques pouvant représenter un danger vital."

    "A toutes les équipes qui seront mobilisées pendant cette phase de rétablissement, courage et mobilisation au service du public."

     

  • Plus de 130.000 personnes sans eau

    L'eau potable et plus de 130.000 personnes n'ont pas d'eau et cela pourrait s'aggraver si les coupures électriques ne se sont pas améliorées d'ici là. C'est pourquoi l'ARS recommande de boire l'eau en bouteille.

  • Belal va s'atténuer au fil et à mesure des jours

    "Le centre du cyclone est situé à une cinquantaine de kilomètre de l'île et va s'atténuer au fil des jours à venir", note Céline Jauffrey, directrice interrégionale de Météo France.

    Demain, le temps sera tout de même perturbé avec des précipitations et des rafales modérées.

    Ce lundi, le mur de l'oeil et l'oeil ont circulé sur le territoire avec des rafales généralisées sur l'île, tel qu'on ne l'avait plus vu depuis Dina en 2002. Les vents ont atteint jusqu'à plus de 200km/h dans les hauts habités.

    Les précipitations ont été intenses dans les Hauts, précise Météo France.

    La houle a atteint son pic vers 8 mètres dans la journée.

    "La séquence météorologique s'achève donc et une nouvelle phase va démarrer", conclut-elle.

  • 150.000 clients sont privés d'électricité (soit 35% des clients d'EDF)

    "En coordination avec la cellule de crise de la Préfecture les équipes d'EDF se mobilisent pour établir un état des lieux technique du réseau et mettre en œuvre les réalimentations prioritaires. La phase de diagnostic réalisée sur le terrain par les techniciens nécessite des gestes de respect de la sécurité et de préservation de l'environnement dans les interventions" indique EDF.

    Dès la levée de l'alerte rouge les 200 techniciens EDF accompagnés des entreprises partenaires pourront intervenir pour réaliser les travaux de realimentation.

    Des équipes d'EDF Corse (15 salariés) doivent également arriver sur l'ile ce mardi 16 janvier et des salariés d'Enedis (45 salariés) ce mercredi en renfort des équipes d'EDF Réunion.

    EDF à la Réunion rappelle qu'il ne faut en aucune manière s'approcher d'un câble tombé à terre, en raison des risques d'électrocution.

    Pour signaler une situation d'urgence, présentant un risque à la personne, contacter le service dépannage : 0800 333 974
     

  • Des renforts "seront envoyés dans les prochaines heures à La Réunion" confirme Gérald Darmanin
     
    "Près de 150 personnels de la sécurité civile, des gendarmes ainsi que des agents d’Edenis arriveront sur place dès la réouverture de l’aéroport" précise le ministre de l'Intérieur et des Outre-mer
  • Belal fait une première victime à Maurice

    La montée soudaine des eaux à la suite des effets du cyclone Belal a engendré une première victime à Maurice. Il s’agit d'un quinquagénaire résidant à Pailles, indiquent nos confrères de l'île Maurice.

    Le corps sans vie de la victime a été découvert vers 12 h 25 le long de la New Trunk Road à Pailles, précise Défi Média.

    Cet agent de sécurité, circulant à moto pour rentrer chez lui, a été victime de la forte accumulation d’eau sur la route. Il a chuté et a été emporté par le courant puissant, se noyant par la suite.

    Dans la capitale Port-Louis, située sur la côte ouest, de puissantes vagues balayaient le front de mer ce lundi. Des voitures étaient bloquées, avec de l'eau jusqu'au capot, ou même emportées par le courant, selon des images diffusées par des médias locaux.

    "Des pluies torrentielles sont attendues dans les heures à venir", avec des rafales pouvant atteindre 100 km/h, ont ajouté les services météo.

    Les magasins et entreprises privées, dont les banques, ont fermé leurs portes et les administrations ont libéré leurs employés, afin qu'un maximum de personnes restent à l'abri. L'aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam est également fermé.

  • Belal est encore à proximité de La Réunion mais l'oeil s'éloigne au large sud-est de l'île

    Il s'est affaibli en intensité lors de son transit sur La Réunion mais reste toutefois au stade de cyclone tropical.

    - Impacts majeurs attendus : les vents faiblissent mais restent forts (autour de 100 km/h sur les bas, 150 km/h sur les hauts), un état de mer forte à très forte (vagues moyennes autour des 4m, les plus hautes proches de 6-8m) et des cumuls de pluies importants sont encore attendues dans les hauts mais faiblissants.

     

  • Les agents des routes sont à pied d'oeuvre

    Depuis 13 heures, les services de sécurité sont autorisés à circuler. Les agents des routes sillonnent donc l'île pour faire un état des lieux et remettre le réseau routier en état. Au Chaudron, cet après-midi, les arbres et branches présents sur la route sont entrain d'être retirés. Des élagages sont aussi en cours.

  • Port de Saint-Gilles : un bateau submergé par la houle de Belal

  • Le niveau de vigilance vagues-submersion abaissé

    La vigilance passe en orange dans le nord-est, le nord, l'ouest et le sud-ouest. L'est et le sud-est passent en vigilance jaune.

  • Jérôme Filippini, préfet de La Réunion, Céline Jauffret, directrice interrégionale de Météo France pour l’océan Indien feront un point sur la situation cyclonique à 19 heures.

  • Maurice en alerte 3

    La station météo de Maurice a émis un avertissement de classe 3 à 13 heures ce lundi 15 janvier 2024. Le cyclone Belal était situé à 170 kilomètres à l'ouest du Morne tandis qu'il se déplaçait dans une direction de l'est-sud-est à 12 km/h.

    Sur cette trajectoire, Belal se rapproche de Maurice et représente une menace directe pour le pays. Il est prévu qu'il passera à son point le plus proche très tôt mardi matin. Le rayon des vents cycloniques devrait traverser la partie sud de l'île.

  • A Saint-Benoit, le cyclone a endommagé des bananiers

  •  

  • Dans l’ouest de l’île, peu de personnes ne respectent pas l’interdiction de sortir

    Des petits groupes sont parfois formés devant les maisons. Dans le quartier de l’Etang Saint-Paul, qui était complètement inondé vers 13h, l’eau est redescendue.

    Des branches, des arbres, mais aussi des poteaux et des panneaux publicitaires jonchent les rues de l'ouest.

    “Nous avons des pompes de refoulements qui ont laché à cause des coupures de courant“ explique Sébastien Guyon, deuxième adjoint au maire de Saint Paul. “Nos équipes sont intervenues dès la levée de l’alerte violette. Les pompes ont pu être réparées. Cela a sans doute beaucoup aidé à la descente des eaux“ dit-il

    Un groupe de jeunes de ce quartier est occupé à couper des noix de coco. “On pas besoin de monter sur l’arbre, Belal a fait le boulot pour nous, nous n’avons qu’à nous baisser pour ramasser“ s’amuse Eddy, l’un des jeunes.

