Tribune libre de la fédération départementale de la libre pensée

Loi immigration : retrait pur et simple de la loi dans son ensemble

  • Publié le 17 janvier 2024 à 07:51

Au Congrès international des libres penseurs de Rome, en 1904 Ferdinand Buisson déclarait : 'La Libre Pensée est laïque, démocratique et sociale, c'est-à-dire qu'elle rejette, au nom de la dignité de la personne humaine, ce triple joug : le pouvoir abusif de l'autorité en matière religieuse, du privilège en matière politique, et du Capital en matière économique".

A la Rochelle, à Nîmes, à St Etienne, à Lannion, à Bordeaux, à Lyon, à Marseille, à Strasbourg, à Paris ..... ils étaient des milliers et milliers à défiler ce 14 janvier à l’appel de plus de 400 collectifs, associations (Libre Pensée, Attac, LDH... ), syndicats (UNEF, Solidaires), partis politiques (LFI, écologistes...) pour exiger « le retrait pur et simple » de la loi raciste et xénophobe la plus régressive depuis 40 ans qui :

- Restreint le droit au séjour, accentue la répression, s’attaque au droit d’asile, au droit du sol, aux étrangers malades, aux étudiants non européens, au regroupement familial, à l’hébergement d’urgence etdurcit l’accès aux prestations sociales et aux aides au logement...

Médiapart et Libération rapportent les propos de manifestants: « Une loi honteuse », « Nous les étrangers, on aime la France, On travaille de 6 heures à 18 heures, on paie des impôts ou des cotisations et on demande seulement à vivre avec digité », « Tout est compliqué pour nous », « je marche car je suis en colère. Il serait temps que nos politiques favorisent l’accueil et l’intégration au lieu de ne penser que répression », « le racisme nous étouffe j’appelle d’air » » tous ces débats télévisés qui stigmatisent les étrangers » et véhiculent « le racisme ambiant », « c’est une loi raciste faite pour nous maintenir dans la précarité et nous criminaliser, cette mobilisation n’est qu’un début »...

La fédération départementale de la Libre Pensée partage ces indignations et considère que la censure attendue ou éventuelle de cette loi de la part du Conseil constitutionnel ne peut aboutir qu’à mieux la vendre, et à masquer son axe essentiel : la haine des étrangers.
On ne peut améliorer ni toiletter une loi aussi abjecte.

La seule censure qui vaille, la seule non-promulgation qui vaille, la seule solution démocratique, sociale et égalitaire dans le pays des Droits de l’Homme :

C’est le RETRAIT PUR ET SIMPLE DE CETTE LOI INFÂME ! De nouveaux rassemblements et manifestations auront lieu à nouveau dans toute la France le dimanche 21 janvier.

A la Réunion la fédération départementale de la Libre Pensée appelle à manifester à la préfecture de Saint Denis le dimanche 21 janvier à 10 h.

guest
1 Commentaires
vincelot
vincelot
1 mois

Bravo !