  • Des perturbations du le réseau d'eau

    Le passage du cyclone Belal en cours, et la dégradation des conditions météorologiques associées, engendrent des perturbations du service de l’eau (dégradation de la qualité, perturbations de l’alimentation, voire coupures) sur les communes gérées par runéo, Dionéo et Eaux de La Possession.

    Sur l’ensemble des secteurs, selon les recommandations de l’ARS et par mesure de précaution, l’eau du robinet ne doit pas être consommée pour la boisson ou la préparation des aliments.  Il s’agit de :

    - Préférer la consommation d’eau embouteillée ou à défaut, faire bouillir au préalable l'eau du robinet au moins 3 minutes,

    - Privilégier les usages non alimentaires (toilette, WC, ménage…).

    Ceci concerne l'ensemble des secteurs et des habitants de l’île. Ces dispositions restent valables jusqu’à nouvel avis annonçant le retour à une qualité sanitaire satisfaisante de l’eau.

    Des perturbations de l’alimentation en eau sont également en cours ou à prévoir dans les secteurs suivants.

    Saint-Denis

    Suite à une perte de l'alimentation électrique, des coupures d'eau sont en cours sur le secteur de La Bretagne depuis ce matin, et des coupures sont à prévoir sur le secteur de Moufia en fin de journée.

    Les rues et voies concernées sont détaillées dans la rubrique FlashInfo du site dioneo.re

    Saint-Louis

    Suite à la perte de l'alimentation électrique, des coupures d’eau sont en cours dans les secteurs desservis par les réservoirs Tapage 4, La Rivière Curepipe et Petit-Serré.

    Les rues et voies concernées sont détaillées dans la rubrique FlashInfo du site runeo.re

    Saint-Pierre

    Suite à la perte de l'alimentation électrique et de l'accès à certaines ressources, des coupures d’eau sont à prévoir :

        sur les secteurs desservis par les réservoirs Dassy et Bois d’Olives dès cet après-midi,

        sur le secteur desservi par le réservoir Ligne 400 à partir de la fin de journée,

        sur les secteurs desservis par le réservoir Cote 100 et Concession Condé à partir de cette nuit.

    Les rues et voies concernées sont détaillées dans la rubrique FlashInfo du site runeo.re

    Bras-Panon

    Sans possibilité d’intervenir physiquement sur les installations, des coupures d’eau sont à prévoir en fin de journée sur l’ensemble de la commune.

    La Possession

    Suite à la perte de l'alimentation électrique, des coupures d’eau sont en cours dans le secteur de Ravine à Malheur Village.

    L’alimentation en eau est pour le moment maintenue sur les autres secteurs et l’ensemble des communes suivantes  : Sainte-Suzanne, Le Port et l’Etang-Salé.

  • Saint-Paul découvre les premiers dégâts du cyclone Belal

     

  • Plus de 100.000 clients privés d'électricité

    Le cyclone Belal actuellement sur l’île, a engendré des dégâts importants sur le réseau électrique. EDF à la Réunion mobilise ses équipes pour assurer la fourniture d’électricité en réalisant des manœuvres techniques à distance.

    Le cyclone tropical BELAL touche actuellement La Réunion. L’alerte cyclonique est passée du niveau violet à rouge depuis ce lundi 15 janvier à 13h.

    La dégradation des conditions météorologiques a généré des coupures électriques dans tous les secteurs de l’île : 100.000 clients sont privés d’électricité (soit 23% des clients d’EDF).

    En coordination avec la cellule de crise de la Préfecture, les équipes d’EDF se mobilisent pour établir un diagnostic technique du réseau et mettre en œuvre les réalimentations prioritaires. EDF à la Réunion rappelle qu’il ne faut en aucune manière s’approcher d’un câble tombé à terre, en raison des risques d’électrocution.

    Pour signaler une situation d’urgence, présentant un risque à la personne, contacter le service dépannage : 0800 333 974

     

  • À 14 heures, 786 personnes sont hébergées, 136.000 clients privés d'électricité et 37.254 personnes sans eau

    Point de situation concernant le cyclone Belal:

    - Centre hébergement : 786 personnes hébergées
    - EDF : coupure de 136 000 clients soit 32%, toutes les communes concernées à l’exception de L’Étang-Salé.
    - Eau : Coupure de 37 254 personnes
    - Téléphonie fixe : 107 099 abonnés HS sur 332 383 au total 32,2% hors service
    - Téléphonie mobile : 226 relais hors service sur 1282 au total soit 17,6% hors service

  • Casud : le Plan eau citerne sera déployé après la phase de sauvegarde

    Dès la levée de l'alerte rouge et après la phase de sauvegarde, la CASUD en lien avec la commune du Tampon et Sudéau mettra en place le dispositif Plan eau citerne. Des citernes d'eau seront placées au niveau de chaque école du Tampon.

  • À Sainte-Suzanne, les stigmates de Belal

  • A Saint-Paul, la zone de Savannah est complètement inondée

  • Belal impacte aussi Maurice

    Si le cyclone ne passe pas directement sur l'île soeur, elle reste exposée aux conséquences du système. Les routes sont complètement inondées, regardez :

  • Retrouvez-nous sur Instagram

    De très - très - nombreuses images de Belal sont à retrouver sur notre compte Instagram, où nous repartageons les images de nos abonnés. Rejoignez-nous :

     

  • Branches, arbres, poteaux...Les rues, de l'ouest à l'est, sont marquées par le passage de Belal

     

  • A Sainte-Suzanne, le passage du cyclone a fait monter les eaux

  •  

  • Des vents de 130 à 150 km/h sont possibles dans les bas de l’Est et jusqu'à 170km/h sur les hauts de l'Est

    "En approche de La Réunion, et probablement sous l'effet du relief marqué de l'île, le Cyclone Belal a infléchi sa trajectoire et le mur de l’œil a transité sur un axe La Possession - Saint-Denis, sans vraiment entrer dans les terres, avant de se décaler vers Sainte-Marie et Sainte-Suzanne. Il aborde actuellement le secteur de Sainte-Rose et va longer le côté Est" indique la préfecture.

    La partie Ouest du mur de l’œil est moins active et les rafales supérieures à 200 km/h ne sont plus attendues, sauf sur Piton Sainte Rose. Le cyclone se décale progressivement vers le Sud-Est et La Réunion reste dans sa zone d'influence avec des conditions encore dégradées :

    • Des vents de 130 à 150 km/h sont possibles dans les bas de l’Est et jusqu'à 170km/h sur les hauts de l'Est ;

    • Les précipitations restent soutenues et viennent s'ajouter à des cumuls significatifs :

    - Plus de 1 000 mm en 48h sur l'épisode dans l'Est (secteur Volcan)

    - Environ 900 mm en 48h dans les hauts du Nord

    - Et 200 à 300 mm en 48h sur le littoral Nord-Ouest et Nord

    La houle a atteint près de 8 mètres : elle commence à légèrement s'atténuer sur le Nord de l'île et se décale vers le Sud-Ouest puis le Sud. 



     

     

  • La Réunion est repassée en alerte rouge

    Si les services de secours sont autorisés à intervenir, la population doit rester confinée. Un passage en phase de sauvegarde est envisagé pour mardi matin.

    L’alerte rouge impose de :
    • Rester abrité ;
    • S’éloigner des ouvertures pour éviter les projections de verre en cas de bris ;
    • Rester calme, ne pas paniquer ;
    • N’utiliser le téléphone qu’en cas d’absolue nécessité ;
    • Se préparer à subir des coupures d’électricité et d’eau potable ;
    • Se tenir très régulièrement informé de la situation météorologique et suivre scrupuleusement les consignes officielles (privilégier radio à piles) ;
    • Si la maison commence à se dégrader voire à s'effondrer, se protéger éventuellement sous des matelas ou chercher refuge sous un meuble robuste (table, lit,...) ;
    • Se méfier du passage de l'œil, zone de calme relatif située au centre du cyclone : ne pas se laisser tromper par l'amélioration temporaire des conditions météorologiques ;
    • Si l’habitation a trop souffert, n'offre plus un abri suffisant, chercher refuge le plus près du domicile et rester le moins possible dehors.

  • Des renforts nationaux et de la zone vont intervenir

    "Nous allons voir arriver une trentaine de militaires de la sécurité civile de Mayotte, et des renforts en nombre importants de l'Hexagone, avec 100 sapeurs-pompiers et militaires et une cinquantaine d'agents d'EDF. Nous espérons leur arrivée demain matin" annonce le préfet.

    Cela est conditionné à la réouverture de l'aéroport.

  • 120 000 clients soit 17% des foyers sont privés d'électricité

    7% des points relais de téléphonie mobile sont endommagés.

  • 37 000 personnes sont privées d'eau, et 22.000 personnes sont menacées par des coupures d'eau

    "Il faut absolument privilégier l'eau en bouteille pour la consommation. L'eau du robinet doit être utilisée pour les autres usages (douche WC...). Si vous n'avez plus de bouteilles, vous pouvez faire bouillir l'eau pendant trois minutes" rappelle l'ARS.

    Elle rappelle aussi que les groupes électrogènes doivent être placés en extérieur pour éviter les intoxications au monoxyde de carbone.

  • La Réunion repasse en alerte rouge à 13h, annonce Jérôme Filippini

    "Ce qu'il se passe est plutôt une bonne nouvelle" dit le préfet. "Nous ne sommes pas du tout sortis du cyclone, mais on est en-deçà du caractère cataclysmique" qui était craint initialement.

    "Il y a des interventions en attente" et le passage en alerte rouge va permettre aux services de secours d'intervenir. "Le passage de violet en rouge ne change rien pour la population" précise-t-il. La population doit rester confinée. L'alerte rouge est maintenue pour toute la nuit de lundi à mardi. La phase de sauvegarde devrait démarrer mardi matin. "La vie ne pourra pas reprendre complètement" rappelle le préfet.

    "Les agents des routes vont pouvoir nous faire un retour sur l'état des routes et permettre de faire un état des lieux des dégâts" précise le préfet.

  • Le cyclone a infléchi sa trajectoire, il aborde actuellement Sainte-Rose

    L'oeil circule sur le Grand-Brûlé, il va quitter La Réunion en toute fin d'après-midi. Des raffales à 200 km/h sont attendues sur Piton Sainte-Rose. "Nous resterons dans sa zone d'influence dans l'après-midi, des rafales de 140 km/h sont attendues dans les bas et de 160 km/h dans les hauts. En termes de précipitations, des pluies soutenues sont attendues tout l'après-midi" indique Céline Jauffret, directrice interrégionale de Météo France.

    La houle commence à s'atténuer sur le nord de l'île.

    En termes de rafales observées, "on a relevé entre 160 et 180 km/h dans le secteur qui a été exposé au mur du cyclone. Dans la Plaine des Cafres, on a atteint envion 172 km/h"

  • A La Possession, le ciel bleu se faufile entre les nuages

    L'ouest se trouve actuellement dans une accalmie. Pour autant, la population est appelée à rester confinée, le mauvais temps va faire son retour dans l'après-midi

     

  • Crues et inondations : le.Territoire de l’Ouest fait le point sur les débits enregistrés

    Sur la Rivière des galets :

    Les débits sous surveillance ont légèrement baissé et sont actuellement à 606,88 m3 /seconde. Ces débits engendrent néanmoins des niveaux d’eau et des transports de matériaux solides importants.

    Sur la ravine Saint-Gilles :

    La crue rapide continue également avec un débit de 72 m3/s qui risque d’impacter le port de plaisance et le centre ville. 

    Sur l’Etang Saint-Paul :

    La côte d’alerte de 1,70 m a été très largement dépassée . Il est à 11H de 2,41 m engendrant des inondations importantes étendues dans les quartiers de l’Etang, Jacquot, Centre-Ville, Savannah.  La chaussée royale est aussi impactée. Les niveaux d’eau vont monter car la houle est revenue fermer le cordon dunaire et bloque l’évacuation des pluies. Aucune intervention n’est possible avec la houle et l’alerte violette.  

    Les personnes résidant dans les secteurs sensibles et inondables, particulièrement à l’Etang Saint-Paul, doivent rester à l’abri, et quand c’est possible, se mettre en hauteur.

     A ce stade, les précipitations n’étant pas terminées, la plus grande prudence reste encore de mise. 



     

     

  • Maurice en alerte 2

    Belal impacte moins Maurice, mais les conditions météo dégradées sont enregistrées sur l'île voisine. Les autorités mauriciennes ont placé l'île en alerte 2 (le système d'alertes cyclonique mauricien comporte quatre niveaux)

    A 10h, Belal était centré à environ 220 km des côtes mauriciennes. "Il se déplace maintenant vers l`est-sud-est à une vitesse d'environ 12 km/h. "Sur cette trajectoire, Belal continue de s'approcher de notre région et devrait passer plus près du sud de l'île tôt demain (mardi) matin" indiquent les métérologues mauriciens

  • A la Montagne, les habitants profitent d'une accalmie pour faire les premières constations

    Malgré l'alerte violette, certains habitent commencent déjà à faire le point sur les dégâts dans les hauts de Saint-Denis. Le vent a soufflé fort dans la matinée, et devrait se réinstaller dans l'après-midi. Prudence !

  • Perturbations sur les réseaux d'eau

    Saint-Denis

    Suite à la perte de l'alimentation électrique, des coupures d’eau sont à prévoir sur les secteurs suivants :

    - La Bretagne dès ce matin (détail des rues dans la rubrique FlashInfo du site dioneo.re),

    - Moufia en fin de journée.

    Saint-Louis

    Suite à la perte de l'alimentation électrique, des coupures d’eau sont à prévoir dès ce matin sur les secteurs desservis par le réservoir Tapage 4 (détail des rues dans la rubrique FlashInfo du site runeo.re).

    Bras-Panon

    Sans possibilité d’intervenir physiquement sur les installations, des coupures d’eau sont à prévoir en fin de journée sur l’ensemble de la commune.

    L’alimentation en eau est pour le moment maintenue sur les autres secteurs et l’ensemble des communes suivantes  : Sainte-Suzanne, Le Port, La Possession, Etang-Salé et Saint-Pierre.

    Les équipes de runéo, Dionéo et Eaux de La Possession restent mobilisées afin de gérer dans les meilleures conditions possibles, la production et l’acheminement de l’eau en cette période exceptionnelle.

    Le passage du cyclone Belal en cours, et les conditions météorologiques associées, engendrent des perturbations du service de l’eau (dégradation de la qualité, perturbations de l’alimentation, voire coupures) sur les communes gérées par runéo, Dionéo et Eaux de La Possession.

    Sur l’ensemble des secteurs, selon les recommandations de l’ARS et par mesure de précaution, l’eau du robinet ne doit pas être consommée pour la boisson ou la préparation des aliments.  Il s’agit de :

    - Préférer la consommation d’eau embouteillée ou à défaut, faire bouillir au préalable l'eau du robinet au moins 3 minutes,

    - Privilégier les usages non alimentaires (toilette, WC, ménage…).

    Ceci concerne l'ensemble des secteurs et des habitants de l’île. Ces dispositions restent valables jusqu’à nouvel avis annonçant le retour à une qualité sanitaire satisfaisante de l’eau.Des perturbations de l’alimentation en eau sont également à prévoir sur les secteurs suivants.

     

  • Saint-Paul : le centre Eugène Dayot complet, les sinistrés redirigés vers le gymnase de Saint-Paul centre

    En raison de l’impact déjà significatif du cyclone Belal sur le territoire Saint-Paulois, le centre d’hébergement de l’école Eugène Dayot au centre-ville de Saint-Paul est actuellement complet.

    Si vous recherchez un abri, veuillez contacter le numéro unique :

    0262 45 43 45

    Poste de Commandement Communal installé à l’Hôtel de Ville de Saint-Paul.

    Les équipes de la Ville vous orienteront vers le centre d’hébergement le plus proche de votre domicile.

    Pour Eugène Dayot, le centre d’hébergement le plus proche sera le gymnase du lycée Paul VERGÈS (ex-Saint-Paul IV).

    Lire ici

  • La rivière Saint-Denis déferle

    Crédit vidéo : Rhum cool à Flo

  • Un poteau électrique se brise à Terre-Sainte

    Vidéo de Marie

  • Recommandation de l’Agence régionale de santé

    Le passage du cyclone Belal à proximité de la Réunion peut engendrer des perturbations sur le réseau d’eau potable impactant la qualité de l’eau. Aussi, il est recommandé à la population de privilégier l’eau embouteillée, ou à défaut, de faire bouillir l’eau du robinet et la maintenir à ébullition au moins trois minutes.

    L’eau du robinet peut toutefois être utilisée pour tous les autres usages sanitaires (toilette, wc, lavage…).      

    Ces mesures doivent être respectées jusqu’à communication officielle du rétablissement de la qualité de l’eau par votre distributeur, il convient donc de rester attentif aux messages et informations qui seront prochainement diffusés.

     

  • Le point sur les coupures

    EDF: 57.000 clients - soit 13% - privés d'électricité et 34.750 personnes sans eau

    Pour la téléphonie fixe : 28.673 abonnés sont hors service sur 332 383 au total soit 8,6% hors service

    Téléphonie mobile : 31 relais hors service sur 1.282 soit 2,4% hors service

    Aucune infrastructure essentielle n’est impactée.

  • 636 personnes hébergées dans les centres

    Alors que le cyclone Belal poursuit sa route, la préfecture de La Réunion a tenu a faire un premier bilan.

    158 centres d'hébergement sont opérationnels et 636 personnes sont actuellement hébergées. Les centres de vie acueillient eux quatre patients.

    On déplore tout de même le décès d’une personne sans domicile fixe qui ne s’est pas mise à l’abri à Saint Gilles.

    104 personnes évacuées ont fait l'objet d'évacuation préventives.

    En tout, 600 personnels mobilisés des forces de sécurité et d'interventio, ainsi que 587 personnels du SDIS et 125 personnels du SAMU

    Lire ici.

  • Attention, l’accalmie générée par le passage de l’œil du cyclone ne doit pas être interprétée comme la fin du cyclone car les vents violents vont reprendre de façon brutale.

    Le préfet demande à la population de se tenir informée et de rester confinée.

  • L'oeil va passer sur la région nord-est

    "L'œil du cyclone se situe actuellement une vingtaine de km au nord de l'île" a indiqué Sébastien Laglade de Météo France, interrogé par Imaz Press à 10h15. Cette région est maintenant soumise à des vents forts et à de grosses averses.

    Le météorologue confirme ensuite que le mur de l'œil touche le nord de l'île actuellement. L'oeil devrait passer sur le secteur nord-est dans les prochaines heures

    Après avoir été fortement arrosée et ventée, les rafales ont atteint les 150km/h, le littoral ouest et notamment le Port, connaissent en ce moment une accalmie relative "qui n'est pas liée à un passage de l'œil", mais "au relief qui protège la zone" précise Sébastien Langlade.

    "L'œil devrait entrer sur la région nord-est dans les prochaines heures" ajoute le météorologue. Avant de souligner "les conditions très dégradées devraient à nouveau s'abattre sur la région ouest dans le courant de l'après-midi"

    Le sud de l'île commence à être impacté par des vents soufflant à 140 km/h sur le littoral"

     

  • Cyclone Belal : des vents de 180 à plus de 200 km/h enregistrés

    Le mur du cyclone est à ce stade au nord de l’île. Depuis ce matin 6h, le préfet a déclenché l’alerte violette, le plus haut niveau d’alerte cyclonique. À cette heure sont enregistrés des vents allant de 180 à 200 km/h au Nord /Nord-Ouest de La Réunion et à plus de 200 km/h dans les hauts de Saint-Denis.

    De fortes houles sont constatées avec des vagues de 8 mètres en moyenne et des pluies intenses générant des risques de crue importantes sur toute l’île.

  • L’est touché à son tour

  • Le cyclone tropical Belal touche actuellement l'île de la Réunion avec le passage du mur de l'oeil, d'abord sur la partie Nord de la Réunion.

    - L'oeil du cyclone devrait directement impacter et traverser l'île ce lundi avec des vents extrêmes. Il s'agit d'un impact majeur d'une intensité probablement comparable à Firinga (janvier 1989). BELAL reste toutefois au stade de cyclone tropical.

    - Impacts majeurs attendus : des vents dévastateurs (autour de 200 km/h sur les bas, 250 km/h sur les hauts habités et plus de 250 km/h sur les plus hauts sommets), une houle cyclonique grosse (vagues moyennes autour des 8m, les plus hautes proches de 12-15m) et des cumuls de pluies très importants sont attendues en journée de lundi.

    - Avec le passage de l'oeil du cyclone sur la Réunion, la première phase de vents violents pourrait être suivie d'une accalmie temporaire (calme de l'oeil), mais cela ne doit surtout pas être interprété comme la fin du cyclone car les vents vont reprendre de façon très brutale dans le sens opposé.

    - L'île Maurice devrait connaître des conditions dégradées en journées de lundi et mardi en termes de vent, pluie et houle, mais d'une bien plus faible ampleur par rapport à la Réunion.

    - Les populations sont invitées à suivre de près l'évolution des prévisions et à se conformer aux consignes des autorités locales.

     

    Bulletin du 15 janvier à 10h00 locales de La Réunion (09h00 locales de Mayotte) :

    CYCLONE TROPICAL numéro 2

    (BELAL)

    Vents maximaux (moyennés sur 10 minutes) estimés sur mer: 150 km/h.

    Rafales maximales estimées sur mer: 215 km/h.

    Pression estimée au centre: 964 hPa.

    Position le 15 janvier à 10 heures locales: 20.7 Sud / 55.4 Est.

    Distance des côtes réunionnaises: 15 km au secteur: NORD-NORD-OUEST

    Distance de Mayotte: 1390 km au secteur: SUD-EST

    Déplacement: EST-SUD-EST, à 24 km/h.

    Voici les intensités et positions prévues de ce sytème dépressionnaire au cours des prochains jours :

    CYCLONE TROPICAL,

    Centre positionné le 16/01 à 10h locales, par 22.2 Sud / 58.1 Est.

    CYCLONE TROPICAL,

    Centre positionné le 17/01 à 10h locales, par 22.5 Sud / 61.4 Est.

    CYCLONE TROPICAL,

    Centre positionné le 18/01 à 10h locales, par 22.1 Sud / 63.2 Est.

    FORTE TEMPETE TROPICALE,

    Centre positionné le 19/01 à 10h locales, par 21.9 Sud / 62.8 Est.

    TEMPETE TROPICALE MODEREE,

    Centre positionné le 20/01 à 10h locales, par 21.9 Sud / 62.3 Est

  • Les forces armées prêtent à intervenir

    "Les forces armées dans la zone sud de l’océan Indien se tiennent prêtes à intervenir en soutien des forces de sécurité civiles", a indiqué le ministre des Armées et ancien ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu.

  • Des scènes apocalyptiques à La Possession

  • Le mur de l’œil arrive sur La Réunion

  • "Le mur de l'oeil est en train de pénétrer sur La Réunion"

    En ce moment, "le mur de l'oeil est en train de pénétrer sur La Réunion par le nord-ouest, notamment sur Saint-Denis, la Montagne et le Port", indique Météo France en direct sur la radio Freedom.

    Un oeil "qui devrait prendre la journée pour traverser l'île", ajoute François Bonnardot.

    Le mur de l'oeil étant la zone où les vents sont les plus extrêmes et les pluies les plus intenses.

  • Cyclone Belal : inondations et rivières en crues dans l'Ouest de l'île

    Sur la Rivière des galets :

    - Les pluies de Mafate (444 mm) ont engendré des crues de La Rivière des Galets, sous surveillance : les débits atteignent 772 m3 /seconde engendrant des transports de matériaux solides importants. En comparaison, les débits du cyclone Gamède en 2007 sont dépassés. Ils avaient à l’époque impacté les ouvrages localement.

    Sur l’Etang Saint-Paul :

    La côte d’alerte de 1,70 m a été largement dépassée (2,02 m) engendrant des inondations aux abords du stade Sabiani et de la déchèterie du quartier de l’Etang. 

    Quant à la ravine Saint-Gilles, sa crue très rapide (environ +1m depuis 06h30 ce matin avec un débit de 56 m3/s), risque d’impacter le port de plaisance voire le centre ville. En comparaison, lors du cyclone Dumile de 2013 , le débit était de 53.16 m3/s.

    À ce stade, les précipitations n’étant pas terminées, la plus grande prudence reste de mise.

    Les personnes résidant dans les secteurs sensibles et inondables doivent rester à l’abri à l’étage de leurs habitations.

    Lire ici

  • Le temps au Bas de la rivière à Saint-Denis

  • Saint-Denis : un temps affreux sur la colline des Camélias

  • Les vents de Belal se déchaînent partout dans l'île

    Regardez

  • Le vent se déchaîne à La Possession

  • Le Port : le phare du port-ouest n'émet plus de signal

    Le feu rouge du phare du port ouet au Port est éteint depuis la nuit de dimanche. "Compte-tenu de l'alerte violette, il n'a pas été possible de vérifier si le phare a été emporté ou non par la houle" précise le maire du Port, Olivier Hoarau

    Dans cette commune, 10 personnes sont hébergées dans les trois centres d'hébergement ouverts depuis dimanche.

    Lire l'article ici

  • Le vent se renforce de plus en plus à Sainte-Marie, quartier Beauséjour

  • À Sainte-Marie, dans le quartier de Duparc, le vent ne cesse pas de souffler et la pluie de tomber

  • Voilà le temps actuel à Saint-Gilles

  • Des pyé d'bwa arrachés à la Possession

  • Le Port sous des trombes d’eau et de fortes rafales de vent

  • Du côté de Duparc Sainte-Marie le vent souffle

  • Alerte violette... le préfet rappelle les consignes de sécurité

    Lire ici

  • Ça souffle dans l'Ouest de l'île

  • Belal s'approche dangereusement de La Réunion

    À Sainte-Marie, ça souffle

  • Voici où se trouve Belal

  • Le cyclone Belal à 85km des côtes de La Réunion, avance à une vitesse de 13km/h

    - Le cyclone tropical BELAL s'est intensifié cette nuit et s'approche de l'île de La Réunion par le nord-ouest. Les conditions ont commencé à se dégrader sur l'île mais la partie la plus intense du météore est encore au large en cette fin de nuit.

    - Selon les dernières prévisions, l'oeil du cyclone devrait directement impacter et traverser l'île ce lundi avec des vents extrêmes. Il s'agit d'un impact majeur d'une intensité probablement comparable à Firinga (janvier 1989). BELAL ne devrait toutefois pas atteindre le stade de cyclone tropical intense.

    - Impacts majeurs attendus : des vents dévastateurs (autour de 200 km/h sur les bas, 250 km/h sur les hauts habités et plus de 250 km/h sur les plus hauts sommets), une houle cyclonique grosse (vagues moyennes autour des 8m, les plus hautes proches de 12-15m) et des cumuls de pluies très importants sont attendues en journée de lundi.

    - Avec le passage très probable de l'oeil du cyclone sur la Réunion, la première phase de vents violents pourrait être suivie d'une accalmie temporaire (calme de l'oeil), mais cela ne doit surtout pas être interprété comme la fin du cyclone car les vents vont reprendre de façon très brutale dans le sens opposé.

    - L'île Maurice devrait connaître des conditions dégradées en journées de lundi et mardi en termes de vent, pluie et houle, maisv d'une bien plus faible ampleur par rapport à la Réunion.

    - Les populations sont invitées à suivre de près l'évolution des prévisions et à se conformer aux consignes des autorités locales.

     

    Bulletin du 15 janvier à 07h03 locales de La Réunion (06h03 locales de Mayotte) :

    CYCLONE TROPICAL numéro 2

    (BELAL)

    Vents maximaux (moyennés sur 10 minutes) estimés sur mer: 150 km/h.

    Rafales maximales estimées sur mer: 215 km/h.

    Pression estimée au centre: 966 hPa.

    Position le 15 janvier à 07 heures locales: 20.4 Sud / 54.7 Est.

    Distance des côtes réunionnaises: 85 km au secteur: NORD-OUEST

    Distance de Mayotte: 1320 km au secteur: SUD-EST

    Déplacement: EST-SUD-EST, à 13 km/h.

    Voici les intensités et positions prévues de ce système dépressionnaire au cours des prochains jours :

    CYCLONE TROPICAL,

    Centre positionné le 16/01 à 04h locales, par 21.9 Sud / 57.2 Est.

    CYCLONE TROPICAL,

    Centre positionné le 17/01 à 04h locales, par 22.5 Sud / 60.5 Est.

    CYCLONE TROPICAL,

    Centre positionné le 18/01 à 04h locales, par 22.2 Sud / 62.8 Est.

    FORTE TEMPETE TROPICALE,

    Centre positionné le 19/01 à 04h locales, par 21.6 Sud / 62.8 Est.

    FORTE TEMPETE TROPICALE,

    Centre positionné le 20/01 à 04h locales, par 21.8 Sud / 61.8 Est.

  • Un temps désastreux sur La Possession

  • L'oeil du cyclone devrait directement impacter et traverser l'île ce lundi avec des vents extrêmes

    - Le cyclone tropical BELAL s'est intensifié cette nuit et s'approche de l'île de La Réunion par le nord-ouest. Les conditions ont commencé à se dégrader sur l'île mais la partie la plus intense du météore est encore au large en cette fin de nuit.

    - Selon les dernières prévisions, l'oeil du cyclone devrait directement impacter et traverser l'île ce lundi avec des vents extrêmes. Il s'agit d'un impact majeur d'une intensité probablement comparable à Firinga (janvier 1989). BELAL ne devrait toutefois pas atteindre le stade de cyclone tropical intense.

    - Impacts majeurs attendus : des vents dévastateurs (autour de 200 km/h sur les bas, 250 km/h sur les hauts habités et plus de 250 km/h sur les plus hauts sommets), une houle cyclonique grosse (vagues moyennes autour des 8m, les plus hautes proches de 12-15m) et des cumuls de pluies très importants sont attendues en journée de lundi.

    - Avec le passage très probable de l'oeil du cyclone sur la Réunion, la première phase de vents violents pourrait être suivie d'une accalmie temporaire (calme de l'oeil), mais cela ne doit surtout pas être interprété comme la fin du cyclone car les vents vont reprendre de façon très brutale dans le sens opposé.

    - L'île Maurice devrait connaître des conditions dégradées en journées de lundi et mardi en termes de vent, pluie et houle, maisv d'une bien plus faible ampleur par rapport à la Réunion.

    - Les populations sont invitées à suivre de près l'évolution des prévisions et à se conformer aux consignes des autorités locales.

    Voici les intensités et positions prévues de ce sytème dépressionnaire au cours des prochains jours :

    Bulletin du 15 janvier à 06h04 locales de La Réunion (05h04 locales de Mayotte) :

    CYCLONE TROPICAL numéro 2

    (BELAL)

    Vents maximaux (moyennés sur 10 minutes) estimés sur mer: 150 km/h.

    Rafales maximales estimées sur mer: 215 km/h.

    Pression estimée au centre: 966 hPa.

    Position le 15 janvier à 04 heures locales: 20.3 Sud / 54.3 Est.

    Distance des côtes réunionnaises: 120 km au secteur: NORD-OUEST

    Distance de Mayotte: 1280 km au secteur: SUD-EST

    Déplacement: EST-SUD-EST, à 11 km/h.

    Voici les intensités et positions prévues de ce sytème dépressionnaire au cours des prochains jours :

    CYCLONE TROPICAL,

    Centre positionné le 16/01 à 04h locales, par 21.9 Sud / 57.2 Est.

    CYCLONE TROPICAL,

    Centre positionné le 17/01 à 04h locales, par 22.5 Sud / 60.5 Est.

    CYCLONE TROPICAL,

    Centre positionné le 18/01 à 04h locales, par 22.2 Sud / 62.8 Est.

    FORTE TEMPETE TROPICALE,

    Centre positionné le 19/01 à 04h locales, par 21.6 Sud / 62.8 Est.

    FORTE TEMPETE TROPICALE,

    Centre positionné le 20/01 à 04h locales, par 21.8 Sud / 61.8 Est

  • Le cyclone quittera La Réunion en fin de journée

    Si pour l'heure le cyclone se déplace à 11km/h, il traversera La Réunion entre 7 heures et 9 heures. Toutefois, le relief de La Réunion "pourrait ralentir sa course".

    Cependant, le cyclone devrait quitter l'île seulement en fin de journée pour se reformer en mer.

  • Belal ne sera pas cyclone intense

    Le cyclone Belal n'atteindra pas le stade de cyclone intense, précise Météo France. "Pour autant les rafales maximales atteingnent et dépassent les 200km/h."

  • La Réunion préoccupée par les cours d'eau

    Concernant les crues, "on s'attend à un pic sur la plupart des cours d'eau vers 11 heures avec une répartition sur l'île assez homogène", souligne le préfet de La Réunion, Jérôme Filippini.

  • Le préfet qui renouvelle ses encouragements aux Réunionnais et Réunionnaises. "Merci car vous prenez part à la gestion de cette crise en restant chez vous."

  • 600 personnes hébergés dans les 161 centres d'hébergement

    En tout - et pour l'heure - ce sont 600 personnes qui sont hébergées dans les 161 centres d'hébergement de l'île.

  • Des Réunionnais sans électricité et sans eau

    À 5 heures, sur les réseau d'électricité, 3.500 clients sont coupés à Langevin, Le Tampon et La Saline.

    Du côté de l'eau, 1.600 personnes privées d'eau à Salazie.

    7.000 abonnés privés de téléphone dans l'Ouest de l'île.

  • "Nous souhaitons que la période violette dure le moins possible"

    Le préfet explique avoir pris la décision de l'alerte violette, "compte tenu des indicateurs de Météo France et des risques pour les personnes et les services". "à partir de 6 heures et jusqu'à ce que je lève l'alerte violette, plus personne ne pourra circuler", indique le préfet.

    "Nous souhaitons que la période violette dure le moins possible". mais dès lors cette phase terminée, La Réunion passera d'abord par l'alerte rouge - qui permettra de reprendre les interventions et faire les reconnaissances pour préparer la période de sauvegarde.

  • "Nous allons rentrer dans la phase la plus dangereuse de cet événement cyclonique", lance le préfet

    "Il va falloir faire attention, ne pas sortir, rester chez soi", rappelle Jérôme Filippini. "Il ne faut pas confondre les accalmies avec une fin d'alerte."

     

  • Le vent va se renforcer

    "Le centre du système est à 100km du nord-ouest de l'île mais la zone la plus active va aborder La Réunion dans les prochaines heures", note la directrice de Météo France Réunion.

    "On attend un renforcement brutal du vent dans les prochaines heures et c'est cela qu'il faudra surveiller pour atteindre des valeurs de l'ordre de 200km/h sur le littoral et 250km/h dans les hauts habités."

    Au passage de l'oeil, "il va y avoir des accalmies mais des accalmies temporaires". "Cela ne signifie pas que le cyclone est passé", alerte la directrice.

  • Le confinement est total. La population est informée que, durant cette phase, il n’y plus de possibilité de secours immédiat.

  • La Réunion en alerte violette

  • Sainte-Marie entre averses et vents forts

  • L'animation satellite de Belal

    Regardez en direct

  • La partie la plus intense du cyclone attendu entre 7 heures et 9 heures

    Selon la préfecture "au regard des prévisions météorologiques actuelles, le mur de l’œil du cyclone Belal devrait arriver par le Nord-Ouest de l’île de La Réunion entre 7h et 9h du matin ce lundi"

  • Saint-Paul : le centre d’hébergement Anne-Mouse ne peut plus accueillir de sinistrés

    La Ville de Saint-Paul informe que le centre d’hébergement de l’école maternelle Anne-Mousse n’est plus en capacité d’accueillir les sinistrés. "Cependant, deux autres centres d’hébergement restent ouverts dans le secteur : à l’école maternelle et à la Maison pour tous de Carosse" indique la mairie saint-pauloise.

    Pour rappel, la commune de Saint-Paul a ouvert l’ensemble de ses centres d’hébergement. Pour connaître le structure d'accueil la plus proche de votre domicile,vous pouvez contacter le Poste de commandement au numéro unique : 02 62 45 43 45.

    Pour rappel, l’alerte violette sera déclenchée à 6 heures ce lundi, toute sortie sera interdite,  y compris pour les secours et les forces de l'ordre.

    Lire l'article ici

     

  • Cyclone Belal : les numéros d’urgence et les centres d’hébergement par commune

    Le cyclone Belal poursuit actuellement son intensification avant son passage au plus près de La Réunion dans la nuit de dimanche à lundi et lundi. Alors que l'île a été placé en alerte orange cyclonique, certaines communes ont mis en place des centres d'hébergement et des numéros d'urgence. Retrouvez la liste ci-dessous.

    - Retrouvez ci-dessous la liste des centres d'hébergement

     

    - Retrouvez ci-dessous l'ensemble des centres de vie - mis en place progressivement pour assurer la prise en charge des malades autonomes, mais qui ont besoin d’électricité pour assurer la continuité de leurs soins : se renseigner auprès de sa mairie.

     

     

  • Ce lundi matin, le système est positionné à 120 km des côtes

  • Le cyclone à 120km de La Réunion

    Le cyclone tropical Belal s'est intensifié cette nuit et s'approche de l'île de La Réunion par le nord-ouest. Les conditions ont commencé à se dégrader sur l'île mais la partie la plus intense du météore est encore au large en cette fin de nuit.

    Selon les dernières prévisions, l'oeil du cyclone devrait directement impacter et traverser l'île ce lundi avec des vents extrêmes. Il s'agit d'un impact majeur d'une intensité probablement comparable à Firinga (janvier 1989). BELAL ne devrait toutefois pas atteindre le stade de cyclone tropical intense.

    Impacts majeurs attendus : des vents dévastateurs (autour de 200 km/h sur les bas, 250 km/h sur les hauts habités et plus de 250 km/h sur les plus hauts sommets), une houle cyclonique grosse (vagues moyennes autour des 8m, les plus hautes proches de 12-15m) et des cumuls de pluies très importants sont attendues en journée de lundi.

    Avec le passage très probable de l'oeil du cyclone sur la Réunion, la première phase de vents violents pourrait être suivie d'une accalmie temporaire (calme de l'oeil), mais cela ne doit surtout pas être interprété comme la fin du cyclone car les vents vont reprendre de façon très brutale dans le sens opposé.

    Bulletin du 15 janvier à 04h24 locales de La Réunion (03h24 locales de Mayotte) :

    CYCLONE TROPICAL numéro 2

    (BELAL)

    Vents maximaux (moyennés sur 10 minutes) estimés sur mer: 150 km/h.

    Rafales maximales estimées sur mer: 215 km/h.

    Pression estimée au centre: 966 hPa.

    Position le 15 janvier à 04 heures locales: 20.3 Sud / 54.3 Est.

    Distance des côtes réunionnaises: 120 km au secteur: NORD-OUEST

    Distance de Mayotte: 1280 km au secteur: SUD-EST

    Déplacement: EST-SUD-EST, à 11 km/h.

    Voici les intensités et positions prévues de ce sytème dépressionnaire au cours des prochains jours :

    CYCLONE TROPICAL,

    Centre positionné le 16/01 à 04h locales, par 21.9 Sud / 57.2 Est.

    CYCLONE TROPICAL,

    Centre positionné le 17/01 à 04h locales, par 22.5 Sud / 60.5 Est.

    CYCLONE TROPICAL,

    Centre positionné le 18/01 à 04h locales, par 22.2 Sud / 62.8 Est.

    FORTE TEMPETE TROPICALE,

    Centre positionné le 19/01 à 04h locales, par 21.6 Sud / 62.8 Est.

    FORTE TEMPETE TROPICALE,

    Centre positionné le 20/01 à 04h locales, par 21.8 Sud / 61.8 Est

  • La Réunion en alerte violette à 6 heures

    Le préfet de La Réunion déclenchera le niveau d’alerte violette, le plus haut niveau, à partir de 6h du matin ce lundi 15 janvier et jusqu’à nouvel ordre. Cet horaire pourra être modifié si les conditions météorologiques évoluent.

    Cela implique un confinement strict de l’ensemble de la population, y compris des services de secours et de sécurité et tous les agents mobilisés à la gestion de crise (seuls autorisés à se déplacer sous l’alerte rouge). Toute circulation est formellement interdite pour quelque cause que ce soit et jusqu’à nouvel ordre.

    La population est informée que, durant cette phase, il n’y plus de possibilité de secours immédiat.

  • Bonjour zot tout, merci de nous retrouver pour ce live où nous ferons suivre l'évolution du cyclone Belal sur La Réunion.

À propos

Belal a effectué un virage vers le sud-est ce dimanche soir et a repris son intensification, ce qui pourrait le conduire à aborder la Réunion "pas loin du stade de cyclone tropical intense" selon Météo France.

"Les prévisions de trajectoire confirment une forte probabilité que le centre du système passe directement sur la Réunion ou à proximité immédiate au cours des prochaines 18 heures. Une telle menace n'avait pas été connue depuis le cyclone Firinga" ajoute le centre.

Retrouvez nos précédents live ici et ici.

Dans ce contexte, un peu après minuit, la préfecture a annoncé un passage en alerte violette. "Au regard des prévisions météorologiques actuelles, le mur de l’œil du cyclone Belal devrait arriver par le Nord-Ouest de l’île de La Réunion entre 7h et 9h du matin ce lundi. Cela impliquera des vents dépassant probablement les 200 km/h" a communiqué la préfecture.

Le système circulera ensuite sur le reste de l’île en matinée, avec des conditions météorologiques toujours intenses.

Le préfet de La Réunion déclenchera le niveau d’alerte violette, le plus haut niveau, à partir de 6h du matin ce lundi 15 janvier et jusqu’à nouvel ordre. "Cet horaire pourra être modifié si les conditions météorologiques évoluent" ont précisé les autorités.

Le passage en alerte violette implique un confinement strict de l’ensemble de la population, y compris des services de secours et de sécurité et tous les agents mobilisés à la gestion de crise (seuls autorisés à se déplacer sous l’alerte rouge). Toute circulation est formellement interdite pour quelque cause que ce soit et jusqu’à nouvel ordre.

- Alerte violette... restez confinés -

Un confinement annoncé vec "obligation absolue de confinement", rappelle le préfet de La Réunion. "S'éloigner des ouvertures, utiliser les téléphones qu'en cas de nécessité, se préparer à des coupures, se tenir informé."

"Je nous invite à nous méfier du passage de l'oeil", déclare Jérôme Filippini. "À ce moment-là, il ne faut pas imaginer que l'alerte est terminée et rester à l'abri chez soi".

Le préfet appelle l’ensemble de la population à se préparer. "Je me confine dans un abri sûr".

Lire aussi :"Je me confine dans un abri sûr".

Pendant le passage du cyclone, il est important pour sa sécurité de suivre ces recommandations :

- Ne pas sortir ;
- S’éloigner des ouvertures pour éviter les projections de verre en cas de bris ;
- Rester calme, ne pas paniquer ;
- N’utiliser le téléphone qu’en cas d’absolue nécessité ;
- Se préparer à subir des coupures d’électricité et d’eau potable ;
- Se tenir très régulièrement informé de la situation météorologique et suivre scrupuleusement les consignes officielles (privilégier radio à piles) ;
- Si la maison commence à se dégrader voire à s'effondrer, se protéger éventuellement sous des matelas ou chercher refuge sous un meuble robuste (table, lit,...) ;
- Se méfier du passage de l'œil : si l'œil (qui est la zone de calme relatif située au centre du cyclone) passe sur l'île, ne pas se laisser tromper par l'amélioration temporaire des conditions météorologiques ;
- Si l’habitation ayant trop souffert, n'offre plus un abri suffisant, chercher refuge le plus près du domicile et rester le moins possible dehors.

La population est informée que, durant cette phase, il n’y plus de possibilité de secours immédiat.

 

Ouverture des centres d’hébergement et des centres de vie :

Les personnes ne pouvant trouver un abri sûr doivent s’orienter vers un centre d’hébergement.

Les malades autonomes, mais qui ont besoin d’électricité pour assurer la continuité de leurs soins, peuvent se rendre dans l’un des 6 centres de vie.

Retrouvez la liste des centres de vie et d’hébergement à cette page.

La préfecture qui a également ouvert une cellule d'informationnau 09.70.80.90.40. Cela en plus des numéros d'urgence : 15, 17 et 18

Lire aussi - Alerte orange : bien se préparer et savoir où l'on se mettra à l'abri

- Vigilance fortes pluies et orages et vagues submersion -

Ce samedi 13 janvier 2024, Météo France Réunion a placé l'ensemble de La Réunion en vigilance orange fortes pluies.

Une vigilance orange vent fort est également en vigueur sur l'ensemble de la Réunion.

Météo France lance également une vigilance jaune vague submersion sur les zones Est, Nord-Est, Nord et Nord-Ouest soit entre la Pointe des Aigrettes et la Pointe des Cascades en passant par Saint Denis. Ainsi qu''une vigilance jaune pour la zone de la Pointe des Aigrettes à la Pointe des cascades au Sel.

La houle cyclonique liée au système Belal touche les côtes de la Réunion dès la nuit prochaine vers des vagues moyennes de l'ordre de 2m50. Elles grossissent au fur et à mesure de la journée pour atteindre 3m avant la mi-journée, puis 4 à 5m en fin de journée ou soirée. Le littoral concerné par cette forte houle cyclonique va de la Pointe des Aigrettes à la Pointe des cascades en passant par Saint-Denis et dans une moindre mesure la côte entre la pointe des Aigrettes et la Pointe au Sel.

Lire aussi - L'est, le sud-est et le sud de l'île placés en vigilance fortes pluies

- Un cyclone qui va marquer l'histoire de La Réunion -

"Les prévisions restent inquiétantes pour La Réunion avec un système qui demain va nous intéresser directement avec, si les prévisions se confirment, un passage de l'oeil du système sur l'île ou à proximité immédiate", précise Sébastien Langlade, responsable de la prévision à Météo France Réunion.

Mais "il faut s'attendre à un impact très sensible de ce système et un impact comparable à Firinga en 1989 ou Jenny en 1962 pour trouver un point de référence", prévient-il.

"Belal prend le chemin d'un cyclone qui pourrait marquer l'histoire de La Réunion."

Lire aussi - "Belal va marquer l’histoire des cyclones à La Réunion", annonce Météo France

Lire aussi - Saison cyclonique : entre cinq et huit systèmes attendus

www.imazpress.com/redac@ipreunion.com

 

guest
5 Commentaires
Sylvestre
Sylvestre
1 mois

Les pouvoirs publics n'en tirent hélas jamais les bonnes leçons des situations vécues...

Bertel974
Bertel974
1 mois

Des voitures qui circulent et qui ne font pas partie des urgences. Des groupes de jeunes avec la musique qui déambule dans la rue. Des vélos, trottinettes et j’en passe. Mr le préfet, j’ai connu vos forces de l’ordre plus promptes à réagir lors du Covid avec distribution de PV à tour de bras!!!!

Alé dit partout
Alé dit partout
1 mois

Ce type est de passage , un conseil envoyé un télex à " son Moussa Darmanin "
Ces derniers jours, ce type à la préfecture passa son temps à la communication

Marius
Marius
1 mois

Mr le Préfet / vous devez demander des comptes aux bailleurs sociaux et à ceux qui construisent ces logements / il est inadmissible que ces bâtiments neufs soient de vrais passoires / qui contrôle quoi / faites cessez cette impunité de magouilles / pour les familles sinistrées merci

Grrrrrrdoo
Grrrrrrdoo
1 mois

Il est 12h47 C’est assez pénible quand tout tourne autour de st Denis pire que les parisiens. Chez nous aux Avirons et dans le sud sud-est plus encore c’est encore très violent !
Oui le phénomène n’est pas fini …. Grrrr insupportable (Bonjour, n'étant pas autorisés à sortir nous relayons les images que nous recevons. Vous pouvez nous envoyer vos vidéos à redac@ipreunion.com)